1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Michel Sardou fête les 40 ans des "Lacs du Connemara"
2 min de lecture

Michel Sardou fête les 40 ans des "Lacs du Connemara"

Le 18 juin marque les 40 ans des Lacs du Connemara, chanson connue et chantée par toutes les générations. Retour avec Michel Sardou sur son titre le plus populaire.

Michel Sardou fête les 40 ans des "Lacs du Connemara"
Michel Sardou fête les 40 ans des "Lacs du Connemara"
Crédit : Jean-Marie Perier
Michel Sardou fête les 40 ans des "Lacs du Connema
20:57
Michel Sardou fête les 40 ans des "Lacs du Connema
20:57
Steven Bellery & Yves Calvi

Le 18 juin 1981, Michel Sardou publiait le 45 tour de sa chanson "Être une femme", un morceau qui allait lancer son dixième album sorti en septembre 81. Au générique de ce disque, la chanson devenue la plus populaire de son répertoire : "Les Lacs du Connemara". 

1,3 million de 45 toues écoulé, 1 million d’albums vendus l’année suivante, "Les Lacs du Connemara" est la chanson la plus connue du chanteur. En boite de nuit, aux mariages, aux fêtes de fin d’école… elle est partout : c’en est une "qui met en joie" confie le chanteur. 

Un jour qu’il fait un test ADN pour savoir quelles sont ses origines, il découvre que certes il est italien à 10 %, mais le test lui révèle également que tout le reste est gallois, écossais et irlandais. "Et moi qui déteste les Anglais depuis Charles VII" s’exclame-t-il. Demandant une vérification, quelqu’un lui répond "peut-être que les lacs du Connemara c’était en retour de vos ancêtres".  

À l’origine de la chanson, un problème technique

Quand il écrit les paroles, il n’a encore jamais été en Irlande. L’origine de la chanson "est venue d’un incident technique" explique-t-il. "À l’époque on n’avait pas de keyboard comme aujourd’hui, on avait des moogs". Et après 800 kilomètres en plein soleil dans une voiture, le moog sort un son de cornemuses. À croire que ce son inspira Michel Sardou puisqu’il déclara : "on va faire une chanson sur l’Écosse". 

À lire aussi

Pierre Delanoë, présent à ce moment-là, propose d’aller acheter un guide touristique sur l’Ecosse pour s’imprégner et "avoir les mots vrais". Mais n’en trouvant que sur l’Irlande, ils se rabattent sur l’Irlande et "là on a fait un mariage irlandais" explique Michel Sardou. 

Au final, la musique durait plus de 7 minutes, pas de quoi séduire les radios souligne Michel Sardou. "On l’a fait, elle sera sur le disque, on verra bien" avait alors tempéré Pierre Delanoë. Et pourtant, malgré sa longueur, la chanson de près de 8 minutes est devenue un classique pour toutes les générations et l’une des plus écoutées de son répertoire. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/