1 min de lecture Jeux Olympiques

Coronavirus : Lavillenie "libéré" après le report des JO de Tokyo à 2021

Le perchiste de 33 ans est le premier sportif français de premier plan à réagir au report des Jeux Olympiques d'été d'un an. "Ça nous libère d'un poids", explique-t-il.

Renaud Lavillenie à Zurich le 29 août 2019
Renaud Lavillenie à Zurich le 29 août 2019 Crédit : FABRICE COFFRINI / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Avant peut-être Teddy Riner, Clarisse Agbégnénou, Florent Manaudou ou Kevin Mayer, stars françaises initialement attendues lors des Jeux Olympiques de Tokyo, il est le premier à s'être exprimé sur le report des JO 2020 à 2021. "Ça nous libère d'un poids", a déclaré le perchiste Renaud Lavillenie à l'AFP, mardi 24 mars.

"C'est évidemment une bonne décision dans un contexte malheureux", a poursuivi le champion olympique 2012 et médaillé d'argent 2016 après l'annonce du Comité international olympique (CIO) de repousser les 29es Jeux d'été, qui étaient prévus du vendredi 24 juillet au dimanche 9 août, en raison de la pandémie de coronavirus.

"C'était compliqué pour nous athlètes de patienter pour on-ne-sait-quoi. Ça nous libère d'un poids, on va pouvoir arrêter cet entraînement 'bricolage', arrêter les frais et juste se maintenir en forme", ajoute l'athlète de 33 ans alors que la France, comme plusieurs pays dans le monde, a pris des mesures de confinement de sa population.

Peu de chances d'avoir beaucoup de compétitions avant juillet

Renaud Lavillenie
Partager la citation

"Le dossier JO, c'est fait, conclut l'ex-recordman du monde du saut à la perche, également président de la Commission des athlètes à la Fédération international d'athlétisme. Maintenant, on va voir comment la pandémie va être maîtrisée. Je ne me fais pas d'illusions, il y a peu de chances d'avoir beaucoup de compétitions avant juillet".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux Olympiques CIO Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants