1 min de lecture Société

Grenelle des violences conjugales : pourquoi s'ouvre-t-il le 3 septembre ?

Mardi 3 septembre débutera le Grenelle organisé à Matignon, dont l'objectif est de mettre en oeuvre des politiques efficaces de lutte contre les féminicides et les violences conjugales.

Le 3919 est le numéro d'appel d'urgence destiné aux femmes victimes de violences conjugales et à leurs proches.
Le 3919 est le numéro d'appel d'urgence destiné aux femmes victimes de violences conjugales et à leurs proches. Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

3 septembre 2019. C'est la date à laquelle s'ouvrira le Grenelle des violences conjugales annoncé par le gouvernement au début de l'été. Un jour qui n'a pas été choisi au hasard, comme le rappelle Marlène Schiappa à la veille de son ouverture.

Cette date est un "écho" au 3919, numéro d'appel d'assistance anonyme et gratuit, qui assure un premier accueil aux femmes victimes de violences conjugales et conseille leurs proches, rappelle la secrétaire d'État à l'égalité femmes-hommes dans une vidéo postée lundi sur Twitter.

Baptisé "Violences Femmes Info", ce numéro est depuis 2014 le numéro de référence en matière de lutte contre les violences faites aux femmes. Il est administré par l'association Solidarité Femmes, 7 jours sur 7 aux horaires suivants : du lundi au vendredi de 9h à 22h, et les samedi, dimanche et jours fériés de 9h à 18h.

Malgré tout, ce numéro de téléphone "n'est pas assez connu par les femmes et par leur entourage", insiste Marlène Schiappa. C'est pour cette raison que le gouvernement a lancé, en parallèle du Grenelle, une vaste campagne de communication autour du 3919. Dans une vidéo, plusieurs personnalités comme le chef Thierry Marx, l'actrice Virginie Ledoyen ou la chanteuse Louane se succèdent pour faire connaître ce numéro. 

À lire aussi
Une manifestation contre les féminicides a eu lieu à Paris, le samedi 6 juillet 2019 société
Journée contre les violences faites aux femmes : pourquoi se déroule-t-elle le 25 novembre ?

Le hashtag #Reagir3919 a également été lancé sur les réseaux sociaux, et un compte Twitter créé spécialement pour communiquer autour de la lutte contre les féminicides : @arretonsles. Le ministère de l'Intérieur héberge par ailleurs une plateforme de signalement, elle aussi anonyme et gratuite.

Attention : le 3919 n'est pas un appel d'urgence. Si vous êtes témoin ou victime d'une situation de danger grave et imminent, le numéro à appeler reste celui de la police : le 17.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Violences Marlène Schiappa
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants