1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "Selling Sunset" (Netflix) : pourquoi cette télé-réalité va vous obséder ?
3 min de lecture

"Selling Sunset" (Netflix) : pourquoi cette télé-réalité va vous obséder ?

NOUS L'AVONS VUE - La saison 4 de l'émission qui mêle disputes et immobilier luxueux arrive. Et vous n'êtes pas prêts...

Christine, l'une des stars de "Selling Sunset"
Christine, l'une des stars de "Selling Sunset"
Crédit : Netflix
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Vous ne connaissez pas Selling Sunset ? Préparez-vous à monter dans le manège à sensation le plus délirant de ces dernières années. Les émissions de télé-réalité sont légion mais rares sont celles à proposer autant de rebondissements et de "drama" que cette pépite disponible sur Netflix. Le 24 novembre 2021 sortira sur la plateforme de streaming la saison 4 de Selling Sunset, une émission qui mélange astucieusement immobilier de luxe et disputes mesquines entre collègues. Si vous tendez l'oreille quand deux collègues s'enguirlandent dans l'open-space ou que vous voulez voir des villas californiennes spectaculaires, vous allez être servis.

Nous devons vous avouer ne pas avoir un intérêt démesuré pour ce genre d'émission. Le Loft, la Famille Kardashian, les Anges, les Marseillais, l'Île de la tentation... Ces émissions ont été de grands succès populaires. Mais aucune ne nous a autant absorbés que Selling Sunset. Cette dernière emprunte certains codes de ces télé-réalités historiques mais se distingue aussi par sa construction absolument imparable. Pas d'épreuves ou d'élimination. Aucun temps mort. Et un suspense incroyable. Chaque épisode est comme un bonbon. Impossible de n'en manger qu'un seul. Tout le paquet doit y passer. 

La série s'intéresse à une agence mobilière, The Oppenheim Group, spécialisée dans la vente de propriétés haut de gamme dans le quartier de Hollywood Hills, à Los Angeles. la boutique fonctionne grâce à deux frères jumeaux Jason et Brett. Ils sont petits, chauves et très musclés et s'entourent de créatures toutes en jambes pour vendre leurs biens. Ces agentes immobilières aux allures de poupées sont les véritables héroïnes de l'émission. Il y a Mary, la "senior" qui a eu une courte aventure avec l'un des patrons et passe pour la chouchoute. Christine, la bimbo implacable qui fait le sel de la série. Maya, la sérieuse. Heather et Davina, souvent à l'origine des disputes et... Chrishell, la débutante. 

La saison 1 commence avec l'arrivée de Chrishell. Ancienne actrice et femme de Justin Hartley, l'une des stars de la série This Is Us. Elle est l'atout hollywoodien (et physique, une fois de plus) de l'agence. Mais comme c'est une nouvelle, ses petites camarades lui font la vie dure. Conflit de loyauté, mesquineries, vrais drames personnels, humour ravageur, larmes de crocodile, champagne et botox. Tous les ingrédients ont là pour créer le chaos télévisuel le plus délicieux. Tout est "too much", on le sait, et pourtant la magie fonctionne. 

Amour, gloire et beautés

À écouter aussi

Si vous cherchez de quoi vous détendre et vous amuser, de quoi vous faire pousser des grands cris devant votre écran : Selling Sunset est là pour vous. Vous avez déjà 3 saisons à rattraper (soit 24 épisodes) avant de binger la saison 4. Mariage, divorce, crise de nerf... Tout est parfaitement savoureux. La saison 4 nous promet d'ailleurs l'arrivée d'une nouvelle collègue-concurrente dans l'agence. Les couteaux s'affûtent déjà. Mais si le crêpage de chignons n'a pas d'intérêt pour vous (permettez-nous d'ailleurs d'en douter), vous pourrez aussi profiter de l'autre atout de l'émission : les visites guidées des plus luxueuses propriétés de Californie. De quoi rêver en attendant de gagner à l'Euromillions...

Dans Selling Sunset, tout est faux, l'argent coule à flot dans la plus grande indignité, les beautés sont retravaillées par la chirurgie, la lumière et les caméras, tout est très américain, sans doute misogyne... Mais il y a quelque chose d'addictif dans cette émission que nous ne pouvons pas vraiment décrire. On observe mais on ne peut s'empêcher de se projeter. On s'identifie. Il y a de l'empathie. Un peu (notamment pour Romain, le conjoint français de Mary qui a beaucoup plus les pieds sur Terre que le reste de la bande). Mais on regarde surtout Selling Sunset parce que la série nous donne à voir un monde diamétralement opposé à notre réalité. Et c'est parce que nous regardons par le trou de la serrure que tout est si jouissif.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/