3 min de lecture Sexo

Sexe : 6 points à connaître absolument sur la vulve

MASTERS OF SEX - À l'occasion du Festivulve qui se déroule à Montréal les 9 et 10 juin, voici tout ce que vous devez savoir sur cette partie intime de l'anatomie féminine.

L'orchidée est une des allégories utilisées pour représenter le sexe féminin
L'orchidée est une des allégories utilisées pour représenter le sexe féminin Crédit : ulkan / iStock
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Un festival de la vulve, il fallait y penser, les Québécois et Québécoises l'ont inventé. Ce dernier se déroulera les 9 et 10 juin à Montréal, au Canada et sa mission est simple : "inspirer la société en orientant le focus sur la beauté et la diversité naturelle des vulves". 

Cet événement "festif, créatif et accessible" à tous et à toutes souhaite "rendre ses lettres de noblesse à la vulve" dans un souci d'éducation et de sensibilisation à la sexualité, peut-on lire sur le site du Festivulve, un événement que ses organisateurs et organisatrices assimilent même à une révolution vulvienne et clitoridienne !

Les personnes assistant à l'événement pourront se faire photographier ou mouler leur intimité dans le cadre d'un projet dont l'objectif est de documenter et montrer toute la diversité de cette partie des corps féminins. Seront également présentes plusieurs artistes dont la tatoueuse Edena Sawyer (et ses tatouages en forme de vulves, évidemment) mais aussi la sculptrice Jessica Sallay-Carrington. L'occasion pour nous de vous rappeler tout ce qu'il faut savoir sur cette partie de l'anatomie féminine.

1. Un mot fourre-tout pour parler du sexe féminin

À lire aussi
Fantasmer un acte de soumission est-il honteux ? Sexo
Sexe : 5 raisons de ne pas avoir honte de ses fantasmes

La vulve est un ensemble du sexe féminin... mais n'en représente pas sa totalité. Il s'agit de la partie extérieure qui comprend alors ce qu'on appelle le mont de Vénus, les grandes lèvres, les petites lèvres, le clitoris et le vestibule.

Au-delà de ça, et parce que cela ne fait jamais de mal de le rappeler, on a le vagin ou encore l'utérus mais ces derniers étant internes, ils ne font partie de la vulve.   

2. Chaque vulve est unique

Il n'y a en aucun cas un modèle unique de vulve mais autant de vulves différentes qu'il y a d’individus sur Terre. Vous pensiez que vos parties intimes avaient quelque chose de bizarre parce qu'elles ne correspondent pas à ce que vous avez pu voir dans des films ou sur des photographies ? Laissez tomber cette idée !

Que vous ayez de très grandes grandes lèvres ou, au contraire, un format plus petit est tout à fait normal... dans la mesure où côté sexe, la normalité n'existe pas. 

3. Un complexe comme un autre...

Les vulves lisses et considérées comme "parfaites" de l'univers pornographiques ne font pas toujours du bien aux femmes qui les regardent. Après les cuisses, le ventre ou encore les seins et le nez, un nouveau complexe touche les femmes depuis quelques années.

Vous l'avez compris, ce dernier se situe entre leurs jambes et certaines vont même jusqu'à l'opération chirurgicale (appelée "labioplastie") pour que leur vulve corresponde aux normes dictées par la société. Une pratique qui a notamment inquiété l'organisme de santé du Royaume-Uni quand il a appris que plus de 200 mineures britanniques étaient passées sur la table d'opération. 

4. ... devenu sujet artistique

Pour répondre à cette tendance, plusieurs artistes ont fait de la vulve (ou devrait-on dire "des vulves") un de leurs sujets de prédilection. Exemple avec le compte Instagram The Vulva Gallery ou encore l'artiste Jacqueline Secor et sa série intitulée Diversity of Nature ("la diversité de la nature"). 

5. Une partie sensible sujette à des troubles de la sexualité

On parle beaucoup des troubles de la sexualité masculine mais beaucoup moins de ceux liés à la sexualité féminine. Exemple avec la vulvodynie, qui se traduit par un "inconfort chronique", comme une sensation de brûlure, au niveau de cette zone, comme l'explique le site de l'Association Française d'urologie.

La vulvodynie se traite, tout comme le vaginisme, par une combinaison de plusieurs techniques allant de la psychothérapie à la kinésithérapie. Si vous en souffrez, parles-en à un ou une gynécologue et/ou sexologue. 

6. Des infections spécifiques

Vous vous en doutez, la vulve n'est pas épargnée par tout type d'infection et/ou maladies sexuellement transmissibles, telles que la vulvite (une inflammation), l'herpès ou encore le lichen vulvaire. En cas de sensations inconfortables, sensations de brûlures, démangeaisons, n'attendez plus et consultez un ou une spécialiste qui sera diagnostiquer de quoi vous souffrez.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexo Sexe Sexualité
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793672023
Sexe : 6 points à connaître absolument sur la vulve
Sexe : 6 points à connaître absolument sur la vulve
MASTERS OF SEX - À l'occasion du Festivulve qui se déroule à Montréal les 9 et 10 juin, voici tout ce que vous devez savoir sur cette partie intime de l'anatomie féminine.
https://www.rtl.fr/girls/love/festivulve-6-points-a-savoir-sur-la-vulve-7793672023
2018-06-08 14:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PwjCmQZH-guD3kr3qQCc3g/330v220-2/online/image/2016/1017/7785325253_l-orchidee-est-une-des-allegories-utilisees-pour-representer-le-sexe-feminin.jpg