1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Timothée Chalamet : de "Call Me By Your Name" à "Dune", itinéraire d'une superstar
5 min de lecture

Timothée Chalamet : de "Call Me By Your Name" à "Dune", itinéraire d'une superstar

PORTRAIT - Avec son charme, son flair pour les bons scénarios et son sens du style, le jeune acteur franco-américain est devenu une figure incontournable d'Hollywood.

Timothée Chalamet dans "Call Me By Your Name" ou "Dune"
Timothée Chalamet dans "Call Me By Your Name" ou "Dune"
Crédit : Sony / AFP / WB
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

"Il a un charisme de rock star". Ce ne sont pas ses fans dévoués qui le disent mais l'un des réalisateurs les plus respectés d'Hollywood, le Canadien Denis Villeneuve. Et comment le contredire ? En quelques années seulement, le jeune acteur franco-américain Timothée Chalamet est devenu un des grands noms du cinéma mondial. Son jeu magnétique, son sens du style et sa nature de cheveux surnaturelle ont suffi à faire du comédien unesupernova du septième art et une égérie de la mode

Avant de s'attarder sur l'apparence du jeune homme - car nous n'allons pas faire semblant, ici, de ne pas voir l'évidence - arrêtons-nous sur sa carrière. Timothée Chalamet est un acteur majeur. En 2018 seulement, il a été nommé pour l'Oscar du meilleur acteur ce qui a fait de lui le plus jeune acteur nommé dans cette catégorie depuis plus de 80 ans. Ça, c'est pour l'aspect spectaculaire de son ascension. 

Le miracle de la pêche

Le grand public l'a découvert grâce Call Me by Your Name de Luca Guadagnino en 2017. Dans cette adaptation d'un roman d'André Aciman, Timothée Chalamet crève l'écran en adolescent intellectuel, trop pâle et trop maigre pour son bien qui tombe amoureux d'un solaire doctorant lors d'un brûlant été italien. Après moult petits rôles dans des publicités, courts-métrages ou épisodes de séries télé, il est catapulté sur le devant de la scène alors qu'il quitte l'adolescence. 


Il avait déjà séduit en 2014 le grand Christopher Nolan qui lui avait offert un petit rôle dans sa gigantesque fresque de science-fiction familiale Interstellar. Après le succès de Call Me By Your Name, on se souvient de son nom. La jeunesse l'érige en star symbole de sa génération et la culture web finit de graver dans le marbre le tout en immortalisant certaines scènes du film : Timothée qui danse, Timothée qui tombe amoureux, Timothée qui pleure dans une voiture ou en regardant un feu et, bien sûr, Timothée et sa pêche juteuse...

Les plus grands réalisateurs

À lire aussi

Il est rapidement appelé sur d'autres projets. Il reste dans le film d'auteur et sélectionne avec talent les films qu'il veut tourner : Lady Bird puis Little Women de Greta GerwigMy Beautiful Boy de Felix Van Groeningen, Un jour de pluie à New York de Woody Allen, Le Roi de David Michôd ou The French Dispatch de Wes Anderson. Timothée Chalamet ne cède pas aux sirènes des films commerciaux, il maintient habilement l'équilibre entre art exigeant et populaire. 

Aujourd'hui, Timothée Chalamet s'apprête à se faire connaître d'un public encore plus grand en jouant dans l'adaptation du monument de la science-fiction qu'est Dune. Denis Villeneuve qui sait parfaitement mêler qualité et grand spectacle l'a appelé pour jouer le héros de son adaptation des romans de Franck Herbert. Dune a le potentiel pour devenir un nouveau Star Wars ou un nouveau Seigneur des Anneaux. C'est dire l'importance du rôle pour sa jeune carrière. 

Pour la suite, Timothée Chalamet est déjà en train de travailler sur de nouveaux projets : la suite de Call Me By your Name, Find Me, où il reprendra le rôle d'Elio, il pourrait jouer un jeune Willy Wonka dans Wonka de Paul King et devrait être à l'affiche du biopic sur Bob Dylan,Going Electric, de James Mangold. Que des rôles qui nécessitent un charisme certain. Si la première partie de Dune est un succès, on devrait aussi retrouver Timothée Chalamet dans les sables de la planète Arrakis dans les prochaines années. 

Un style affûté

Si Timothée Chalamet est une star aussi brillante ce n'est pas que grâce à son jeu d'acteur. Il peut remercier ses parents et la loterie génétique. Son père est Français (d'où son accent impeccable qui ne manque jamais de faire fondre le public anglo-saxon) et sa mère Américaine. Il a grandi à New York et est aussi à l'aise dans la culture du Nouveau et de l'Ancien continent. C'est aussi un jeune homme très beau et les couturiers et photographes l'ont bien compris. Avec sa mâchoire digne des croquis de De Vinci, ses yeux verts et ses boucles brunes, il fait sensation. Ajoutez à cela un sens du style impeccable, une allure androgyne et adolescente qui résiste aux années et vous avez le cocktail idéal pour mettre le jeune homme sur toutes les couvertures du monde. 

Mais plus qu'une belle gueule, Timothée Chalamet dispose d'un excellent sens du style. Chacune de ses apparitions sur le tapis rouge provoque l'hystérie de ses fans et des fashionistas qui crient au génie. Si le magazine GQ l'a élu homme le mieux habillé du monde et que le Met Gala de la terrible Anna Wintour ne peut se passer de ses services, ce n'est pas pour rien. Louis Vuitton, Gucci, Haider Ackermann, Berluti, Paco Rabanne... Il n'hésite pas à mêler les styles et les époques pour être audacieux tout en restant plutôt sobre et chic. Son harnais de cristaux noirs est resté dans la légende du "red carpet". Costume color block, ceinture de soie gris perle, imprimés floraux, col Mao et une collection de bottines incroyables font toute l'élégance de l'acteur. 

Intelligence sociale

Enfin, une carrière de célébrité se fait aussi sur le charme. S'il est parfaitement à l'aise dans l'exercice de la promo d'un côté ou de l'autre de l'Atlantique, il n'oublie jamais de faire preuve d'humilité. Il faut dire qu'un gamin privilégié franco-new-yorkais pourrait rapidement se faire crucifier s'il dégageait ne serait-ce qu'une once d'arrogance... Sa maîtrise du français fait mouche où qu'il soit. Il rit de bon cœur aux vannes de ses co-stars. Il redescend sur terre en portant son maillot de l'AS St-Etienne (son équipe de foot préférée) ou un pull Serpentard, sa maison dans Harry Potter. Il rougit quand on le complimente... C'est un quasi sans faute. 

Le virage le plus difficile à négocier pour lui fut sa participation au film de Woody Allen en pleine vague Me Too. À seulement 22 ans, il a rapidement compris la tâche que pouvait devenir sa participation à ce film. Il a déclaré avoir regretté de jouer dans ce long métrage a  annoncé qu'il donnerait ses revenus aux organisations qui luttent contre le harcèlement sexuel. "Un rôle n'est pas le seul critère pour accepter un boulot, a-t-il dit. C'est devenu beaucoup plus clair pour moi ces derniers mois, après avoir assisté à la naissance d'un mouvement puissant qui veut mettre fin à l'injustice, à l'inégalité et par-dessus tout, au silence". L'absolution fut totale. 

Reste enfin quelques relations sentimentales qui font parler du jeune homme sur papier glacé. À 17 ans, il est sorti avec la fille de Madonna Lourdes Leon. Il a ensuite partagé la vie d'une autre "fille de" très célèbre, une star qui a l'habitude de naviguer entre la France et les États-Unis : Lily Rose Depp (fille de Vanessa Paradis et Johnny Depp). En juin 2020, les tabloïds anglais relèvent une nouvelle amourette de courte durée avec l'actrice mexicaine Eiza González... Des couples glamour qui ne peuvent pas faire de mal dans le monde merveilleux d'Hollywood. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/