3 min de lecture Télévision

Programme TV : les chaînes démarrent leur prime-time de plus en plus tard

ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc revient sur la tendance qu'ont les chaînes à démarrer leur programme de plus en plus tard.

Une horloge (Illustration)
Une horloge (Illustration) Crédit : AFP / Archives, Lionel Bonaventure
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

J'ai bien noté qu'il fallait désormais employer le plus souvent possible le terme terriblement actuel de lanceur d'alerte. Ça, c'est chic. Ça, c'est choc ! Dès que vous attirez l'attention d'un nombre indéfini d'individus sur, au choix, un phénomène de mode ou un phénomène tout court, voire un scandale ou une affaire, vous voilà officiellement labellisé lanceur d'alerte. Mieux, influenceur ou influenceuse si, en plus, en sus, vous conseillez vos fans sur tout et surtout sur rien. 

Un comportement à imiter, une tenue à porter et supporter, une démarche à finaliser. Oui, vous pouvez, mesdemoiselles, être cette blogueuse acharnée s'échinant à promouvoir le nouveau "lipstick" rutilant en forme du fusée Ariane (celui qui vous fait décoller) ou devenir cette femme de tête dont on parle parce qu'elle fait parler en dénonçant des scandales de tous ordres et de tous désordres (c'est pas ça qui manque). Comme dit l'autre, le prisme est large.

Maintenant, si vous n'avez pas envie d'inscrire lanceuse d'alerte ou, pourquoi pas, tendanceuse (et non tendancieuse !) dans la case profession d'un dossier administratif, c'est bien aussi. C'est même sans doute mieux ! Si votre seule ambition est par exemple d'alerter le public sur de tous petits phénomènes de société, sans lancer ni alertes ni assiettes, peut-être serez-vous d'ailleurs intéressée par ce qui va suivre, qui concerne le contenu et le média télé. 

À lire aussi
Cédric Herrou à la sortie du tribunal de Nice. Télévision
"On n'est pas couché" : Cédric Herrou et Kiddy Smile… les invités du 22 septembre

Des démarrages de plus en plus tardifs

Nous avons ainsi relevé un début de tendance, notes à l'appui. Tout simplement l'évolution de l'horaire de nos débuts de soirée. Parfaitement. De 20h30 à 20h35 autrefois, il est passé en quelques années à un démarrage de programme télé à 20h45, puis 20h50, puis 20h55. Or, depuis quelques jours, le pallier des 21 heures est régulièrement franchi. Si ce n'est pas passer un cap, ça ! 

Entendons-nous bien : il est toujours arrivé que, en cas d'actu lourde, une chaîne déborde, empiète sur l'émission de 20h50. Ce qui change en fait, c'est l'institutionnalisation de la chose, son uniformisation sur l'ensemble des chaines (y compris celles ne faisant pas d'infos), avec officialisation dans les magazines de la presse télé. Prenons par exemple la soirée du mardi 24 octobre. Une soirée ordinaire, disent les analystes. Qu'annoncent les canards télé ce soir-là sur les principales chaines (pour s'en tenir aux grandes lignes) ? 

Côté TF1, on remarque un Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre débutant à 21 heures, tandis que sur France 2 et sur France 3, il est prévu que Michel Cymes (avec ses Aventures de médecine) et le Capitaine Marleau déboulent sur l'antenne à 20h55. C'est écrit, c'est inscrit ! M6 n'est pas en reste, avec son Meilleur pâtissier arrivant à 21 heures tapantes et pétantes, ce qui vaut et prévaut également pour le Mask sur C8, et Le Monde de Narnia sur TMC. Allez zou, tous sur le même fuseau, horaire évidemment !

The Mask se fait attendre sur C8 jusqu'à 21h16

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Elle est même plutôt honnête, cette quasi légalisation sur le papier du 21 heures, une indication que le grand public n'a pas encore relevée. 21 heures, c'est un compte rond et ce bon compte fait, on le sait, les bons amis ! Sauf que ces bons amis sont aussi des faux-amis. Que s'est-il en effet passé pour de vrai ce jour-là ? Astérix et Obélix a débarqué sur TF1 à 21h08 minutes et 11 secondes. Michel Cymes sur France 2 à 21h01 minutes et 24 secondes. Capitaine Marleau sur France 3 à 21h01 minute et 8 secondes. Les pâtissiers sur M6 à 21h09 minutes 24 secondes. Ce qui n'est franchement pas de la tarte ! 

Est-ce tout ? Non, restent les records du débord : The Mask se fait attendre sur C8 jusqu'à 21h16 minutes et 59 secondes, et Narnia sur TMC jusqu'à 21h12 minutes 14 secondes. La seule bonne élève c'est, ma foi, France 5 qui, avec un départ prévu à 20h55 (L'homme plongeant sur mars), qui parvient à devancer l'appel d'une minute dix secondes. Et ce qui vaut pour le 24 octobre vaut pour le 23 et le 25 ! 

Qu'en déduire ? Rien pour l'instant. Laissons infuser en attendant vos remarques. Cette dérive vous indiffère-t-elle ? Vous arrange-t-elle ? Vous exaspère-t-elle ? Après l'heure, est-ce encore l'heure ? N'y a-t-il au contraire plus d'heure ni d'âge pour prendre du bon temps ? Rien de tel que vos évaluations sur cette évolution. À la bonne heure ! 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias Isabelle Morini-Bosc
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790687748
Programme TV : les chaînes démarrent leur prime-time de plus en plus tard
Programme TV : les chaînes démarrent leur prime-time de plus en plus tard
ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc revient sur la tendance qu'ont les chaînes à démarrer leur programme de plus en plus tard.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/programme-tv-les-chaines-demarrent-leur-prime-time-de-plus-en-plus-tard-7790687748
2017-10-26 18:47:25
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qE9lEznstudKC8s0iYGFEA/330v220-2/online/image/2017/1013/7790503008_une-horloge-illustration.jpg