1 min de lecture Polémique

VIDÉO - Lil Pump s'attire les foudres de la Chine après son clip jugé raciste

Avec son dernier clip, ressenti en Chine comme extrêmement raciste, le rappeur américain Lil Pump s'est attiré les foudres du public chinois et une cinglante réplique du leader du groupe Chengdu Revolution.

Lil Pump lors des MTV Music Video Awards 2018
Lil Pump lors des MTV Music Video Awards 2018 Crédit : ANGELA WEISS / AFP
Nassim Aziki
Nassim Aziki et AFP

Ses paroles n'ont visiblement pas fait plaisir au peuple chinois. Dimanche 16 décembre 2018, le rappeur américain Lil Pump a posté une vidéo de lui le mettant en scène dans un avion privé. "Ils m'appellent Yao Ming parce que mes yeux en vrai sont bas (Ching Chong)", balance-t-il dans la chanson Butterfly Doors.

Et au cas où son allusion à la star du basket Yao Ming et aux yeux bridés, assortie d'un "Ching Chong" caricaturant la langue chinoise, ne serait pas assez claire, le jeune homme, âgé de 18 ans, s'étire le coin des paupières. De quoi provoquer une vive émotion sur les réseaux sociaux en Chine et se faire "clasher" en retour par le rappeur chinois Li Yijie, dit "Pissy", du groupe de hip-hop CD Rev, ou Chengdu Revolution.

Celui-ci a vite dégainé un F... Lil Pump sur le site de microblog chinois Weibo, titre qui parle de racisme au jeune Américain. "Le fait est que vous et les racistes blancs, vous êtes pareils / Respectez-vous, vous avez souffert / Vous ne savez rien de l'histoire / Parce que vous êtes une nation d'immigrés et si vraiment vous ne prenez pas ça au sérieux, regardez du côté des Indiens", chante Pissy. 

À lire aussi
Christine Angot dans On n'est pas couché, le 29 août 2015 Télévision
"On n'est pas couché" : Ruquier répond à la polémique sur la Shoah et l’esclavage
Voir cette publication sur Instagram

BUTTERFLY DOORS ¿¿ COMMENT IF I SHOULD DIS

Une publication partagée par @ lilpump le

Plusieurs rappeurs s'associent à cette colère

D'autres rappeurs chinois se sont joints à la joute verbale. PG One, co-gagnant du télé-crochet Rap de Chine a sorti mercredi Repeater, se moquant des répétitions de la chanson la plus connue de Lil Pump, Gucci Gang.

Adepte du rap patriotique, CD Rev a collaboré avec la Ligue de la jeunesse communiste pour publier des chansons comme Ceci est la Chine proclamant notamment "Le dragon rouge, ce n'est pas le diable, mais un lieu paisible".

La culture hip-hop n'a pas pour autant la cote auprès des autorités. À la mi-janvier, le gouvernement a ordonné aux chaînes de télévision d'interdire d'antenne les "artistes tatoués", la "musique hip-hop" et tout contenu opposé aux valeurs du Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Musique États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795990412
VIDÉO - Lil Pump s'attire les foudres de la Chine après son clip jugé raciste
VIDÉO - Lil Pump s'attire les foudres de la Chine après son clip jugé raciste
Avec son dernier clip, ressenti en Chine comme extrêmement raciste, le rappeur américain Lil Pump s'est attiré les foudres du public chinois et une cinglante réplique du leader du groupe Chengdu Revolution.
https://www.rtl.fr/culture/musique/video-lil-pump-s-attire-les-foudres-de-la-chine-apres-son-clip-juge-raciste-7795990412
2018-12-20 16:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7wCHPp52EpBdyRMKDl1zZw/330v220-2/online/image/2018/1220/7795990910_lil-pump-lors-des-mtv-music-video-awards-2018.jpg