1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Tristane Banon révèle que Patrick Poivre d'Arvor l'a incitée à dénoncer Dominique Strauss-Kahn
2 min de lecture

Tristane Banon révèle que Patrick Poivre d'Arvor l'a incitée à dénoncer Dominique Strauss-Kahn

VIDÉO - "C'est assez dingue". Celle qui a accusé DSK il y a plusieurs années explique comment l'ancien présentateur, aujourd'hui accusé de comportements similaires, l'a aidée à faire connaître son histoire.

Tristane Banon sur le plateau de "Quotidien" le 11 mai 2022
Tristane Banon sur le plateau de "Quotidien" le 11 mai 2022
Crédit : TMC
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

C'est une démarche qui peut aujourd'hui surprendre. Alors que plusieurs femmes continuent d'accuser Patrick Poivre d'Arvor, de harcèlement, d'agressions sexuelles, voire de viols, le journaliste aurait aidé une autre femme à libérer sa parole il y a des années : Tristane Banon. 

Le mercredi 11 mai, Quotidien (TMC) recevait la romancière à l'occasion de la diffusion du reportage Le crash DSK sur la même chaîne. Tristane Banon a concentré son propos sur l'affaire qui concernait sa rencontre avec l'ancien directeur du FMI qu'elle a accusé de tentative de viol, mais elle s'est aussi exprimée sur des affaires bien plus actuelles. La veille, vingt femmes, des journalistes pour la plupart, réunies sur le plateau de Médiapart ont révélé et répété leurs accusations envers l'ancien présentateur star du JT de TF1. Tristane Banon n'a pas rejoint ces témoignages mais a raconté comment PPDA, alors au courant de la tentative de viol de DSK, l'avait aidé à faire connaître l'affaire. 

"C'est assez dingue, parce que c'est même lui qui m'a dit qu'il fallait absolument faire connaître ces faits, raconte Tristane Banon. Que cet homme [DSK] risquait d'être un jour président de la République et qu'on ne pouvait pas admettre qu'un potentiel président de la République soit un criminel sexuel. Et c'est lui qui le premier a parlé à des journalistes de ce qui m'était arrivé. C'est comme ça que j'ai été contactée par des journalistes la toute première fois".

"C'est vrai que, quand on sait ce qui s'en est suivi dans sa vie à lui, c'est assez dingue...", souligne-t-elle. "Pour moi, je ne vous le cache pas, c'est très compliqué." Tristane Banon a tenu à ne pas remettre en question les témoignages des victimes présumées de PPDA malgré son expérience bien différente avec l'ancien présentateur. Elle appelait la justice à faire la lumière sur ces affaires. "Il faut entendre ces femmes. Ce qu'elles racontent pour certaines est assez terrible. Il faut laisser faire la justice." 

À écouter aussi

Tristane Banon et Patrick Poivre d'Arvor ne sont plus en contact aujourd'hui. "Je ne l'ai pas eu au téléphone du tout et on ne s'est pas parlé depuis plusieurs années, encore moins de ce sujet-là", a assuré Tristan Banon. Mais cette dernière a tout de même un avis sur la stratégie adoptée par le présentateur. "Je n'aurais pas porté plainte à sa place [plainte de PPDA contre ses accusatrices pour diffamation, ndlr]. Je pense qu'il ne faut pas pousser sa chance. Si je dois faire un parallèle : je ne parlais pas aux médias et puis il y a eu cette interview de DSK chez Claire Chazal. Cette interview où il a menti, où il a été rarement contrarié et là, j'ai vu rouge. Et là, j'ai dit, à ce moment-là : 'Moi aussi je vais parler'".

Yann Barthès a alors fait remarquer à son invitée que c'est à peu près la même logique qui s'est mise en place pour PPDA et ses accusatrices. "Ces femmes ont parlé après une interview de Patrick Poivre d'Arvor ici sur ce plateau [de Quotidien]", a-t-il remarqué. "Je n'ai pas de conseils à donner, mais je pense qu'il ne fallait pas les provoquer à ce point-là. Il y a un minimum de décence à avoir. Je ne connais pas le détail des faits, je ne suis pas là ni pour le condamner ni pour le défendre", a répondu Tristane Banon. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/