1 min de lecture Catherine Lara

Catherine Lara désemparée face aux Ehpad, "plutôt des mouroirs qu’autre chose"

Au micro de RTL, Catherine Lara évoque l’expérience de sa propre maman dans une maison de retraite. Et dénonce le traitement qu’y connaissent les personnes âgées.

Revue de Presse - Le Journal Inattendu Vincent Parizot iTunes RSS
>
Catherine Lara désemparée face aux Ehpad, "plus des mouroirs qu'autre chose" Crédit Média : Vincent Parizot | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot Journaliste RTL

Catherine Lara était l’invitée du Journal inattendu de ce samedi 24 mars. La chanteuse et violoniste a également évoqué un sujet de société qui lui tient à cœur : les conditions de vie des personnes âgées dans les Ehpad.

Venue promouvoir le spectacle , qui se joue au théâtre du 13e art (Paris XIII), Catherine Lara a demandé à ce qu’un reportage soit réalisé sur les maisons de retraite, dont elle a fait l’expérience à travers sa mère : "J’ai vécu avec maman, qui est partie il y a un an et demi et qui avait 102 ans. Une femme extraordinaire qui était dans une maison, comme celle-là, comme ce genre de maisons qui sont plutôt des mouroirs qu‘autre chose, parce qu’on s’ennuie."

"Ce n’est pas seulement la maltraitance, c’est aussi l’indifférence qui est terrible", poursuit-elle. "C’est la nourriture qui est l’horreur. Une espèce de boudin avec du plâtre autour, façon purée… C’est le dernier plaisir qu’il reste à nos personnes âgées, c’est de bien se nourrir. On devrait les cocoter, les choyer, c’est notre mémoire collective, ce sont nos mamans, nos papas, on les aime profondément et on les met dans des endroits où on les laisse tomber carrément. Moi je trouve ça effarant." Avant de reconnaître que le problème vient avant tout d’un manque de moyen : "Elles sont débordées, elles sont trop peu nombreuses", estime-t-elle, faisant référence au personnel de ces établissements.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Catherine Lara
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants