1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Cyclisme : Peter Sagan sacré champion du monde sur route
1 min de lecture

Cyclisme : Peter Sagan sacré champion du monde sur route

Le Slovaque s'est imposé à Richmond, aux États-Unis, et s'est emparé du maillot arc-en-ciel dimanche 27 septembre.

Peter Sagan sur le Tour de France 2015
Peter Sagan sur le Tour de France 2015
Crédit : AFP/K.Tribouillard
Dorian Waymel & AFP

Peter Sagan a été sacré champion du monde de cyclisme sur route dimanche 27 septembre à Richmond, aux États-Unis. Le Slovaque (25 ans), en quête d'un titre majeur, a attaqué à 3 kilomètres de l'arrivée pour précéder l'Australien Michael Matthews et le Lituanien Ramunas Navardauskas au terme des 261,4 kilomètres de courses.

Le champion de Slovaquie a réalisé un numéro, en adoptant sa position aérodynamique et en résistant dans la dernière ascension, pour conserver l'avantage sur le peloton. Le premier favori, le Norvégien Alexander Kristoff, est resté au pied du podium (4e) tout comme l'Espagnol Alejandro Valverde (5e). Le champion du monde 2014 s'est mêlé à une offensive lancée avant les deux derniers tours, à 33 kilomètres de l'arrivée, par le Néerlandais Bauke Molleman. 

C'est ma plus grande victoire

Peter Sagan

Ce groupe de sept coureurs (Mollema, Kwiatkowski, Amador, Boonen, Viviani, Stannard, Moreno) a été contrôlé à distance, une trentaine de secondes, par le peloton mené par la sélection allemande, avant un regroupement général au dernier passage sur la ligne. Dans l'ultime tour (16,22 km), le Tchèque Zdenek Stybar est passé à l'attaque dans la première des trois côtes. Sagan, en retrait, a attendu la deuxième montée pour produire son effort que ni l'Allemand John Degenkolb, ni le Belge Greg Van Avermaet, bien placés, n'ont pu contrer. 

"C'est ma plus grande victoire. J'ai fait beaucoup de sacrifices ces trois dernières semaines, après mon abandon de la Vuelta. Je suis très heureux", a déclaré Sagan qui a eu une pensée pour les migrants actuellement en difficulté en Europe. "Dans la course, j'ai attendu le plus possible. C'était dur dans les deux derniers tours mais j'ai vu que la fatigue était générale. J'ai donné tout ce que j'avais dans le final", a ajouté le Slovaque, qui a enlevé son dixième succès de la saison. Le premier Français, Tony Gallopin, a terminé à la septième place. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/