1 min de lecture Santé

EN IMAGES - Louise Delage, l'alcoolique star d'Instagram

Une agence de pub a créé un faux compte Instagram suivant la vie d'une jeune alcoolique mondaine, pour sensibiliser aux dangers de l'alcool.

En apparence, la vie de Louise Delage semble très cool Crédits : Instagram/Louise Delage | Date : 23/09/2016
7 >
En apparence, la vie de Louise Delage semble très cool Crédits : Instagram/Louise Delage | Date : 23/09/2016
Ce compte a été créé pour sensibiliser aux dangers de la dépendance à l'alcool Crédits : Instagram/Louise Delage | Date : 23/09/2016
La jeune femme semble mener une vie rêvée Crédits : Instagram/Louise Delage | Date : 23/09/2016
Peu importe les situations, Louise Delage a toujours un verre à la main Crédits : Instagram/Louise Delage | Date : 23/09/2016
Le compte Instagram de Louise Delage compte près de 11.500 abonnés Crédits : Instagram/Louise Delage | Date : 23/09/2016
La jeune femme montre son "ravitaillement" Crédits : Instagram/Louise Delage | Date : 23/09/2016
L'opération étant terminée, plus aucune nouvelle photo ne sera publiée Crédits : Instagram/Louise Delage | Date : 23/09/2016
1/1
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

À 25 ans, Louise Delage semble incarner la Parisienne "parfaite". Nom d'actrice, élégante, un joli carré ondulé, des tenues classes sans en faire trop, et surtout, des soirées à répétition qu'elle partage à l'envie sur son compte Instagram, créé le 1er août 2016. À ce jour, elle a près de 11.500 abonnés. Likes et commentaires élogieux se multiplient sur ses photos. Bref, sa vie fait rêver. Mais un détail attire l'attention. Dans la rue, en boîte, en famille, à la plage, sur un bateau, dans sa baignoire, bref, où qu'elle soit, Louise Delage a toujours de l'alcool à la main, ou très près d'elle.

Si on en croit son compte Instagram, il lui est impossible d'avoir une quelconque activité sans boire d'alcool. Louise Delage semble alcoolique. En effet, pas besoin de se mettre une mine 4 fois par semaine pour être alcoolique. L'alcoolisme commence avec une dépendance ancrée, même s'il ne s'agit "que d'un seul verre par soir". Si on ne conçoit pas de faire la fête sans s'enivrer, cela peut être un signe de dépendance. 

Dénoncer la vision glamour de l'alcool

Sauf que : Louise Delage n'existe pas. C'est ce qu'a découvert un journaliste de Brain Magazine. Son compte Instagram a été monté de toutes pièces par BETC, une agence de communication, pour le fonds Actions Addictions. Une vidéo a été mise en ligne le 22 septembre pour expliquer la démarche.

>
LIKE MY ADDICTION

Quand on apprend ça, on se sent tout de suite mal à l'aise à l'idée d'avoir "liké" les photos "si cool" de Louise Delage. En mettant en avant une jeune femme qui semble mener la vie rêvée, BETC rappelle qu'il ny a pas un profil-type d'alcoolique, et aussi, que la société a tendance à "glamouriser" l'alcool. Oubliant que pris en trop grande quantité, ou trop régulièrement, il peut devenir dangereux. Likez avec modération.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Diaporama Psycho
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants