2 min de lecture Égalité hommes-femmes

#TuSerasUnHommeMonFils : une campagne pour repenser l'éducation des garçons

La Fondation des Femmes lance ce mercredi 30 mai une nouvelle campagne de sensibilisation adressée aux hommes et futurs hommes.

Marie-Pierre Haddad Clics à la une Marie-Pierre Haddad
>
Clics à la une du 30 mai 2018 Crédit Image : Unsplash/Alp Studio | Crédit Média : Marie-Pierre Haddad | Durée : | Date : La page de l'émission
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste
>
#TuSerasUnHommeMonFils

"Les violences faites aux femmes ce n’est pas que l’affaire des femmes, elles concernent aussi les hommes", pose d'emblée Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes qui lance ce mercredi 30 mai une nouvelle campagne intitulée #TuSerasUnHommeMonFils. 

À travers un clip vidéo réalisé par Jérôme de Gerlache, la Fondation des Femmes s'adresse "aux hommes et futurs hommes", c'est-à-dire à un nouveau public "qui peut-être n’entend pas encore le propos de l’égalité entre les femmes et les hommes", a ajouté Anne-Cécile Mailfert à l'occasion du lancement de cette campagne, qui s'est déroulé au sein du Collège Néerlandais de la Cité universitaire de Paris.

Ce nouveau discours, qui pointe l'importance de l'éducation à l'égalité auprès des jeunes garçons notamment, est mis en voix par le rappeur Oxmo Puccino. "Si tu sais être fort sans être violent, si tu sais soutenir sans vouloir dominer, tu seras un homme mon fils", "si tu sais regarder une femme sans qu'elle n'ait à craindre ton regard, tu seras un homme mon fils", scande Oxmo Puccino dans ce clip vidéo qui sera diffusé sur plusieurs chaînes télévisées, dont M6, avant des matchs de football notamment. 

À lire aussi
Engagez-vous contre les violences faites aux femmes égalité hommes-femmes
Violences faites aux femmes : engagez-vous avec la Fondation des Femmes

Un gain d'égalité pour les femmes comme les hommes

À l'occasion du lancement de la campagne, la Fondation des Femmes a également dévoilé les résultats d'une étude (1) menée en partenariat avec Kantar sur le sujet de l'égalité entre les femmes et les hommes et l'importance de l'éducation des plus jeunes. 

Parmi les chiffres les plus parlants de cette étude, plus de la moitié des hommes de moins de 35 ans (58%) pense qu'"être un homme", c'est "être le meilleur", tandis que 37% juge qu'il ne faut pas pleurer. Concernant l'éducation des plus jeunes sur les questions d'égalité, l'étude montre qu'une majorité des personnes interrogées (67%) la trouve insuffisante. D'où l'importance de s'interroger sur nos méthodes d'éducation qu'elles soient adressées aux petites filles comme aux petits garçons. Car à la clé, il s'agit non pas d'une perte de droits pour les hommes mais d'un gain d'égalité confirme Delphine Dulong, enseignante-chercheuse en science politique à l’université Paris I.

"Les femmes sont les premières victimes des violences mais les garçons aussi : ceux qui la subissent, notamment à l’école, et ceux qui l’exercent. Ce sont souvent les plus exposés aux sanctions, aux décrochages scolaires, aux risques en général", explique la chercheuse avant d'ajouter : "partout dans le monde les taux de suicide sont plus importants chez les hommes que chez les femmes, montrant alors qu’il y a des questions à se poser sur qu’est-ce que c’est qu’être un homme". Le débat est ouvert. 


(1) "Le regard des Français sur l'égalité entre les femmes et les hommes", étude menée par TBWA/C et la Fondation des Femmes, du 18 au 22 mai, sur un échantillon de 1005 personnes, représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, utilisant la méthode des quotas. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Égalité hommes-femmes Société Féminisme
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793581448
#TuSerasUnHommeMonFils : une campagne pour repenser l'éducation des garçons
#TuSerasUnHommeMonFils : une campagne pour repenser l'éducation des garçons
La Fondation des Femmes lance ce mercredi 30 mai une nouvelle campagne de sensibilisation adressée aux hommes et futurs hommes.
https://www.rtl.fr/girls/identites/tuserasunhommemonfils-une-campagne-pour-repenser-l-education-des-garcons-7793581448
2018-05-30 11:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2emFPPmiXXw3I8Mr5kaK6A/330v220-2/online/image/2018/0530/7793582301_la-fondation-des-femmes-a-lance-ce-mercredi-30-mai-une-campagne-pour-reflechir-a-l-education-des-petits-garcons.jpg