1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. F1-GP de Singapour : Fernando Alonso entre un peu plus dans l’histoire
2 min de lecture

F1-GP de Singapour : Fernando Alonso entre un peu plus dans l’histoire

ÉCLAIRAGE - Le pilote espagnol prendra dimanche 2 octobre le départ de son 350e Grand Prix, ce qui fera de lui le pilote le plus capé de l’histoire de la Formule 1. Retour sur une immense carrière.

Fernando Alonso lors du GP d'Azerbaijan en juin 2022
Fernando Alonso lors du GP d'Azerbaijan en juin 2022
Crédit : Alpine media
Frédéric Veille - édité par Gregory Fortune

À 41 ans, Fernando Alonso était déjà le pilote le plus âgé de la saison 2022. Il va désormais être, au volant de son Alpine, le plus capé de toute l’histoire de la Formule 1 avec 350 départs en Grand Prix, battant ainsi le record de Kimi Räikkönen. Le Finlandais avait pris sa retraite l’an passé à l’issue du GP d’Abu Dhabi après 19 saisons de F1, et donc 349 départs.

À ses débuts lors du Grand Prix d’Australie 2001, Alonso avait été le plus jeune pilote de l'histoire à débuter en F 1, du haut de ses 19 ans. Il court également sa 19e saison dans la reine des disciplines automobiles, record qu’il va battre l’an prochain puisque le natif des Asturies sera au départ de la saison 2023 au volant d’une Aston Martin.

"Je suis content d'être en Formule 1 depuis si longtemps et heureux pour les deux ans de plus à venir, a-t-il récemment déclaré. Je ne sais pas combien de temps cela va durer, mais j'atteindrai les 400, c'est sûr. Cela montre ma passion pour ce sport et ma discipline pour évoluer au haut niveau".

Immense palmarès

L’Espagnol avait débuté sa carrière en 2001 avec Minardi. C’est au volant d’une Renault qu’il remporta sa première course, lors du GP de Hongrie 2003. Depuis et au sein des écuries McLaren et Ferrari, Fernando Alonso a glané 32 victoires, décroché 22 pole position et est monté 98 fois sur le podium. Mais il fut aussi et surtout double champion du monde en 2005 et 2006 avec Renault.

Outre ses deux couronnes, il également été sacré champion du monde d’endurance avec Toyota en 2019. Durant cette période trois ans loin de la F1, il a remporté deux fois les 24 Heures du Mans (2018, 2019) et une fois les 24 Heures de Daytona (2019) sur Cadillac. Il a aussi participé au Dakar en 2020 avec Toyota (13e) et n’a pas été en réussite aux 500 miles d'Indianapolis avec un abandon en 2017, une non qualification l’année suivante et une 21e place en 2020.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub