2 min de lecture Famille royale

"Royal baby" : quel titre de noblesse pour l'enfant de Meghan Markle et Harry ?

Le duc et la duchesse de Sussex ont annoncé attendre un heureux événement pour le printemps 2019. Prince, duc, lord... Les règles sont là mais elles ne sont pas immuables.

Le prince Harry et Meghan Markle le 19 juin 2018
Le prince Harry et Meghan Markle le 19 juin 2018 Crédit : Sipa
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

L'enfant n'est pas encore né, mais il est déjà le sujet de toutes les questions pour qui aime suivre l'actualité décidément très chargée de la famille royale britannique. Ce lundi 15 octobre, Meghan Markle et son prince de mari, Harry, ont annoncé attendre un enfant. Une annonce qui intervient quelques mois après leur mariage le 19 mai 2018.

Mais alors, verra-t-on cet enfant un jour sur le trône occupé actuellement par Elizabeth II ? Si rien n'est impossible et que ce "royal baby" va naturellement prendre sa place dans l'ordre de succession, il faudrait une série de catastrophes ou d'abdications pour que la fille ou le fils aîné de Meghan et Harry devienne monarque.

Le prince Harry est actuellement septième dans l'ordre de succession. Il ne pourrait devenir roi que si son père Charles, son frère William et ses neveux et nièce George, Charlotte et Louis venaient à mourir avant lui ou abdiquaient. Son futur enfant avec l'actrice Meghan Markle sera donc huitième dans l'ordre de succession au trône. 

Il est cependant fort peu probable que de tels drames frappent la famille royale. Alors, comment devra-t-on appeler leur enfant ? Première règle : il ne sera pas prince ou princesse comme leurs cousins Georges, Charlotte et Louis. Ces titres sont réservés aux descendants directs de la ligne principale de succession. La reine pourrait cependant permettre que ces titres lui soit donné, ou Meghan et Harry seront parfaitement heureux de le faire "simplement" appeler "Lord" ou "Lady". Il faudra voir si la tradition, la modernité ou l'égalité entre cousins l'emporte.

Duc ou duchesse ?

À lire aussi
Elizabeth II au château de Windsor le 13 juin 2020 famille royale
Covid-19 : Elizabeth II va devoir faire une croix sur près de 17 millions d'euros

Si une nouvelle règle permet aux princesses de conserver leur place dans la succession en fonction de leur place dans la fratrie, une telle modernité n'est pas encore parvenue à la transmission des titres de duc ou duchesse. En effet, la princesse Charlotte n'a pas perdu une place dans l'ordre de succession au trône à la naissance de son petit frère Louis. Elle le doit au "Succession to the Crown Act" de 2013 qui supprime les références au genre des enfants pour accéder à la couronne. Premier arrivé(e), premier(ère) servi(e).

Si le sexe de l'enfant ne compte pas pour la couronne, la primogéniture mâle l'emporte toujours pour les autres titres comme les duchés. Seul un fils pourra hériter du duché de Sussex et son éventuelle épouse deviendrait la duchesse de Sussex. Si Harry et Meghan venaient à avoir une fille, elle ne pourrait pas - avec les règles actuelles qui ne sont pas inscrites dans le marbre - être duchesse et transmettre le titre de duc à son mari. La question deviendrait encore plus complexe si ces enfants venaient à se marier avec des personnes du même sexe. Mais ces règles pourraient changer si Elizabeth II, Charles ou William le décidaient. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Famille royale People Meghan Markle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants