2 min de lecture Sports mécaniques

24 Heures du Mans 2018 : engagés, affiche... La 86e édition se dévoile

PRÉSENTATION - Fernando Alonso, au volant d’une Toyota, et le retour de BMW au Mans seront les principales attractions en juin prochain.

L'affiche des 24 Heures du Mans 2018
L'affiche des 24 Heures du Mans 2018 Crédit : 24 Heures du Mans
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

C’est dans le cadre du salon Rétromobile de Paris que la liste des engagés de la 86e édition des 24 Heures du Mans, qui se dérouleront les 16 et 17 juin prochains, a été présentée vendredi 9 février 2018. Comme chaque année, soixante voitures prendront le départ de la plus célèbre course d’endurance du monde.

Dans la catégorie reine des prototypes LMP1 et après le retrait en fin de saison dernière de Porsche, Toyota, qui courre après un succès au Mans depuis plus de trente ans, part évidemment grand favori pour le sacre final. Seule écurie officielle dans cette catégorie, avec le seul bolide équipé de la technologie hybride, la firme nippone s’est payé le luxe de faire venir Fernando Alonso, qui sera l’un des six pilotes de son tout nouveau proto TS050 Hybrid.

Alonso vise la "Triple couronne"

L’Espagnol, double champion du monde de Formule 1, sera associé au Suisse Sébastien Buemi et au Japonais Kazuki Nakajima sur la n°8, l'autre Toyota étant confiée au Britannique Mike Conway, au Japonais Kamui Kobayashi et à l'Argentin José María López. 

Entre le GP de F1 du Canada (10 juin) et celui de France (24 juin), Fernando Alonso va donc pouvoir enfin réaliser son rêve de participer aux 24 Heures du Mans. Le pilote McLaren espère d'ici quelques années pouvoir égaler le Britannique Graham Hill, seul pilote à ce jour à avoir remporté les trois plus grandes courses du monde : le Grand Prix de Monaco (qu'Alonso a remporté en 2006 et 2007), les 500 Miles d'Indianapolis et les 24 Heures du Mans.

Audi et Porsche ont disparu

À lire aussi
Aseel Al-Hamad et Lerwis Hamitlon à Abou Dabi le 30 novembre 2019 sports mécaniques
Dakar : la Saoudienne Aseel Al-Hamad rêve de participer au rallye en 2021

Dans cette catégorie, où en deux ans ont disparu Audi puis Porsche, plusieurs écuries privées, équipées de moteurs atmosphériques, font leur apparition avec la ferme intention de venir disputer la première place aux Nippons. C’est le cas de l’écurie Rebellion, qui arrive en force avec des pilotes de renoms tels que l’Allemand André Lotterer, triple vainqueur de l’épreuve, ou encore le Suisse Neel Jani vainqueur en 2016.

Du côté des LMP2, où vingt voitures seront en compétition, l'écurie de Jackie Chan, championne du monde en titre, remet son titre en jeu. Dans cette catégorie, Alpine tentera quant à elle de renouer avec le succès avec son pilote vedette, le Français Nicolas Lapierre. Enfin, l'autre grande attraction de cette 86e édition est en catégorie GT avec le retour en juin prochain et après sept ans d’absence de BMW. 

BMW de retour

La marque munichoise arrive en terre mancelle avec une M8 GTE équipé d’un moteur V8 bi-turbo de 4 litres de cylindrée développant 500 chevaux. Mais la concurrence sera rude dans cette catégorie très spectaculaire avec la présence comme chaque année au Mans de Ferrari, Aston Martin, Porsche, Corvette et Ford.

Le départ de la 86e édition sera donné samedi 16 juin à 15 heures. RTL est la radio partenaire officielle de l'épreuve et consacrera comme chaque année une large place à cette course légendaire sur son antenne et sur son site internet.

L'affiche des 24 Heures du Mans 2018
L'affiche des 24 Heures du Mans 2018 Crédit : 24 Heures du Mans
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques 24 Heures du Mans Fernando Alonso
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants