1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Eurovision 2021 : Måneskin, les gagnants italiens, nient avoir consommé de la drogue
1 min de lecture

Eurovision 2021 : Måneskin, les gagnants italiens, nient avoir consommé de la drogue

VU DANS LA PRESSE - Le groupe italien qui a remporté cette 45e édition du concours se défend des accusations de consommation de drogue et propose de se faire tester.

Le groupe italien Måneskin. Photo d'illustration.
Le groupe italien Måneskin. Photo d'illustration.
Crédit : Sander KONING / ANP MAG / ANP via AFP
Charline Vergne

Cette 45e édition de l'Eurovision s'est achevée, ce samedi 22 mai, avec la victoire du groupe italien Måneskin. Mais les célébrations ne furent que de courte durée, puisque très vite, sur les réseaux sociaux, des internautes ont fait part de leurs soupçons : selon eux, le chanteur du groupe avait potentiellement consommé de la drogue.

Des allégations aussitôt réfutées par les artistes, au cours de la conférence de presse qui a suivi l'événement, comme l'indiquent plusieurs médias et notamment 20 minutes.

C'est une séquence de l'émission qui a suscité moult réactions. Partagée sur le réseau social Twitter par un internaute néerlandais, une très brève vidéo montre Damiano David, le chanteur de Måneskin, assis sur un canapé, aux côtés de ses partenaires. À un moment, on l'aperçoit se pencher en avant, sans que l'on ne sache quelles en sont les raisons.

Mais pour certains internautes, il n'en faut pas plus pour le soupçonner de s'être fait un rail de cocaïne. Ce qui n'est pourtant, à aucun moment, prouvé par les images du concours.

"Nous n'avons rien à cacher"

À lire aussi

Parce-que le groupe a remporté le concours, il leur a donc été demandé, lors de la conférence de presse qui a conclu l'Eurovision, s'ils avaient ou non consommé de la drogue. "Je ne prends pas de drogue", a assuré le chanteur, dont les propos ont été repris par 20 minutes. Des propos que le groupe a confirmé une nouvelle fois, sur Instagram, dans une story. Les artistes se sont dits "choqués" par les accusations portées sur internet avant d'assurer être "vraiment anti-drogues". Et de conclure : "Nous n’avons jamais pris de cocaïne. Nous sommes prêts à nous faire tester car nous n’avons rien à cacher".

Pour le moment, aucune réaction n'a été exprimée par l'Union européenne de radio-télévision, qui supervise cette compétition. Derrière le groupe italien, la deuxième place a été décrochée par la française Barbara Pravi, avec son titre "Voilà".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/