2 min de lecture Musique

"Il faut bien réamorcer le truc", confie Louis Chedid qui poursuit sa tournée en France

REPORTAGE - Contre vents et marées, Louis Chedid est en tournée dans toute la France depuis un mois.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"Il faut bien réamorcer le truc", confie Louis Chedid qui poursuit sa tournée en France Crédit Image : Jacques Brinon/AP/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Le Service Culture

Louis Chedid est en tournée depuis un mois. Le chanteur a tenu à prendre la route pour défendre son dernier album. Après un premier report au printemps, il a maintenu toutes ses dates et s'adapte à la crise sanitaire. Reportage lors de son concert le 25 septembre dernier à Forges-les-Eaux, en Normandie, dans le strict respect des règles sanitaires et de distanciations, le public s'installe visage masqué mais les yeux pétillants pour la plupart, comme s'il y avait de l'amour dans l'air.

Louis Chedid - pantalon et chemise noirs - jubile. Entouré de 4 musiciens, il prend place dans un décor sobre imitant un livre ouvert. Le chanteur est acclamé. Sa tournée familiale de côté, Louis Chedid n'avait pas vu son public depuis sept ans et en deux heures de concert, Il pioche dans tous ses disques de Ver de terre, Ainsi soit-il, Egomane ou le plus récent Tu peux compter sur moi.

Louis Chedid plaisante sur "cette saloperie" en évoquant le coronavirus et fait la part belle aux chansons de son dernier album paru en janvier. Il en chantera sept, l'écrin est très épuré. L'artiste de 72 ans a voulu renouer avec des sonorités très brutes. 

Très étrangement, ça ne m'a pas gêné du tout

Louis Chedid
Partager la citation

Louis Chedid fait chanter le public, les sourires sont cachés mais bien là. Le plus étonnant, c'était peut-être la dichotomie entre l'optimisme des chansons de Louis Chedid et l'époque actuelle. Mais, le temps d'une soirée, je vous jure qu'on réussit - un peu - à oublier. Le chanteur s'offre quelques morceaux seul à la guitare, un violoncelle électrique ponctue N'oubliez pas, vient ensuite un accordéon sur Papillon. Puis, tout le monde se lève sur le morceau de 2001 : Triste et malheureux

À lire aussi
En 2008, James Blunt en tournée chante du Supertramp Supertramp
James Blunt : découvrez sa reprise de "Breakfast in America" de Supertramp

"Il faut bien réamorcer le truc. En plus du plaisir, évidemment, de monter sur scène et de partager quelque chose avec les gens, il y a aussi un petit côté un peu je dirai, militant, car c'est important de le faire", explique l'artiste au micro de RTL avant de poursuivre : "Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre, comment j'allais réagir devant 600, 700 personnes masquées. Et en fait très étrangement, ça ne m'a pas gêné du tout. Il y avait de tels regards quand je suis arrivé, une telle envie, une telle joie, très très positifs que ça a roulé tout seul (...) De toute façon, ça va être comme ça pendant un bon moment". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Louis Chedid
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants