3 min de lecture International

Inde : la protection des vaches sacrées au détriment de celle des femmes

La semaine dernière, deux adolescentes indiennes ont été violées et brûlées vives, relançant le débat sur les droits des femmes dans le pays.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Inde : la protection des vaches sacrées au détriment de celle des femmes Crédit Image : DOMINIQUE FAGET / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot et La rédaction numérique de RTL

Des femmes avec des têtes de vaches. C'est le seul moyen qu'a trouvé Sujatro Gosh pour alerter sur le sort réservé aux femmes en Inde. Cette photographe a réalisé une série de clichés de femmes, certaines en tenue traditionnelle, dont les visages sont cachés par d'imposant masques de vache. 

Dans le magazine Alternatives économiques, elle explique que les femmes indiennes sont moins bien loties que les vaches sacrées. Pour preuve, en juin 2017, un homme soupçonné de transporter de la viande avait été lynché par la foule. Les auteurs d'agressions sexuelles sont, eux, trop rarement poursuivis. La semaine dernière encore, deux adolescentes indiennes ont été violées et aspergées d'essence. 

A-t-on laissé tomber les filles ?

Autre sujet d'inquiétude, les violences sexistes dans nos écoles. L'Express publie une grande enquête sur les agressions sexuelles qui sévissent chez les jeunes. "N'abandonnons pas les filles" titre le journal qui a collecté une série de témoignages tous aussi glaçants.

Il y a d'abord celui d'Anaïs, 15 ans, qui a été agressé par trois camarades dans les toilettes des filles de son établissement. Et ce malgré l'installation d'un digicode à l’entrée. "Ça ne sert à rien. Tous les mecs se le refilent", dit-elle. Même son de cloche chez Louana, 12 ans. L'adolescente a été menacée par un garçon. "Si tu ne couches pas avec moi, a-t-il lancé un jour, je dis à tout le monde que tu l'as fait". De retour chez elle, elle vide l'armoire à médicaments de la salle de bain. Une tentative de suicide à laquelle elle survivra. 

À lire aussi
Les filles pourront choisir de porter des pantalons égalité hommes-femmes
Mexico : les écolières ne vont plus être interdites de pantalon

"Si les parents savaient véritablement ce qu'il se passe entre les murs des établissements qui accueillent leurs enfants, ils prendraient peur " dit la gynécologue Violaine Guerin. Selon la Présidente de l'association Stop aux violences sexuelles, le problème touche tous les milieux. "Il y a 30 ans, quand j'ai commencé à exercer, je n'aurais jamais entendu une jeune fille confier qu'elle avait eu son premier rapport sexuel avec deux garçons rencontrés sur Facebook", ajoute-t-elle. 

À l'heure où la fièvre #MeToo tourne en boucle, écrit Amandine Hirou, on oublie la mère des batailles : celle pour la génération qui se forme. 

Le nouveau magnat des médias tchèque

La sexualité est aussi au cœur des débats en Irlande. Les électeurs sont appelés à se prononcer pour ou contre l'IVG le 25 mai, rappelle le magazine Vraiment. Dernier né de la presse hebdo, le journal a annoncé mercredi 9 mai la fin de sa parution. La faute aux ventes insuffisantes. 

L'Obs s'intéresse lui à un géant de la presse. Cinquième fortune tchèque, Daniel Kretinsky est sur le point de racheter les magazines Elle, Télé 7 jours et Marianne. Self made man à la mode communiste, il a fait fortune dans l'énergie. D'après un journaliste tchèque, le milliardaire a racheté des médias comme arme de dissuasion contre l'oligarchie

Europa League : une finale sous haute tension

La une de La Provence invite à "mettre le holà". À six jours de la finale de la Ligue Europe, Thierry Aldebert, le monsieur sécurité de l'OM, a détaillé le plan de bataille pour éviter tout débordement. Bernard Tapie, lui, se dit convaincu que les supporters marseillais auront un comportement irréprochable. "Ils aiment trop le ballon pour que ça se termine en combat de rue", dit-il. 

De son côté, l'Équipe révèle que le PSG a gâté les Macron au Stade de France. Nasser el Khaleifi a offert une Tour Eiffel aux couleurs du club au chef de l'État. Lui, le grand supporter de l'OM. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Droits des femmes Inde
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793317681
Inde : la protection des vaches sacrées au détriment de celle des femmes
Inde : la protection des vaches sacrées au détriment de celle des femmes
La semaine dernière, deux adolescentes indiennes ont été violées et brûlées vives, relançant le débat sur les droits des femmes dans le pays.
https://www.rtl.fr/girls/societe/inde-la-protection-des-vaches-sacrees-au-detriment-de-celle-des-femmes-7793317681
2018-05-10 10:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/gSxe1ONRS2MAioujV1ffxw/330v220-2/online/image/2018/0510/7793329458_une-indienne-priant-au-refuge-de-sri-krishna.jpg