3 min de lecture Marketing

U2 et Apple : un coup marketing à double tranchant

Les rockeurs irlandais ont imposé leur nouvel album à plus de 500 millions de personnes grâce aux services Apple, une initiative aussi flamboyante que potentiellement néfaste pour le groupe.

Bono, leader du groupe U2, tient la main de Tim Cook, directeur général d'Apple
Bono, leader du groupe U2, tient la main de Tim Cook, directeur général d'Apple
Antony Milanesi
Antony Milanesi
Journaliste RTL

Le groupe de pop rock irlandais U2 a marqué l'histoire des sorties d'albums grâce à une collaboration bien scellée avec l’entreprise Apple.

Mardi 9 septembre, le chanteur Bono et sa bande étaient présents pour la très suivie conférence Keynote d'Apple, où la firme de Cupertino a présenté le nouvel iPhone 6, l'iPhone 6 Plus et l'Apple Watch.

Un album rendu immédiatement accessible à tous

Avant de jouer un nouveau single en exclusivité, U2 a annoncé en direct la sortie numérique gratuite et immédiate de son 13ème album, Songs of innocence

Dés lors, l'album a été rendu accessible via iTunes, la plateforme musicale d'Apple automatiquement installée sur chaque accessoire de la marque à la pomme. Ce coup marketing innovant a permis à U2 de toucher les 500 millions de personnes possédant un accessoire Apple dans le monde, sans que ces derniers aient besoin d'agir pour le posséder.

"Un coup marketing flamboyant"

À lire aussi
Daenerys Targaryen dans l'épisode 2 de "Game of Thrones" Game of Thrones
"Game of Thrones", saison 8 : un gobelet Starbucks oublié sur la table de Daenerys

Pour Gabriel Halle qui travaille dans l’univers de la musique sur Internet depuis le début des années 2000, Apple et U2 viennent de faire "un coup marketing flamboyant". 

Gabriel Halle est à la tête de TEAMS, une structure qui accompagne les artistes et les conseille dans leurs sorties digitales pour s'adapter à leur communauté de fans. Il collabore notamment avec des artistes et labels indépendants en France comme à l’étranger : le pianiste de talent Gonzales, Axel Bauer et l'auteur-compositeur-interprète Pierce Faccini. "Historiquement, aucun artiste n'a pu toucher autant de monde d'un seul coup" explique Gabriel Halle.

Des bonnes retombées à prévoir

U2 est aujourd'hui un groupe sur le déclin

Gabriel Halle
Partager la citation

En livrant son album gratuitement, U2 prend un risque calculé. Le premier album du groupe, Boy, est sorti il y a 34 ans et la vente de disques ne représente plus son principal fonds de commerce. "U2 est aujourd'hui un groupe sur le déclin, ses grandes années sont derrière lui", explique le spécialiste qui assure que beaucoup d'utilisateurs d'iTunes achèteront vraisemblablement, grâce à cette initiative, d'anciens morceaux de U2 via le catalogue de la plate-forme d'Apple. 

La marque à la pomme devrait également utiliser les titres de U2 pour ses spots publicitaires grâce à un contrat signé avec le groupe. Le retour de U2 dans l'esprit des gens devrait également influer sur les réservations de la tournée du groupe en 2015.

Dans la lignée de Jay-Z et Beyoncé

La sortie massive de U2 est incomparable mais elle s'inscrit dans la lignée des sorties d'albums fracassantes lancées par les mastodontes de l'industrie musicale américaine Jay-Z et Beyoncé. 

En juin 2013, le rapper producteur Jay-Z signait un contrat inédit avec la firme de téléphonie sud-coréenne Samsung. L'album Magna Carta Holy Grail de l'Américain était téléchargeable gratuitement par le premier million de propriétaires du téléphone Samsung Galaxy (S III, S 4 et Note II). 

Une autre façon de diffuser l'album massivement, mais moins intrusive que celle de U2. "Il fallait encore télécharger une application pour obtenir l'album, les utilisateurs avaient encore le choix" explique Gabriel Halle. Fin 2013, la diva R'n'B Beyoncé avait quant à elle battu des records de ventes sur iTunes en jouant sur la surprise en ne faisant aucune promotion pour son album.

En décalage avec la nouvelle génération

Malgré l'hyper visibilité du groupe, "il pourrait y avoir un retour de bâton", prévient Gabriel Halle : "Apple et U2 se prennent pour les rois du monde, mais leur façon de faire ne touche pas forcément la nouvelle génération", avance-t-il. 

Apple et U2 se prennent pour les rois du monde

Gabriel Halle
Partager la citation

La stratégie du groupe et d'Apple pourrait avoir un effet repoussoir. En 2014, les habitudes des amateurs de musique ont changé considérablement avec le numérique. "Aujourd'hui les jeunes vont chercher leur musique eux-même. Ce n'est plus comme l'ancien modèle où les radios choisissaient leurs playlists", raconte Gabriel Halle. On n'est plus dans un culture de niche, qui s'oppose à la culture de masse. Apple et U2 sont un peu en retard dans leur réflexion".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marketing Musique Keynote apple
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants