1 min de lecture MeToo

VIDÉO - Miley Cyrus, embrassée de force par un homme, réagit à son agression

La pop star américaine était à Barcelone pour la promotion de son nouvel EP "She is coming". Alors qu'elle sortait de son hôtel, un homme l'a agrippée et embrassée de force. Une séquence filmée qui a choqué des fans.

Miley Cyrus, le 22 avril 2019 à Los Angeles, aux États-Unis
Miley Cyrus, le 22 avril 2019 à Los Angeles, aux États-Unis Crédit : VALERIE MACON / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

C'est une séquence qui n'a pas laissé indifférents les fans de la chanteuse. Miley Cyrus, 26 ans, était à Barcelone, en Espagne, la semaine dernière pour un concert à l'occasion de la sortie de son nouvel EP, She is coming.

Une courte vidéo publiée sur Twitter dimanche 2 juin la montre assaillie par de nombreux fans qui crient son nom alors qu'elle quitte son hôtel accompagnée de son époux, l'acteur australien Liam Hemsworth. La jeune femme tente de rejoindre son véhicule, progresse lentement quand soudain un homme se détache du lot.

L'homme que l'on voit mal sur la vidéo agrippe la chanteuse par la tête, le bras, puis au niveau de la poitrine, avant de l'embrasser de force. La scène dure une poignée de secondes. Miley Cyrus se débat rapidement tandis que sa sécurité éloigne l'homme, sous le regard impuissant de Liam Hemsworth.

"J'espère qu'elle va le retrouver et le poursuivre pour harcèlement sexuel", a régi sur Twitter une internaute. "Absolument dégueulasse", commente quelqu'un d'autre.

D'autres internautes sont moins compatissants envers la star, arguant que celle-ci a mérité son agression. "Tu voulais être 'sexy', à quoi tu t'attendais ?", "À quoi elles s'attendent quand elles s'habillent comme des putes ?".

Don't fuck with my freedom

À lire aussi
Les hashtags #metoo et #balancetonporc écrits sur une main lors d'un rassemblement place de la République à Paris, en octobre 2017 (illustration) MeToo
#MeToo : 22% des hommes ont déjà agressé sexuellement une femme, selon une étude

Dans une série de post publiés sur Twitter et en format story sur Instagram, Miley Cyrus a dénoncé ces commentaires en citant les paroles de son nouveau single : "don't fuck with my freedom", qu'on pourrait traduire par : "ne jouez pas avec ma liberté" et d'ajouter : "Elle peut porter ce qu'elle veut. Elle peut être vierge. Elle peut coucher avec cinq personnes différentes. Elle peut être avec son époux. Elle peut être avec sa petite amie. Elle peut être nue. Elle NE PEUT PAS être attrapée sans son consentement". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
MeToo Agression sexuelle Harcèlement
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants