2 min de lecture Musique

Lil Nas X fait polémique avec des baskets contenant du sang humain

Le rappeur américain continue de gentiment pactiser avec le diable et n'oublie pas d'émouvoir le public.

>
Lil Nas X - MONTERO (Call Me By Your Name) (Official Video) Crédit Image : Capture youTube |
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Les réseaux sociaux continuent de tomber amoureux du nouveau clip du rappeur américain Lil Nas X, Montero (Call Me By Your Name). Ce dernier s'amuse avec des symboles mythologiques et religieux et enchaîne les tableaux colorés et gentiment scandaleux en puisant dans la Genèse, la Grèce antique et, surtout, en faisant un lap dance mémorable à Satan vêtues de simples cuissardes. 

Le rappeur de 21 ans, ouvertement gay, n'a pas manqué de choquer les plus conservateurs en s'affranchissant avec panache des codes de séduction classiques et hétéronormés qui sont légion dans le monde du R'n'B. Une habitude pour le chanteur qui aime bousculer les codes en se faisant mondialement connaître en 2019  par exemple avec Old Town Road, qui mélangeait country et rap.

Lil Nas X continue cependant de jouer la carte du satanisme en associant son nom à la sortie de 666 (naturellement) paires de baskets du collectif MSCHF contenant des gouttes de sang humain. Prix de la paire : 1.018 dollars. Nike a révélé ne pas être à l'origine de cette collaboration qui utilise pourtant des paires de Nike Air Max customisées. MSCHF a l'habitude de faire des produits de ce genre. Ils ont déjà vendu des chaussures "Jésus" avec de l'eau bénite à l'intérieur

Une critique des prêches homophobes

Cette idée a particulièrement agacé certaines personnalités comme le joueur de la NBA Nick Young qui a expliqué que les chansons de Lil Nas X seraient désormais interdites à ses enfants et qu'il réfléchissait à boycotter Nike... avant de pardonner le très influent équipementier qui n'était pas à l'origine de cette création. Après un vent de contestation, le sportif s'est aussi excusé auprès du chanteur invoquant "le piratage de son compte Twitter". Kristi Noem, la gouverneure républicaine du Dakota du Sud, a aussi attaqué cette paire de chaussures "anti-chrétienne". Lil Nas X lui a simplement demandé si elle n'avait pas mieux à faire, en tant que gouverneure, que de polémiquer à propos d'une paire de baskets sur Internet.

À lire aussi
États-Unis
États-Unis : une paire de baskets de Kanye West en vente et estimée à plus d'un million de dollars

Plus sérieusement, Lil Nas X a expliqué que ces thématiques sataniques étaient des choix conscients et des références à son histoire personnelle et à sa sexualité. "J'ai pris la décision de créer cette vidéo. Je suis un adulte et je n'ai pas à m'occuper de l'éducation de vos enfants, c'est votre job. (...) J'ai passé mon adolescence à haïr qui j'étais à cause des horreurs que la religion me promettait parce que je suis gay. Donc j'espère bien que vous resterez en colère, goûtez à la colère que vous nous avez fait ressentir contre nous-même".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Rap Mode
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants