2 min de lecture Handball

Handball : la légende Thierry Omeyer fait ses adieux aux Experts

Après quarante années sous le maillot tricolore, Thierry Omeyer conclut sa fantastique carrière par une victoire contre la Norvège.

Selon les mots de Steve Mandanda, sur le terrain, Thierry Omeyer "se transcende" (archives).
Selon les mots de Steve Mandanda, sur le terrain, Thierry Omeyer "se transcende" (archives). Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

Les Experts perdent leur légende. Thierry Omeyer, l'infranchissable gardien de l'équipe de France de Handball, a pris sa retraite internationale après presque deux décennies de bons et loyaux services. "Titi" a tiré sa révérence samedi 6 mai à Clermont-Ferrand, au terme d'une prestation de classe qui s'est conclue par une victoire face à la Norvège. Les Bleus se séparent ainsi de leur joueur le plus titré de l'histoire, le seul à compter dix médailles d'or. Outre les deux aux Jeux Olympiques et les trois à l'Euro, le gardien du PSG, en contrat en club jusqu'en 2018, en a remporté cinq lors du Mondial, la dernière à domicile en janvier.

Thierry Omeyer goûte à la première de ses 358 sélections en septembre 1999. Il n'a alors que 22 ans et n'est pas considéré comme une référence. Mais son travail acharné et son mental d'acier finiront par payer et lui faire atteindre les sommets. Dès sa première grande compétition internationale, lors du Mondial-2001 en France, Thierry Omeyer connaîtra les joies d'un titre, le premier de sa carrière, aux côtés de son compère Daniel Narcisse qui a aussi tiré sa révérence en Auvergne. Il ne ratera ensuite aucune des vingt campagnes des Bleus.

J'ai rarement vu quelqu'un d'aussi jusqu'au-boutiste dans la performance

Bertrand Gille
Partager la citation

Le Mulhousien se muera souvent en sauveur grâce à sa maîtrise des duels, ses réflexes, sa souplesse et sa mobilité, mais aussi sa propension au bluff avec les tireurs adverses. "J'ai rarement vu quelqu'un d'aussi jusqu'au-boutiste dans la performance", a affirmé l'ex-pivot des Bleus Bertrand Gille sur beIN Sports samedi. Discret et peu démonstratif devant les médias, le gardien d'1m92 se transformait "en gagneur" sur les parquets, comme le soulignait l'ancien sélectionneur Claude Onesta.

En finale de la Ligue des champions en 2010, sous le maillot de Kiel, ses bras levés et ses clins d’œil chambreurs avaient agacé ses adversaires barcelonais à tel point que le match, remporté par l'équipe allemande, avait frôlé le pugilat. À Cernay puis Sélestat, dans son Alsace natale, il aimait lancer des défis à son coéquipier et frère jumeau Christian, qui a fait une carrière, plus modeste, d'arrière gauche en D1 alors que "Titi" a ensuite connu la gloire en club à Montpellier et en Allemagne.

À lire aussi
L'équipe de France de handball handball
Nantes : des tests de grossesses réalisés à l’insu de six joueuses de handball

"L'entraînement pour lui, c'est comme un match", souligne Jérôme Fernandez, son ex-partenaire à Kiel et en Bleu qui le considère comme un "grand perfectionniste". Mauvais perdant, Thierry Omeyer avoue lui-même ne pas aimer perdre "les petits matches de foot" qui débutaient ses sessions d'entraînement en Allemagne. La légende dit qu'il n'accepte de perdre qu'aux jeux de société avec ses enfants Manon et Loris.

"C'est un psychopathe", s'amusait son inséparable ami Daniel Narcisse. À la question : quand Omeyer s'arrêtera-t-il ? Le demi-centre réunionnais aimait répondre en riant qu'il préparait les jeux Olympiques de 2024. L'année 2017 aura néanmoins marqué un déclin pour l'inoxydable gardien, relégué sur le banc lors du Mondial par l'ascension de Vincent Gérard. Mais samedi, le nouveau numéro un des Bleus a dû céder sa place pour ce match contre la Norvège, comptant pour les éliminatoires de l'Euro-2018. Et son illustre aîné a écœuré les Norvégiens par ses arrêts pour s’offrir un somptueux pot de départ.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Handball Équipe de France de handball
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants