1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. The Rolling Stones : qui est cette "Angie" qui se cache derrière le célèbre titre du groupe ?
2 min de lecture

The Rolling Stones : qui est cette "Angie" qui se cache derrière le célèbre titre du groupe ?

Bonus Track revient sur la ballade la plus célèbre du groupe britannique, "Angie". Une question persiste : qui est vraiment cette Angie, dont le nom revient constamment dans la chanson...

Les Rolling Stones préparent la réédition "Goats Head Soup" de leur album
Les Rolling Stones préparent la réédition "Goats Head Soup" de leur album
Crédit : Dave Hogan
The Rolling Stones : qui est véritablement cette "Angie" ?
52:46
Thibaud Chaboche

Demain, Keith Richards, guitariste du groupe The Rolling Stones, fêtera ses 77 ans. Pour l’occasion, Bonus Track revient sur l’histoire de l’une des chansons les plus mythiques du groupe : Angie. Extraite de l’album Goats Head Soup, sorti en 1973, on a longtemps pensé que cette chanson s’adressait à Angela Barnett, la femme de David Bowie. Elle même avait par ailleurs confirmé ces allégations dans la presse, racontant que cette chanson portait son nom et relatait la fameuse nuit torride entre David Bowie et Mick Jagger.

Keith Richards, lui, a démenti cette rumeur dans sa biographie Life. Même si deux membres des Rolling Stones sont crédités sur la chanson, c’est en grande partie à Keith Richards qu'on doit cette œuvre. Il raconte qu’elle lui est venue alors qu’il était en cure de désintoxication, en Suisse, en mars 1972. Un matin, assis sur son lit de clinique, il a pris sa guitare et a composé cette chanson. Quant au prénom, il lui est venu un peu par hasard, dit-il. Comme une envie de crier Angie. 

Quelques semaines plus tard, Anita Pallenberg, la compagne de Keith Richards, donnera naissance à une fille, qu’ils prénommeront Angela. Mais les fans aiment encore à penser que derrière le prénom Angie, se cache une femme qui a partagé la vie de l’un des Rolling Stones. Le nom de l’actrice Angie Dickinson a longuement circulé… 

Un album enregistré en Jamaïque

L’enregistrement de l’album se fait en novembre 1972, en Jamaïque, à Kingston, dans le mythique Dynamic Sounds Studio, là où toutes les stars du reggae enregistrent (Bob Marley venait à l'époque d'y produire son premier album). 

À lire aussi

Le choix du lieu d’enregistrement s’est porté sur la Jamaïque pour instiller des sons aux influences reggaes dans l’album, mais aussi et surtout parce qu’à l’époque, le groupe est interdit de séjour un peu partout, à cause de leurs frasques et surtout de leur consommation de drogue. Keith Richards notamment était complétement accro à l’héroïne.

À sa sortie en aout 1973, la chanson séduit immédiatement le public, et les petites notes de piano du début de la chanson, idée de Keith Richards, permettent d’identifier presque instinctivement le morceau. 

Au sommaire de l'émission :

L'histoire des chansons : 
- Karie Redinger, Laurent Voulzy
- Angie, The Rolling Stones
- Let it snow, let it snow, let it snow, Robbie Williams


Focus : Les tubes italo-disco

Journal de la musique

Invité : Miossec, l’histoire de sa chanson Brest.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/