1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Clara Luciani sur RTL : "J'ai beaucoup de chance que 'Cœur' sorte alors qu'on regagne nos vies"
3 min de lecture

Clara Luciani sur RTL : "J'ai beaucoup de chance que 'Cœur' sorte alors qu'on regagne nos vies"

INVITÉE RTL - Trois ans après "Sainte-Victoire", la chanteuse revient avec l'album le plus dansant de l'année. C'est l'antidépresseur qu'on attendait.

Clara Luciani
Clara Luciani
Crédit : RTL
Clara Luciani sur RTL : "J'ai beaucoup de chance que 'Cœur' sorte alors qu'on regagne nos vies"
21:21
Clara Luciani sur RTL : "J'ai beaucoup de chance que 'Cœur' sorte alors qu'on regagne nos vies"
21:20
Steven Bellery
Steven Bellery
Animateur

C'est l'album le plus attendu de cette fin de printemps : Coeur de Clara Luciani, son deuxième album qui sort ce vendredi 11 juin. Trois ans après Sainte-Victoire, elle revient avec l'album le plus dansant de l'année. C'est l'antidépresseur qu'on attendait pour croquer l'été. Coeur arrive à point nommé en ce mois de déconfinement général. Une invitation à l'abandon et à voir la vie avec légèreté. On a découvert la chanteuse avec une Grenade à la main, guitare en bandoulière et conquérante. 300.000 albums vendus, 200 concerts et 2 Victoires de la musique plus tard, on la retrouve en reine du dancefloor

Le mot Coeur se retrouve dans les onze textes du disque. Tous écrits en 2019. Leurs costumes ont, eux, été pensés en 2020, en réaction à l'année pourrie. Pendant le confinement, Clara Luciani écoutait Abba pour réussir à sortir du lit. Et, elle regardait en boucle Un Américain à Paris. Résultat ? La boule à facette s'invite dans ses mélodies façonnées avec la complicité de Sage alias Ambroise Willaume. Une pop-disco à la française qui va nous réconcilier avec l'époque. 

"J'avais besoin d'avoir la pêche que j'ai écrit cet album. J'avais envie que ce soit un anti-dépresseur, confie la chanteuse. Quand je l'ai fini je me suis demandé si les gens le trouveraient approprié, mais j'ai beaucoup de chance puisqu'il sort alors qu'on regagne les terrasses, qu'on regagne nos vies et je trouve ça fabuleux ! Il arrive au bon moment".

La chanson Respire encore lui a été inspirée par l'une de ses amies qui reprenait sa vie en main après une relation toxique. Nous, on l'écoute autrement. On pense au déconfinement. Il y a d'autres chansons à double-lecture. Amitié ou amour ? Le doute est permis dans le morceau Tout le monde (sauf toi).

À lire aussi

La guitare habillait son premier disque. Sur ce nouvel opus, la basse est reine. Instrument que joue le père de Clara Luciani. Son instrument préféré... mais un instrument sacré qu'elle se refuse à toucher. "Je peux pas. C'est comme les chansons de Françoise Hardy, c'est de l'ordre du sacré !", justifie l'artiste. 

Enfance et confiance

"La Place" est une ode nostalgique au Sud de la France de son enfance... Clara Luciaini est originaire de Martigues, dans les Bouches-du-Rhône. "Me revoilà tout comme avant ; mais en adulte", chante-t-elle. "Je me sens adulte depuis très jeune. On m'a très tôt traitée comme une adulte. Quand j'avais 11 ans je faisais 1m76... Mon enfance a été très courte." 

Une grande taille qui a provoqué moqueries et harcèlement scolaire. Peut-être une des raisons qui lui fait chanter aujourd'hui J'sais pas plaire. "Je pense que je m'accepte mieux mais je n'ai pas développé une immense confiance en moi. Je pense que quand on est un enfant moqué, on conserve dans le miroir cette image de l'enfant tourmenté, une image qui nous suit. Je crois qu'on ne peut pas se remettre complètement de ça. Mais le public, que vous [RTL] portiez un intérêt à ce disque, me retrouver en couverture de magazines... Évidemment ça m'aide beaucoup."

Duo avec Julien Doré

Neuf mois après son premier duo L'île au lendemain, Clara Luciani retrouve Julien Doré. Ils partagent une nouvelle chanson dans laquelle ils nous invitent à écouter des ballades à deux. Ce joli piano-voix est intitulé Sad and Slow. La mélancolie est probablement le lien qui unit les deux chanteurs. 

"On fait partie peut-être de ces artistes de la variété française qui aiment danser sur la mélancolie, qui trouvent du soleil dans des slows, explique Julien Doré, joint par RTL On s'entend tout de suite bien musicalement. J'ai l'impression que nos fréquences de voix s'accordent et se complètent. Son caractère, ses valeurs, son perfectionnisme, les exigences qu'elle a sur ce qu'elle fait, son univers, son écriture, son choix des mots. Elle a une façon extrêmement précise et poétique d'utiliser la langue française. On n'a plus l'habitude d'entendre des couplets aussi bien écrits qui pourtant nous portent et nous font hocher la tête et danser". 

Prévenir les jeunes qui l'écoute

La grenade a fait d'elle une chanteuse populaire, une parolière qu'on écoute, une femme de son temps aussi. Et quand elle chante le féminicide dans Cœur, en ouverture de son album de surcroît, ça veut dire beaucoup. "L'amour n'a jamais tué personne", chante-t-elle. "Le fait d'avoir 28 ans, je me suis sentie quelque part la responsabilité d'écrire sur les féminicides, explique Clara Luciani. Je suis devenue une grande sœur quelque part. Je vois qu'il y a beaucoup de jeunes filles qui m'écoutent et je ne sais pas si on fait des révolutions avec des chansons mais j'avais envie de les prévenir. Parfois on s'enlise dans une relation toxique et on ne s'en rend pas compte à temps". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/