1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Bruce Springsteen : entre succès et malédiction, l'histoire de son tube "Born in the U.S.A."
2 min de lecture

Bruce Springsteen : entre succès et malédiction, l'histoire de son tube "Born in the U.S.A."

PODCAST - Dans cet épisode de "Focus", Marion Calais revient sur la célèbre chanson "Born in the U.S.A." de Bruce Springsteen, avec Sylvain Zimmermann, responsable éditorial des podcasts RTL et Belkacem Bahlouli du magazine "Rolling Stone".

Bruce Springsteen se produit lors d'un rassemblement pour le candidat démocrate Hillary Clinton, l'ancien président américain Clinton et le président américain Barack Obama sur Independence Mall, le 7 novembre 2016 à Philadelphie, Pennsylvanie.
Bruce Springsteen se produit lors d'un rassemblement pour le candidat démocrate Hillary Clinton, l'ancien président américain Clinton et le président américain Barack Obama sur Independence Mall, le 7 novembre 2016 à Philadelphie, Pennsylvanie.
Crédit : BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
172. Bruce Springsteen : l'histoire de son tube "Born in the U.S.A."
00:19:48
Marion Calais

Le sujet du jour. En 1984 sortait le plus célèbre morceau de Bruce Springsteen : Born in the U.S.A., le titre d'ouverture de son album éponyme publié le 4 juin. Succès instantané, ce morceau de quatre minutes trente-neuf s'est érigé en véritable hymne. 

Plébiscité par le public mais aussi par la classe politique américaine (notamment les Républicains Ronald Reagan et George W. Bush, au grand dam du "Boss"), ce titre mondialement connu a été incompris, et surtout détourné. Car loin d'être un titre patriote à la gloire de l'Amérique, Born in the U.S.A. est un pamphlet contre la guerre du Vietnam.

Pourquoi on en parle ? Parce que le morceau soulève un grand nombre de questions. Comment la classe politique américaine s'est-elle appropriée cette chanson ? Comment le tube a-t-il été détourné ? Entre succès et malédiction… Bruce Springsteen est-il aujourd'hui réconcilié avec son titre ? 

Analyse. "Pendant un temps, Bruce Springsteen a arrêté de jouer le titre. Il s'est réconcilié quand même avec Born in the U.S.A., il le rejoue de temps en temps sur scène, pas souvent, c'est quelque chose d'ailleurs sur laquelle il faut s'arrêter, c'est peut-être le tube le plus connu de Bruce Springsteen dans le monde entier et finalement, il ne joue pas ce morceau systématiquement. J'ai même tendance à penser qu'il choisit vraiment des moments précis pour jouer ce morceau. J'ai vu Springsteen douze ou treize fois et j'ai entendu peut-être trois fois Born in the U.S.A., je l'ai entendu notamment le 29 juin 2013, au Stade de France et pourquoi je m'en rappelle ? C'est tout simplement parce qu'il a joué l'album en intégralité ce soir-là", explique Sylvain Zimmermann, responsable éditorial des podcasts RTL. 

À écouter aussi


Abonnez-vous à ce podcast

>> Focus est un podcast d'actualité quotidien. Du lundi au vendredi, RTL prend un peu de temps, un peu de champ, pour mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, mieux comprendre notre époque, grâce aux reporters, correspondants et experts de RTL.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/