9 min de lecture Divertissement

Michel Boujenah guéri du covid-19 : "Il faudra se battre aux côtés des soignants après, sinon j'aurais honte !"

Même s'il a perdu beaucoup de poids, le comédien de 67 ans l'assure: "tout va très bien maintenant"

Micro générique Switch 245x300 À la Bonne Heure ! Stéphane Bern iTunes RSS
>
Michel Boujenah, Jean-Christophe Napoléon, Clara Luciani et Henry-Jean Servat dans "À la bonne heure !" du mardi 5 mai 2020 Crédit Image : BORIS HORVAT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
David Buron

Ce matin, suite à la première énigme sur le tennis, Stéphane Bern était en ligne avec Michel Boujenah. Le comédien de 67 ans, atteint par le Coronavirus au début du mois de mars, nous a rassurés sur son état de santé.

"Tout va très bien, je m'en suis sorti, je suis très content. Comme tous les gens qui ont été malades j'ai eu peur, mais heureusement je ne suis pas allé à l’hôpital. Ça a été "limite", mais ils m'ont gardé à la maison" et Michel de plaisanter sur les conséquences de la maladie: "Je suis beau, j'ai maigri... c'est terrible !"

Avant de raccrocher Michel Boujenah tient à faire passer un message au sujet de tous les soignants: "Tant qu'on a besoin d'eux on les applaudit, mais il ne faudra pas les oublier après ! Il faudra se battre avec eux pour qu'ils obtiennent ce qu'ils demandent. Il ne faudra pas les oublier... sinon j'aurais honte, moi." (réécoutez l'extrait en haut de l'article)

Le nouveau jeu de Stéphane Bern

Pour vous divertir, toutes générations confondues, l'équipe de l'émission vous propose un nouveau jeu qui vous emmène des rois de France aux rois de la pop, des trésors de nos villages aux trésors de la chanson, du cinéma, de tout ce qui fait le patrimoine... avec des stars que nous prenons chaque jour au téléphone pour débriefer vos réponse !

À lire aussi
Parlons-Nous du 13 avril 2020 Parlons-nous
Quand la maîtresse prend toute la place

Quatre nouvelles énigmes au menu ce matin, et quatre chances de gagner des cadeaux ! Pour cela, dès que vous croyez avoir la bonne réponse à l’énigme, envoyez un SMS au 64900 (0,35cts/sms) avec le mot clé "JEU" suivi de votre réponse. Vous passerez peut-être à l’antenne afin de la vérifier avec Stéphane Bern et un invité qualifié.

Retrouvez Stéphane Bern dans A La Bonne Heure ! du lundi au vendredi de 11h30 à 12h30, sur RTL, pour une émission spéciale confinement.

Énigme n°1

"Il est une idée très répandue qui n’est peut-être pas tout à fait fausse mais qui n’est pas non plus tout à fait vrai selon laquelle ce sont les anglais qui, du foot au rugby en passant par le basket ont inventé tous les sports modernes. Généralement, on ajoute sauf le hand ball et on prononce bien le A de ball pour en souligner l’origine teutonne et le différencier du football ou du basket ball ou l’on ne prononce pas bAl, mais bowl 
Ce cours de linguistique et de prononciation étant clos, passons justement à un sport, celui que je vais tenter de vous faire deviner, dont on pense qu’il est anglais, ce qui n’est pas tout à fait faux mais dont les racines, certaines règles et même le nom sont d’origine françaises.
Va donc pour les origines, c’est à dire le sport qui a donné naissance à celui que je voudrais vous faire deviner.
Ce sport a été inventé en France au 13 ème siècle. La légende prétend que ce sont des moines qui avaient besoin d’un peu d’exercice physique entre deux prières qui l’auraient mis au point. Il faut dire qu’à part de l’espace, ce jeu n’exige pas un terrain très organisé. Il faut un sol, des murs, les poutres du cloitre peuvent même faire l’affaire et pour le reste une balle et des mains solides, (car ce jeu se joue, au départ à mains nues – c’est d’ailleurs de là qu’il tire son nom) sont bien suffisants.
Les siècles passant, les règles se sont perfectionnées. Comme la balle,  était un peu dure, on a commencé à mettre des gants, puis par prolonger la main par une sorte de battoir en bois et surtout, après avoir été le passe-temps des moines puis des étudiants, ce jeu acquiert ses lettres de noblesse et devient le loisir le plus prisé de la Cour. Au point que, dit-on, Henri III en fut le plus grand joueur de l’Histoire.
C’est à ce jeu qu’on doit des expressions que  l’on emploie encore aujourd’hui. Epater la galerie par exemple. L’expression vient du fait que les spectateurs regardaient les joueurs depuis une galerie qui longeait le terrain. Et lorsqu’un joueur sortait un coup exceptionnel, eh bien on l’applaudissait : il avait épaté la galerie.

Une autre expression est à l’origine du sport plus moderne que je voudrais vous faire découvrir. Au début de chaque point, quand un joueur allait lancer la balle à son adversaire, il le prévenait en disant ce mot : Tenez. En ancien français, l’impératif du verbe tenir se prononçait d’ailleurs : Tenêts
Eh bien, c’est ce Tenez ou ce Tenêts qui a fini par traverser la manche et par tomber dans l’oreille d’un officier retraité de l’armée des Indes , le major Wingfield qui déposa en 1874 à la Chambre des métiers de Londres, le brevet d’un nouveau jeu qu’il appela d’abord d’un nom grec le Spahirsitiké ce qui, comme vous le savez, signifie, art de la balle puis sous un autre nom dont je vous donne juste la traduction française : jeu de paume sur gazon …

Ce sport, l’un des plus populaires au monde et qu’on va pouvoir bientôt rejouer au moins dans une de ses formules était né. Mais quel est son nom ?"

La réponse: Le tennis. 
Au téléphone pour en parler avec nous: Michel Boujenah. 

Michel Boujenah
Michel Boujenah Crédit : BORIS HORVAT / AFP

Énigme n°2

"Je vous emmène à présent dans un endroit célèbre.. l'un de ceux qui, avec la Tour Eiffel et le Sacré-Cœur, dessinent la ligne d'horizon de notre capitale. 
Mais attention : il s'agit d'un endroit « vivant », carrefour de mille activités. 
S'y croisent : des officiers, de simples soldats, des convalescents, des soignants, des pensionnaires, des touristes, des passionnés et même, certains jours, des ministres et des Présidents !
De fait, il appartient un peu à tout le monde et il est devenu, au fil des ans, un haut lieu de célébration de l'unité nationale. 
C'est également l'un des rares monument à avoir conservé sa fonction première… 
Sa fondation, on la doit à Louis XIV en personne (!). Un jour qu'il traverse Paris dans son carrosse, le jeune roi est choqué de voir des hommes l'ayant servi réduits à l'état de mendiants. Cela fait mauvais genre et accroît le sentiment d'insécurité. Le souverain convoque donc Louvois, son ministre de la Guerre, qui lui-même fait appel aux meilleurs architectes de l'époque : Bruant et Mansart. Les travaux débutent en 1670 (il y a pile 350 ans!), dans ce qui n'est alors qu'un faubourg de la capitale. Les choses avancent vite et, à peine quatre ans plus tard, les premiers « résidents » peuvent s'y installer. 
Années par années, l'édifice s'enrichit d'un lieu de culte, puis d'un lieu de mémoire, sans jamais se départir de son rôle administratif et surtout médical !
Impossible de vous parler de ce bâtiment sans évoquer sa nécropole. Oui car l'endroit abrite également les restes d'hommes illustres : on y trouve l'ingénieur Vauban, le maréchal Foch ou encore Rouget de l'Isle, l'auteur de la Marseillaise. Mais c'est sur la dépouille d'un homme autrement plus célèbre que viennent s'incliner des milliers de visiteurs chaque année. Une personnalité  controversée qui repose aujourd'hui dans un monumental sarcophage rouge et vert. Enfin qui « repose »… c'est ce qu'on l'on suppose ! Car depuis plus de 100 ans un doute plane sur le contenu du tombeau. Pour les uns, c'est un simple valet qui y serait inhumé ; pour les autres, l'ouvrage serait carrément vide ! Qui dit vrai ?! Dans les deux cas, il s'agirait encore d'un mauvais coup des anglais !
Mais laissons la résolution de ce mystère pour une autre émission… et dites-moi plutôt de quel bâtiment je viens de vous faire la description ! Vous avez la réponse, alors envoyez-moi vite un SMS au 64900 !"


La réponse: Les Invalides.
Au téléphone pour en parler avec nous: Jean-Christophe Napoléon Bonaparte, arrière-petit-neveu à la troisième génération de Napoléon 1er.

Les Invalides
Les Invalides Crédit : AFP

Énigme n°3

"C’est l’histoire d’une femme qui a un nom de Pape. Peut-être pas le pape le plus connu. C’était Jean-Paul 1er dont le règne n’a duré que 33 jours et six heures, placé entre deux géants, Paul VI et Jean Paul II …
Mais ne nous égarons pas, son nom à elle est d’origine corse. Son grand père, qu’elle n’a pas connu, était d’Ajaccio.
Elle, elle a grandi dans les environs de Marseille et puis elle a poursuivi des études d’histoire de l’art à Aix en Provence. Elle chantait un peu déjà, elle jouait aussi de la guitare.
Il faut dire qu’enfant il lui fallait occuper sa solitude. L’enfance n’aime pas ce qui est différent, ce qui dépasse. Et, elle, elle était différente avec sa voix grave qui a convaincu une prof de musique de lui trouver une place dans la chorale des garçons, et elle dépassait déjà avec sa grande taille. Quand on est trop grande, les gens ont tendance à penser que vous êtes plus âgée que vous ne l’êtes. Et c’est ainsi qu’on vous vole une part de votre enfance.
Est-ce qu’il y a des hasards dans la vie ? Ou est-ce que les hasards ne sont que des rencontres ? Ce soir là, c’était à Cannes, il y avait un concert du groupe « la Femme ». Elle raconte la suite au journal le Monde : « après le concert, je me suis mise à danser avec un garçon qui twistait bizarrement, sans reconnaître Marlon, un des chanteurs du groupe. Nous avons fini par parler musique. Je lui ai chanté un bout de chanson, il m’a proposé de passer les voir quand ils enregistreraient à Paris. »
Elle quitte tout. Les études, Aix en Provence. Elle a 19 ans. Elle chante avec « La femme » avant que, séduits par sa voix, des chanteurs comme Benjamin Biolay, Raphael, Alex Beaupin ou même le rappeur Nekfeu ne fassent appel à elle.
Ensuite il y a eu cette chanson, cette bombe, écrite pourtant avant l’affaire Weinstein mais qui résonne comme le manifeste de toutes les femmes. Elle ne l’a pourtant écrite qu’en réaction contre le machisme ordinaire de ceux qui, quand elle était en tournée, ne pouvaient s’empêcher de s’écrier : alors elle va trouver la prise, la jeune fille, ou faut qu’on lui montre … »
Immense succès tant professionnel que public. Et récompenses bien sûr : Victoire de la révélation scène en 2019. Et pourtant, elle n’y croyait pas. Elle avait même parié 20 euros sur un de ses concurrents. Et quand elle a appris sa victoire, elle est partie pleurer dans sa loge. Elle avait du noir partout. Il a fallu la remaquiller. On la cherchait. On croyait qu’elle avait disparu …
Elle sera encore récompensée l’année suivante, c’est à dire cette année: meilleure interprète féminine …
Les récompenses, le succès … que demander de plus ? Eh bien de n’être pas la chanteuse d’une seule chanson. Elle a eu peur de ça. Qu’on la ramène  ou qu’on la réduise pour toujours à cette première Victoire.
On sait déjà que ce ne sera pas le cas. Parce qu’elle a déjà connu d’autres succès et surtout parce qu’elle a un talent fou …

Mais qui est cette chanteuse qu’on a parfois comparée à Françoise Hardy et qui écrit et compose ses chansons ?"

La réponse: Clara Luciani.
Au téléphone pour en parler avec nous: Clara Luciani... en personne ! La chanteuse nous fait le plaisir de répondre en direct aux questions de Stéphane depuis son lieu de confinement en Écosse. 

Clara Luciani dans "Le Grand Studio RTL"
Clara Luciani dans "Le Grand Studio RTL" Crédit : RTL

Énigme n°4

"Pour commencez, permettez moi de vous poser cette question : quel est le point commun entre Catherine Deneuve, Carole Bouquet, Nicole Kidman, Audrey Tautou.. et Brad Pitt  ?
Si vous avez compris de quoi je parle, alors vous avez déjà trouvé la réponse à l'énigme.
Car tous ont incarné, à un moment ou un autre, l'objet dont je vais voudrais vous faire deviner le nom …
Un objet qui fêtera bientôt ses 100 ans mais qui, pourtant, n'a pas pris une seule ride !
Sa conception est due à la volonté d'une personnalité extraordinaire. Une avant-gardiste, qui aime à se définir comme un « artisan », mais qui est, à sa manière, une immense artiste. Au sortir de la grande guerre, la jeune femme a envie d'enrichir sa maison, déjà prestigieuse, d'un produit « original ». Elle descend dans le sud de la France, sollicite un ancien spécialiste de la cour du Tsar et, ensemble, ils créent un alliage d'un genre nouveau. Un mélange de plus de 80 ingrédients, dont certains sont parfaitement synthétiques, ce qui rend la « chose »… forcément unique ! Mais la prouesse n'est pas que dans le produit, il est aussi dans l'emballage. Alors que la mode est au style « art déco », la maison ose un dessin minimaliste, des lignes épurées. En y regardant de près, on peut, paraît-il, deviner le plan de la place Vendôme ou encore la forme d'une flasque de whisky…
Dès sa mise sur le marché, le flacon fait , si on peut dire, un tabac et devient, dans sa catégorie, le plus vendu au monde. Un succès relancé dans les années 50, lorsqu'une actrice confesse, en toute innocence, qu'elle ne porte que notre produit une fois la nuit tombée… « je n'allais quand même pas dire que je dort toute nue » se justifiera-t-elle plus tard !
On ne pouvait rêver meilleure publicité…
99 ans (jour pour jour!) après son lancement, il est devenue une icône, un mythe : il est toujours tendance.. tout en ayant sa place dans les collections permanentes des musées d'art moderne ! Même.. Jacquouille la Fripouille s'est offert le luxe de se laver avec ! Ne doutons pas que Marion Cotillard, la nouvelle égérie, adoptera une pause plus « glamour » pour vanter ses mérites…"

La réponse: Le parfum Chanel N°5.
Au téléphone pour en parler avec nous: L'écrivain et journaliste Henry-Jean Servat.

La campagne publicitaire du parfum Chanel N°5 publiée dans le "Harper's Bazaar" en 1937
La campagne publicitaire du parfum Chanel N°5 publiée dans le "Harper's Bazaar" en 1937 Crédit : François Kollar/ Ministère de la Culture
L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Divertissement Stéphane Bern Jeux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants