3 min de lecture Sports nautiques

Hauts-de-France : une équipe de natation synchronisée masculine contre les clichés

A Montreuil-sur-Mer, un papa a créé son équipe de natation synchronisée pour faire tomber les préjugés. Cette équipe 100% masculine rencontre un grand succès.

>
La natation synchronisée masculine Crédit Image : M6 / Emmanuel Michel Kelly O Neill Thierry Maurer Samuel Duhamel | Crédit Média : M6 / Emmanuel Michel, Kelly O Neill, Thierry Maurer et Samuel Duhamel | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Sophie Merle

Pour cette équipe un peu particulière, unique en son genre dans le milieu de la natation synchronisée, c'est le grand jour. Concentrés, ils sont neuf, neuf gaillards à répéter les mouvements au bord de la piscine. Une chorégraphie qu'ils exécuteront dans le grand bassin à l'occasion de leur première compétition de natation synchronisée.

Ces hommes qui pratiquent la natation synchronisée rappellent les comédiens du film de Gilles Lellouche, "le Grand bain". A Montreuil sur Mer, ce projet un peu fou, c'est Laurent qui en est à l'origine. Et s'il a mobilisé ses copains, c'est pour son fils Pierre de 10 ans." Pierre aime bien nager. Il devait faire de la natation sportive mais cela ne lui a pas plu, et  comme il voyait sa sœur qui s'amusait bien à la natation synchronisée, il a voulu y aller. Il s'est pris au jeu et puis en septembre il a voulu arrêter." 

Pierre est alors victime de moqueries à l'école. Un soir, l'enfant rentre en larmes de l'entraînement. "Un jour dans les vestiaires à la piscine, les copains n'ont plus voulu de lui , en lui disant que ce n'était pas un garçon. Et ça, ça ne nous a pas plu du tout." Laurent décide alors de monter sa propre équipe de natation synchronisée avec d'autres papa du club, pour faire tomber les clichés.

Un pari un peu fou pour les yeux d'un enfant

À lire aussi
Lalou Roucayrol le 28 octobre 2018 à Saint-Malo voile
Route du Rhum 2018 : sauvetage réussi pour Lalou Roucayrol

"On est largement en-dessous du niveau des filles du Club mais on veut essayer, on veut montrer qu'on y arrive. Et puis si on arrive à ouvrir une voie pour les garçons...". Pierre, lui, a retrouvé le sourire, et ne se prive pas de donner quelques conseils à son père. Pour être à la hauteur, Laurent et son équipe s’entraînent plus de 4h par semaine depuis trois mois.

Dans l'équipe, les profils sont très différents : certains sont des nageurs confirmés quand d'autres sont des sportifs débutants. Le plus jeune a 20 ans, il est étudiant, le doyen lui est un retraité de 70 ans.

Objectif : gagner en grâce

Comme tout équipe qui se respecte ils ont un coach, ou plutôt une coach. Dominique. Et elle est très exigeante.  "C'est horrible ce que vous faites !", entend-on autour du bassin... "Ils vont se retrouver à nager avec des filles qui ont déjà quelques années derrière, donc si on peut montrer un truc bien exécuté, propre, ce sera parfait. Parce qu'ils sont capables de le faire."

L'enjeu pour le groupe : gagner en grâce. "Ils ont commencé il y a trois mois, mais ils n'ont rien. Ce ne sont que des nageurs. Le reste, ils ne l'ont pas. Les nageuses, elles, font de la danse, des étirements, du gainage, eux, ils n'ont pas tout ça. Donc ce qu'ils font est extraordinaire. Mais je ne vais pas trop leur dire, sinon ils vont prendre la grosse tête." confie Dominique.

Chacun donne le meilleur de lui-même et repousse ses limites."C'est épuisant. On est cuit. On est cuit mais c'est bon. Pour s'étirer, ce n'est pas facile dans l'eau, on doit faire des efforts, des gros efforts, mais ça va venir ! Pas de problème !". 

Le jour J

Le jour de la compétition, ils sont seuls dans leur catégorie mais ils veulent avoir la meilleure note possible. Celle qui va leur permettre d'être qualifiés pour le championnat régional.

Le public est venu en nombre pour applaudir cette équipe pas comme les autres ! "Toute catégorie masculine, ça n'existe pas dans le département du Pas de Calais." 

Galvanisée par les ovations du public, l'équipe donne le meilleur et obtient sa qualification pour les championnats régionaux. Fiers, les membres de la première équipe masculine des Hauts-de-France montent sur le podium. Avec le sentiment du devoir accompli : celui d'avoir fait voler en éclat les clichés sur la natation synchronisée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports nautiques Sport Natation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797599836
Hauts-de-France : une équipe de natation synchronisée masculine contre les clichés
Hauts-de-France : une équipe de natation synchronisée masculine contre les clichés
A Montreuil-sur-Mer, un papa a créé son équipe de natation synchronisée pour faire tomber les préjugés. Cette équipe 100% masculine rencontre un grand succès.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/hauts-de-france-une-equipe-de-natation-synchronisee-masculine-contre-les-cliches-7797599836
2019-05-10 16:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QSb7K4WS-ZmKdpP7iHnd7w/330v220-2/online/image/2019/0510/7797601311_la-natation-synchronisee-masculine.jpg