1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. VIDÉOS - Johnny Depp-Amber Heard : les séquences les plus fortes du procès
7 min de lecture

VIDÉOS - Johnny Depp-Amber Heard : les séquences les plus fortes du procès

Témoignages, enregistrements, expertises... Le procès qui oppose les deux stars continue de fasciner l'Amérique et les réseaux sociaux.

Johnny Depp et Amber Heard
Johnny Depp et Amber Heard
Crédit : AFP
Aymeric Parthonnaud & AFP

C'est le spectacle médiatico-juridique du moment aux États-Unis. Un procès qui s'est peu à peu transformé en spectacle par la magie de la télévision (puisque le procès est diffusé en direct) et des réseaux sociaux : le nouveau procès qui oppose les anciens époux Johnny Depp et Amber Heard. Mariés de 2016 à 2018, les anciens conjoints s'accusent mutuellement de diffamation. 

À l'origine de ce nouveau conflit, une tribune publiée en 2018 dans le Washington Post, dans laquelle Amber Heard évoquait les accusations de violences conjugales qu'elle avait portées contre son mari en 2016, tout en ne citant pas nommément Johnny Depp. La semaine dernière, l'acteur avait assuré avoir "tout" perdu à cause de ces accusations de violence. 

Il réclame 50 millions de dollars de dommages, face à quoi son ex-épouse a également porté plainte en exigeant 100 millions de dollars d'indemnités, affirmant que Johnny Depp lui avait fait subir "en permanence des violences physiques et des abus". Mais outre la bataille juridique et les éventuels gains financiers, c'est une guerre acharnée pour leurs images que se livrent les deux stars sous le regard de deux clans de fans et militants irréconciliables.

Conflits familiaux

Lors de ce procès, et à l'instar des précédentes batailles entre les deux stars, la vie privée du couple dans ses détails les plus perturbants est dévoilée. Chaque camp essaye de se dépeindre comme la victime principale d'une relation unanimement qualifiée de toxique et de réduire en miettes la crédibilité et l'image publique de son adversaire. À ce jeu-là, les avocats de Johnny Depp et d'Amber Heard semblent ne pas connaître de limites et font feu de tout bois. 

À écouter aussi

Des enregistrements, des témoignages directs ou indirects des stars, de leurs assistants ou de leurs proches, les SMS, les articles de la presse people, les analyses des experts... Les juges disposent d'une matière considérable pour rendre leur jugement. 

Lors de ce procès Johnny Depp a expliqué que sa fille Lily-Rose (qu'il a eue d'une précédente union avec Vanessa Paradis) n'avait pas souhaité se rendre à son mariage avec Amber Heard car "elle n'était pas en très bons termes avec [Amber Heard] pour de multiples raisons". 

Christi Dembrowski, la soeur aînée de Johnny Depp est venue raconter que leur mère avait un comportement abusif envers ses enfants et son mari. Témoignage corroboré naturellement par Johnny Depp qui a profité de l'occasion pour faire un parallèle entre son stoïcisme face aux abus présumés d'Amber Heard : "Mon père est resté... et je ne voulais pas échouer. Je voulais que notre mariage fonctionne et je me disais que je pouvais l'aider", a-t-il déclaré. 

Drogues et alcool

Johnny Depp a confirmé qu'il avait eu de fortes consommations d'alcool et de drogues par le passé. Ses amis appelés à témoigner l'ont aussi confirmé. Lors de son témoignage, l'acteur a expliqué avoir consommé de la drogue avec d'autres célébrités comme le chanteur Marilyn Manson et le comédien Paul Bettany que les fans des films Marvel connaissent bien dans le rôle de Vision. 

Johnny Depp a expliqué que Paul Battany ne s'entendait guère avec Amber Heard et que cette dernière ne l'appréciait pas non plus. "Nous étions si proches avec Paul qu'elle le percevait comme une menace. Si Paul Betanny avait mon attention, ça devenait un vrai spectacle. Et ça causait toutes sortes de choses désagréables entre nous...".

Si l'amitié entre les deux acteurs est intervenue dans le débat, c'est en écho aux SMS échangés entre les deux hommes en 2013. Echange révélé lors du précédent procès britannique entre Heard et Depp. "Brûlons Amber", avait écrit Johnny Depp à son ami. "Je ne suis pas sûr que nous devrions la brûler. Elle est de bonne compagnie et très agréable à regarder. Nous devrions suivre une méthode plus anglaise avec une ordalie par l'eau. Des idées ? Tu as une piscine...", a répondu Paul Bettany. "Noyons-la puis brûlons-la !", avait alors répondu Johnny Depp. L'humour noir entre deux amis a été plaidé. Paul Bettany avait défendu l'acteur en 2016 : "Je connais cet homme depuis des années et il est l'homme le plus doux et gentil que j'ai jamais rencontré. Je dis ça, je dis rien... Les violences domestiques sont un sujet sérieux. Il mérite mieux qu'un procès sur Twitter".

Troubles de la personnalité

Une psychologue, embauchée par les avocats de Johnny Depp dans le cadre du procès en diffamation qu'il intente contre son ex-femme, a affirmé mardi qu'Amber Heard souffrait de troubles de la personnalité. À la barre, Shannon Curry, psychologue clinicienne et médico-légale, a présenté ce diagnostic, qu'elle a dressé après avoir évalué, en décembre 2021, l'actrice de 36 ans sur une durée de 12 heures.

Elle a indiqué que les personnes atteintes des troubles observés chez Amber Heard "peuvent réagir violemment", ajoutant qu'elles "ont souvent des comportements abusifs envers leurs partenaires". Les avocats de l'actrice ont cherché à discréditer ce témoignage, arguant que la psychologue avait été embauchée par la partie adverse. "Je rapporte des faits scientifiques indépendamment de ce qu'ils nous disent", leur a répondu Shannon Curry. 

La clinicienne a signalé que, lors d'un test qu'elle a réalisé au cours de son analyse, Amber Heard avait "grossièrement exagéré" les symptômes de stress post-traumatique dont elle aurait pu souffrir à la suite de violences conjugales présumées. Lors de son témoignage au tribunal, la semaine dernière, Johnny Depp a nié avoir jamais frappé Amber Heard ou tout autre femme au cours de sa vie. La vedette de la série Pirate des Caraïbes a plusieurs fois indiqué qu'Amber Heard était à l'inverse celle qui, dans leur couple, donnait les coups.

"J'ai agressé quelques placards"

Parmi les nombreux récits du procès, Johnny Depp a reconnu à plusieurs reprises avoir dirigé sa colère contre du mobilier. Lorsque les avocats d'Amber Heard ont demandé à l'acteur s'il avait déjà détruit des chambres d'hôtels après une mauvaise journée, Johnny Depp a acquiescé : "Oui, j'ai déjà agressé un fauteuil ou deux, oui monsieur". 

Après la diffusion d'une vidéo dans laquelle on peut voir Johnny Depp visiblement énervé en présence d'Amber Heard et se servir un grand verre de vin, l'acteur a déclaré : "Clairement, c'était une mauvaise journée. J'ai agressé quelques placards mais je n'ai jamais touché Amber Heard", avant de faire remarquer que cet enregistrement de son ex-femme, qu'il avait fini par repérer, était illégal.

Enregistrements contre enregistrements

L'acteur Johnny Depp a minimisé la cruauté de ses messages insultant Amber Heard, son ex-femme, qu'il a par ailleurs accusée de violences conjugales. "Qu'avez-vous répondu quand Mme Heard a déclaré 'Dis au monde Johnny ! Dis-leur : moi, Johnny Depp je suis victime de violences conjugales' ?", a questionné Jessica Meyers, une des avocates de l'acteur, après la diffusion d'un message audio dans lequel on entend le couple se disputer.  "J'ai répondu que oui, je le suis", a lancé Johnny Depp, achevant par ces mots son témoignage qui s'est étalé sur quatre jours d'audience.

Signe de la toxicité de leur mariage, l'acteur avait précédemment expliqué qu'ils avaient, chacun de leur côté, pris l'habitude d'enregistrer leurs altercations. Dans un autre extrait audio, présenté cette fois par les avocats d'Amber Heard, on entend l'actrice de 36 ans accuser son conjoint de l'avoir "rouée de coups". Johnny Depp a nié.

Jets de bouteilles, doigt coupé, insultes, gifles, bousculades, coups de poing, hématomes, mensonges, exagérations... Les deux camps ont enchaîné les récits contradictoires, les témoignages et les enregistrements pour présenter deux tableaux bien distincts de la vie du couple. 

"Tais-toi gros tas !"

Parmi les enregistrements audio produits par les avocats d'Amber Heard, on entend Johnny Depp hurler "tais-toi gros tas" à celle qui était alors son épouse. Dans des messages envoyés en 2013 à des amis, l'acteur écrivait vouloir "brûler Amber" et "baiser après coup son cadavre brûlé, pour (s)'assurer qu'elle était morte".

Johnny Depp a minimisé la cruauté de ces propos en parlant de "malentendu".  "C'est juste de l'humour irrévérencieux et abstrait", a expliqué la star hollywoodienne. "C'est une référence au Monty Python", a-t-il ajouté pour se justifier.  

Dans un registre plus élégant encore, le procès est revenu sur la matière fécale retrouvée dans le lit de l'acteur après une dispute. Quand Amber Heard est partie pour le festival de Coachella, Johnny Depp a voulu réunir ses affaires pour partir en son absence. Il a été prévenu par son grade du corps d'un étron trônait dans son lit. "C'était tellement grotesque, absurde et cruel que j'ai demandé à ce qu'on me montre une photo". Johnny Depp a ensuite expliqué qu'Amber Heard avait nié être la responsable de ce méfait, incriminant son petit chien. L'acteur a confié ne pas croire cette version. 

Une palette de maquillage

Les avocats d'Amber Heard ont montré à la cour une palette de maquillage "Milani Cosmetics Conceal + Perfect All-in-One Correcting Kit" afin d'expliquer que leur cliente ne se déplaçait jamais sans ces cosmétiques pour couvrir les bleus et blessures que lui aurait infligé son ex-mari. Si l'avocate n'a pas prononcé le nom du fabricant, ce dernier a expliqué sur TikTok qu'il était impossible qu'Amber Heard ait utilisé ce produit alors puisqu'il n'a été commercialisé qu'en décembre 2017. Or le couple s'est séparé un an auparavant. 

Ce fact-checking de la marque a naturellement été brandi par les fans de Johnny Depp comme la preuve d'une nouvelle affabulation d'Amber Heard et le sujet est rapidement devenu viral. Pour l'équipe d'Amber Heard, il ne s'agissait là que d'un exemple du type de palettes utilisées alors par l'actrice et non de cette palette précisément. 

@milanicosmetics You asked us… let the record show that our Correcting Kit launched in 2017!👀 #milanicosmetics ♬ International Super Spy - dylan

Un jeu de ping-pong juridique

L'acteur Johnny Depp est apparu souvent irrité en début de semaine par le rythme imposé par un des avocats de son ex-femme, qui l'a régulièrement interrompu et pressé de répondre de façon plus brève. L'acteur a souvent fait preuve de sarcasme, provoquant les rires du public, pour répondre à son interrogateur. 

L'équipe juridique de Johnny Depp a largement contesté la pertinence de messages privés, échangés entre l'acteur et ses proches, que la défense a tenté de verser comme preuves au dossier.  

Entre autres éléments à charge, Benjamin Rottenborn, qui représente Amber Heard a présenté au jury divers titres de presse magazine qui détaillaient les abus d'alcool de la star de Pirate des Caraïbes. Alors que l'actrice avait déjà obtenu, en 2016, une ordonnance qui interdisait à son ex-mari de l'approcher à moins de 100 mètres, l'avocat a voulu savoir pourquoi Johnny Depp avait attendu la publication de la tribune signée par son ex-femme pour porter plainte. D'un ton las, la vedette a répondu avoir été fatiguée de constater que "son acharnement contre (lui) ne s'arrêtait pas". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct