1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Scarlett Johansson au cœur d'une polémique sur le conflit israélo-palestinien
1 min de lecture

Scarlett Johansson au cœur d'une polémique sur le conflit israélo-palestinien

EN IMAGES - La comédienne américaine et ambassadrice de la marque israélienne SodaStream se retrouve au cœur d'une polémique sur le conflit entre Israël et la Palestine.

L'acrice Scarlett Johansson au festival du film international de Rome en novembre 2013
L'acrice Scarlett Johansson au festival du film international de Rome en novembre 2013
Crédit : TIZIANA FABI / AFP
Chloë Lebeau

Scarlett Johansson ne l'a pas vu venir. Alors qu'elle a simplement posé pour une publicité de SodaStream, marque israélienne dont elle est l'ambassadrice, la comédienne s'est retrouvée au cœur d'une polémique sérieuse autour du conflit israélo-palestinien.

On l'accuse notamment de soutenir la société qui a implanté une de ses usines de fabrication dans une colonie israélienne de Cisjordanie.

Scarlett Johansson défend l'entreprise israélienne

L'ONG Oxfam, qui lutte contre la pauvreté, s'est indignée. Si elle déclare dans un communiqué "respecter l'indépendance de ses ambassadeurs" - car l'actrice est aussi l'une des égéries de l'organisation caritative - Oxfam "considère que le business en provenance des colonies alimente la pauvreté et va à l'encontre des droits de la communauté palestinienne". L'organisation s'est dite, de plus, "opposée à tout commerce en provenance de ces colonies qui sont illégales au regard du droit international".

Dans les colonnes du Hufington Post, l'interprète de La jeune fille à la perle se défend en déclarant que "SodaStream est une entreprise engagée pour l'environnement". Une entreprise qui "construit un pont pour la paix entre Israël et la Palestine en employant des salariés des deux pays, qui ont les mêmes salaires et les mêmes droits. C'est ce qui se passe tous les jours dans leur usine de Ma'ale Adumim".

Des photo-montages choc déjà publiés

À lire aussi

Mais les internautes n'ont pas perdu de temps pour montrer leur mécontentement. Car même si elle a été en 2013, la comédienne de Woody Allen s'est fait une mauvaise publicité sur ce coup.

La publicité d'origine :

Les détournements sur Twitter :

Cette publicité a part ailleurs été recalée de la programmation lors du le 2 février prochain.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire