6 min de lecture Star Wars

"Star Wars 7" : 12 anecdotes révélées dans les bonus des DVD et Blu-ray

NOUS L'AVONS VU - Le DVD et le Blu-ray du "Réveil de la Force", qui sort le 16 avril, contient de nombreux bonus, dont un documentaire sur les coulisses du film.

J.J. Abrams livre les secrets de fabrication de "Star Wars 7" dans un documentaire figurant sur le DVD et le Blu-Ray
J.J. Abrams livre les secrets de fabrication de "Star Wars 7" dans un documentaire figurant sur le DVD et le Blu-Ray Crédit : Lucasfilm
martincadoret
Martin Cadoret

Attention, ce qui va suivre contient des spoilers sur Star Wars 7. Le film de J.J. Abrams était sans conteste l'un des plus attendus de ces dernières années. Le réalisateur a réussi à restituer l'univers incroyablement riche de la saga, ses personnages profonds et ses petits détails réservés aux initiés. Surtout, le cinéaste est parvenu à perpétuer le mythe qui entoure le film grâce à un sens de la communication affûté.

Disney compte bien capitaliser sur le bagage émotionnel porté par ce nouveau film Star Warsavec le DVD et le Blu-Ray du film à sortir le 16 avril. Sur la version disque du long métrage, le studio a inclus plusieurs bonus, dont un documentaire sur les coulisses du tournage du Réveil de la Force. Ce n'est pas dans ces bonus que vous apprendrez si Rey est, oui ou non, la fille de Luke Skywalker. Reste qu'ils contiennent de nombreuses anecdotes croustillantes.

Le titre "Le Réveil de la Force" concerne Rey mais aussi Kylo Ren

Personne n'avait jamais explicitement décrypté le titre de ce 7e épisode. Harrison Ford révèle que Le Réveil de la Force fait référence à Rey - ce que beaucoup avaient deviné - mais aussi, plus inattendu, à Kylo Ren. "Ce n'est pas juste le réveil de la Force chez une jeune fille, ça l'est aussi chez le méchant", explique l'interprète de Han Solo. Et c'est pour cela que la scène de la mort de l'icône de la main de son fils Ben Solo est très importante.

À lire aussi
Les Chevaliers de Ren sont les anciens disciples de Luke qui ont rejoint Kylo Ren Star Wars 9
"Star Wars 9" : qui sont les Chevaliers de Ren, confirmés au casting ?

John Boyega a passé 9 auditions avant d'avoir le rôle

Persévérer, ça paye. La preuve, l'interprète de Finn a décroché son rôle au bout de 9 auditions. Le documentaire montre l'extrait de l'une d'entre elles, ainsi que l'audition de Daisy Ridley, diffusée fin mars sur internet. La jeune femme, auditionnée sur une scène de torture, a fait couler des larmes pour les besoins de la scène. "Quand ça s'est arrêté, elle ne pouvait plus s'arrêter de pleurer", se souvient J.J. Abrams.

Les acteurs se sont rencontrés au moment de la lecture du script

Cette photo représente le moment où les acteurs se sont rencontrés pour la première fois
Cette photo représente le moment où les acteurs se sont rencontrés pour la première fois

La première photo du casting avait été diffusée en avril 2014. Elle montrait tous les acteurs réunis pour la lecture du script. Ce que l'on ne savait pas, c'est que ce moment représentait en fait la première rencontre entre les anciens de la saga et les nouveaux acteurs. Il est d'ailleurs très rare de rassembler tous les comédiens pour une lecture comme celle-ci, mais J.J. Abrams y tenait. C'est Mark Hamill lui-même qui a lu la voix-off, lui qui est l'une des meilleures voix de Hollywood.

Simon Pegg ne montre pas sa tête pour ne pas interférer avec "Star Trek"

Le comédien est un énorme fan de la saga. Alors quand il a su que J.J. Abrams, qu'il connaît pour avoir tourné avec lui Mission Impossible 3 et Star Trek, il a tout de suite fait des pieds et des mains pour être dans le film. Le réalisateur a accepté de lui donner un rôle. "Il ne fallait pas que l'on voit ma tête, sinon les gens se seraient dit : pourquoi est-ce qu'il y a le type de Star Trek ?", explique Simon Pegg dans le documentaire. L'acteur a donc hérité du rôle de l'extraterrestre Unkar Plutt. Pour l'incarner, il devait enfiler un costume imposant, dans lequel il a eu très chaud puisque le tournage se déroulait à Abu Dhabi.

Animer BB8 a été un vrai casse-tête

Vous pensiez que la production avait fabriqué le même petit robot que dans le film, et que les animateurs le téléguidaient de derrière la caméra ? Pas du tout : il a fallu procéder de différentes manières pour chaque scène. Lorsque BB8 roule vite, c'est un animateur en sweat à capuche vert qui anime le droïde et est obligé de courir derrière ! Cet intrus est ensuite supprimé en post-production. C'est sans doute le moment le plus drôle du documentaire. Pour les scènes où BB8 va lentement, c'est un chariot télécommandé qu'il fait avancer le petit robot. "Nous avons construit des tas de BB8, conçus différemment en fonction des scènes", explique le chef des animateurs. Tout cela pour satisfaire J.J. Abrams, qui a lui-même eu l'idée du design du robot.

Poe devait mourir au début du film

L'anecdote avait été dévoilée en décembre mais était passée un peu inaperçue : Poe Dameron, le personnage incarné par Oscar Isaac, devait mourir assez rapidement dans les premières versions du scénario. "Oscar voulait accepter mais l'un de ses problèmes, c'est qu'il avait fait 4 films où il mourait au début", raconte J.J. Abrams. Le réalisateur a ensuite réécrit le rôle pour qu'il dure tout le film. Le pari s'avère payant : Poe a beaucoup plu et sa personnalité est déjà comparée à Han Solo.

Le Faucon Millenium a été reproduit dans les moindres détails

Les responsables de l'équipe de construction ont reproduit le vaisseau le plus fidèlement possible à ce qu'il était dans les premiers films. Le souci du détail a été poussé jusqu'à réintroduire la partie d'échecs entamée dans Le Retour du Jedi, et à la reprendre là ou elle s'était arrêtée. L'équipe des effets spéciaux, responsable des plans du célèbre Faucon Millenium en vol, a travaillé sur la maquette originale et a inclus tous les détails, jusqu'aux petites étiquettes posées par les anciennes équipes, sur la version numérique. "Tout est là, et même si le spectateur ne le voit pas, nous savons que ça y est", explique un membre de l'équipe des effets spéciaux.

Peter Jackson, Malala, Karl Urban : des célébrités ont visité le Faucon Milleniu

Le célèbre vaisseau a vu passer de nombreuses célébrités. Une scène montre furtivement Peter Jackson, le réalisateur du Seigneur des Anneaux et de Bilbo le Hobbit. Malala Yousafzai, la jeune militante pakistanaise des droits des femmes Prix Nobel de la paix, est également passée sur le plateau, dans le cadre d'un partenariat entre l'UNICEF et le film. Enfin, Karl Urban, qui joue dans Star Trek, a aussi joué les fans et est venu se faire prendre en photo dans la cabine de pilotage.

Lupita Nyong'o a joué Maz Kanata à genoux sur le plateau

Bien que son personnage, Maz Kanata, soit en images de synthèses, Lupita Nyong'o a tout de même joué comme une vraie actrice. La différence, c'est qu'elle a joué à genoux, en combinaison noire, avec une caméra faciale et 149 points sur la figure ! Tout cela pour permettre aux animateurs de capter ses expressions pour ensuite recréer le personnage en images numériques. L'actrice a bénéficié des précieux conseils d'Andy Serkis, le pro de la motion capture qui a notamment joué Gollum dans Le Seigneur des Anneaux ou le singe César dans La Planète des Singes. L'acteur joue aussi dans le film : il incarne le leader suprême Snoke.

Carrie Fisher jouait mal lorsqu'elle a tourné ses premières scènes

L'une des actrices les plus iconiques de Star Wars est aussi... celle qui a eu le plus de mal à se remettre dans la peau de son personnage. "Ça faisait un bout de temps qu'elle n'avait pas joué, elle était stressée", avoue J.J. Abrams. Les premières scènes avec Leia Organa n'étaient donc pas terribles. Il faut dire que l'actrice n'est apparue que sporadiquement à l'écran depuis quelques années, faisant surtout des caméos à la télévision.

108 créatures ont été créés pour la "cantina" dans le château de Maz Kanata

>
Original Cantina Scene - A New Hope [1080p HD]

De nombreux extraterrestres font escale dans le château de Maz Kanata, comme on peut le voir au moment où les héros rentrent pour y trouver refuge. Ce passage, c'est un peu la "cantina" à la sauce J.J. Abrams, cette scène mythique de Star Wars 4 dans un bar de Tatooine qui montrait la richesse de la faune extraterrestre. Les bonus du DVD révèlent que très exactement 108 d'entre-eux ont été inventés pour les besoins du film, avec chacun sa propre histoire. Des créatures créées sous forme de marionnettes ou de costumes, et pas en effets numériques.

La forêt du combat final a été reconstituée entièrement en studio

À la fin du film, Rey et Kylo Ren se battent dans une forêt sur la base Starkiller, le quartier général du Premier Ordre. J.J. Abrams n'a pas tourné en décors naturels étant donné les contraintes de la scène, qui obligeait à filmer de nuit au moment où la neige tombe. Les équipes du film ont donc recréé la forêt en studio. Ce sont des peintres qui se sont chargés de réaliser l'arrière plan, pour donner l'impression que des arbres s'étendent à perte de vue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Star Wars Star Wars 7 Disney
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782528155
"Star Wars 7" : 12 anecdotes révélées dans les bonus des DVD et Blu-ray
"Star Wars 7" : 12 anecdotes révélées dans les bonus des DVD et Blu-ray
NOUS L'AVONS VU - Le DVD et le Blu-ray du "Réveil de la Force", qui sort le 16 avril, contient de nombreux bonus, dont un documentaire sur les coulisses du film.
https://www.rtl.fr/culture/super/star-wars-7-12-anecdotes-revelees-dans-les-bonus-des-dvd-et-blu-ray-7782528155
2016-04-09 07:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/By4dZ24R66UrrYIpGqV4Qw/330v220-2/online/image/2016/0329/7782596699_j-j-abrams-livre-les-secrets-de-fabrication-de-star-wars-7-dans-un-documentaire-figurant-sur-le-dvd-et-le-blu-ray.jpg