2 min de lecture Musique

"L'amour est une fréquence dont on a besoin", explique Melody Gardot sur RTL

INVITÉE RTL - Après 5 ans d'absence dans les bacs, Melody Gardot, la diva du jazz publie "Sunset in the Blue", son 5e album studio avec 13 titres enregistrés avant et pendant le confinement.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"L'amour est une fréquence dont on a besoin", explique Melody Gardot sur RTL Crédit Image : Nathalie Blanc / 3 chemise / Universal | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
et Capucine Trollion

L'instrumental Twilight de Melody Gardot refermait son premier album en 2006. Quatorze ans plus tard, elle revient avec Sunset In The Blue. Du crépuscule au coucher de soleil, la lumière est toujours tamisée chez Melody Gardot. Cinq ans après Currency of Man, elle est de retour avec quatorze chansons dont cinq reprises pour un disque automnal, réconfortant et qui vous enveloppe. 

L'absence, l'amour froissé et la torpeur de la nuit ont inspiré la chanteuse pour ces nouveaux morceaux très délicats. Cet album marque ses retrouvailles avec le producteur Larry Klein et l'arrangeur Vince Mendoza, déjà aux commandes de son chef-d'œuvre My One And Only Thrill, paru il y a onze ans. La splendeur de leurs écrins et sa voix envoûtante font de ce nouvel album un sommet d'élégance. La trompette de Till Brönner et le Royal Philharmonic Orchestra accompagnent Melody Gardot sur If You Love Me, la chanson d'ouverture.

"Je pense que je suis quelqu'un qui adore l'amour et qui aime aussi le donner, que ce soit pour les enfants, les amis", explique la chanteuse avant de poursuivre : "En arrivant à Los Angeles j'étais bouleversée par ces histoires de pauvreté. J'essayais de regarder le monde, convaincue que c'était plus beau que cela. L'amour je pense que c'est une fréquence dont on a besoin". 

>
If You Love Me

À l'âge de 19 ans, Melody Gardot est renversée par une voiture alors qu'elle faisait du vélo. Polytraumatisée, elle passe 18 mois à l'hôpital et c'est la musicothérapie qui l'aide à se  relever. C'est ainsi qu'elle devient artiste. Elle raconte que cette période de sa vie, c'était comme être "confinée dans votre corps". "La grande différence c'est que je me peux me balader dans un appartement. Je pense qu'il faut toujours regarder autour de nous, ce qui est difficile en ce moment, car nous avons perdu une forme de liberté", confie Melody Gardot avant de conclure "On aimerait avoir le choix, mais il faut essayer de rester positifs, car ses choses on doit les faire pour notre santé". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Melody Gardot
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants