1 min de lecture Charles Aznavour

Réfugiés : Charles Aznavour se dit prêt à accueillir des migrants chez lui

REPLAY - REPLAY / INVITÉ - La légende la chanson française affirme qu'il a "réellement pensé" à accueillir des migrants chez lui, mais ceux qui "parlent la même langue" que lui, l'Arménien.

fallait l'inviter- Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Charles Aznavour se dit prêt à accueillir des migrants chez lui Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Cécile De Sèze

Après quatre ans d'absence, Charles Aznavour retrouve la scène parisienne. Six concerts au Palais des sports, du 15 au 27 septembre, la légende la chanson revient à 91 ans avec plus de 1.000 chansons et 51 albums. L'occasion pour l'interprète d'Emmenez-moi de revenir sur sa personnalité, et en particulier, son héritage de migrant. Avec l'actualité sur les réfugiés du Moyen-Orient, Charles Aznavour rappelle qu'il a pris "parti pour les migrants" parce que ses parents "étaient migrants", ainsi que "nombre de nos artistes, de nos amis et des grands noms, de la peinture, de la littérature ou de la chanson".

Il ne faut pas oublier

Charles Aznavour
Partager la citation

À ceux qui s'insurgent qu'en France, on n'a pas la place d'accueillir toutes ces personnes, le chanteur affirme "qu'on a la place" et notamment "des centaines de villages totalement abandonnés, on peut les remplir quand même !" Mais il ne s'agit pas que de la place dans l'espace, mais de la place économique. Pourquoi aider des réfugiés plus que des Français ? "C’est déjà arrivé avant", rétorque Charles Aznavour qui énumère différents exemples comme les Arméniens, les Espagnols, les juifs, les Italiens..."Ils sont là, ils sont Français". "Il faut avoir de la mémoire, il ne faut pas oublier", insiste-t-il. Et lui-même se dit prêt à accueillir des migrants chez lui, "j'y ai pensé, réellement", dit-il tout en précisant qu'il préférerait prendre des Arméniens, pour "parler la même langue" et qu'ils ne "se sentent pas tout à fait perdus".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Charles Aznavour Migrants Arménie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants