1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Jeux Olympiques 2021 : Carapaz sacré devant Van Aert et Pogacar, Gaudu 7e
2 min de lecture

Jeux Olympiques 2021 : Carapaz sacré devant Van Aert et Pogacar, Gaudu 7e

COMPTE-RENDU - La course de cyclisme sur route des JO de Tokyo a été remportée en solitaire par l'Équatorien Richard Carapaz devant le Belge Wout Van Aert et le Slovène Tadej Pogacar, samedi 24 juillet. Le Français David Gaudu échoue à la 7e place.

Richard Carapaz à Tokyo le 24 juillet 2021
Richard Carapaz à Tokyo le 24 juillet 2021
Crédit : Jeff PACHOUD / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Podium royal pour la course cycliste sur route des Jeux Olympiques. Moins de six jours après l'arrivée du Tour de France, c'est l'Équatorien Richard Carapaz (3e à Paris) qui a pris le meilleur sur le circuit japonais en attaquant dans le final pour s'imposer en solitaire et décroché la médaille d'or. 

Pour la médaille d'argent, il a fallu recourir à la photo finish pour départager Wout van Aert et Tadej Pogacar. C'est finalement le Belge qui est déclaré 2e, devant le Slovène, vainqueur de sa deuxième Grande Boucle dimanche 18 juillet. David Gaudu, présent dans le groupe qui s'est battu pour le podium, termine 7e.

Au bout d'une course montagneuse de 234 km, Carapaz apporte à l'Équateur la troisième médaille olympique de son histoire, la deuxième en or après le Jefferson Pérez, spécialiste de la marche athlétique, en 1996.

Podium royal

Carapaz, Van Aert, Pogacar : ce podium royal, avec trois des meilleurs coureurs du monde, couronne une course d'hommes forts qui a beaucoup ressemblé à une étape de montagne du Tour de France. Des milliers des personnes ont encouragé les coureurs sur les 234 km entre Saitama (au nord-est de Tokyo) et l'arrivée sur le circuit automobile du Mont Fuji, dont les tribunes étaient quasi-pleines. 

À lire aussi

La course s'est décantée comme prévu dans le terrible col de Mikuni : 10 km à 10,6% de moyenne avec des passages à 20%.  Dès les premiers forts pourcentage, Pogacar, 22 ans, a placé une attaque, faisant exploser définitivement le peloton. Il s'est d'abord détaché, accompagné du grand espoir américain de 23 ans Brandon McNulty, et du Canadien Michael Woods. 

Le trio a ensuite été repris par un groupe de sept hommes, qui ont franchi ensemble le sommet.  Dans le final accidenté, qui débouchait sur le circuit automobile du Mont Fuji (jadis utilisé par la F1), Carapaz s'est extrait du petit peloton avec McNulty. Puis il a placé une attaque décisive qui laissé sur place l'Américain. Derrière, ses poursuivants ont tergiversé, laissant Wout van Aert mener seul la poursuite. Il a franchi la ligne avec plus d'une minute d'avance. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/