1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. JO 2024 : "La balle est dans notre camp", assure Tony Estanguet
2 min de lecture

JO 2024 : "La balle est dans notre camp", assure Tony Estanguet

RÉACTION - Le co-président du comité de candidature de la capitale française n'imagine pas un instant que Los Angeles ne veuille pas décaler sa candidature à 2028.

le co-président du comité de candidature Paris 2024 Tony Estanguet aux côtés du surfeur Jérémy Florès en mai 2017 à Biarritz
le co-président du comité de candidature Paris 2024 Tony Estanguet aux côtés du surfeur Jérémy Florès en mai 2017 à Biarritz
Crédit : Bob Edme/AP/SIPA
JO 2024 : "Pas de compétition féroce" entre Paris et L.A., assure Estanguet
00:45
Les Républicains : le sort des "Macron-compatibles" en suspens jusqu'à l'automne
00:56
Gregory Fortune & Isabelle Langé

Où se dérouleront les Jeux Olympiques d'été en 2024 ? Le Comité international olympique ayant validé mardi 11 juillet à Lausanne le processus de double attribution pour 2024 et 2028, Paris et Los Angeles doivent désormais se mettre d'accord sur l'ordre de passage. La capitale française n'imagine pas une seconde passer en deuxième. Son projet est bâti uniquement pour une organisation de la grand messe sportive dans 7 ans. Or, si la mégalopole américaine ne l'entend pas de cette oreille, le CIO reviendra à la situation initialement prévue : le vote du 13 septembre à Lima tranchera pour 2024. Rien n'assurerait alors que Paris, battue, souhaite toujours accueillir en 2028.

Comme les autres membres de la délégation française présente en Suisse, le co-président du comité de candidature Tony Estanguet ne veut pas croire à une telle issue. "On sent aujourd'hui qu'il y a vraiment un état d'esprit positif, qu'il n'y a pas de compétition féroce entre les deux villes, assure le triple champion olympique de canoë slalom. L'idée, c'est de trouver le meilleur intérêt, donc prenons un peu de recul, un peu de temps pour trouver la meilleure solution".

On revient avec un dossier très fort

Tony Estanguet

"La balle est dans notre camp, positive encore le Palois de 39 ans. Clairement, on pense que ça a du sens que les Jeux reviennent à Paris en 2024, c'est notre quatrième candidature (depuis celle pour les JO de 1992, ndlr), ce serait les Jeux du centenaire (Paris était ville hôte en 1924, ndlr), on a beaucoup travaillé pour corriger nos différentes faiblesses. Aujourd'hui, on revient avec un dossier très fort, porté par les athlètes, soutenu par l'ensemble de la classe politique. On a beaucoup d'arguments. Comptez sur nous pour bien défendre le dossier".

Les tractations entre les deux villes n'ont pas tardé. Dès mardi 11 juillet dans la soirée, les 2 délégations ont dîné à la même table à Lausanne. L'ambiance était très cordiale. Si les Français continue quand même leur lobbying pour convaincre les membres du CIO que leur dossier est le meilleur, en coulisses, personne ne semble douter de la victoire de Paris pour 2024, et surtout que Los Angeles accepte sans regret d'organiser les Jeux quatre ans plus tard. Tout cela devrait être officiel d'ici le mois d'août. Si tel est le cas, le rendez-vous de Lima ne servira qu'à parapher cet accord.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/