3 min de lecture Hôpitaux

"Nina" : que s'est-il passé dans la saison 2 de la série ?

La série hospitalière créée par Alain Robillard et Thalia Rebinsky, avec Annelise Hesme, revient pour une troisième saison.

Le couple formé par Nina (Annelise Hesme) et Costa (Thomas Jouannet)
Le couple formé par Nina (Annelise Hesme) et Costa (Thomas Jouannet) Crédit : Laurent Denis/FTV
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

La série Nina est de retour mercredi 18 octobre pour une troisième saison sur France 2. Ce feuilleton hospitalier d'un nouveau genre est centré sur les infirmières et relègue les médecins aux seconds rôles. Nina (Annelise Hesme), l'héroïne, qui est devenue infirmière sur le tard, jongle entre ses impératifs professionnels, sa vie de mère célibataire et sa relation avec sa propre mère quelque peu envahissante.

Arrivée sur les écrans en 2015, Nina a réussi à séduire les téléspectateurs avec ses personnages attachants et le réalisme de ses intrigues. Les premières images des nouveaux épisodes laissent présager d'une saison encore compliquée pour Nina, qui vient d'être titularisée.

L'arrivée d'une nouvelle cheffe de service qui rêve d'un hôpital à l'américaine va mettre ses nerfs à dure épreuve et la cohabitation sous le même toit que son ex-mari ne va pas arranger les choses. Petit retour sur les événements de la saison 2 avant de commencer ces nouveaux épisodes.

Le couple Nina et Costa en difficulté

Le divorce est une étape compliquée en temps normal mais elle l'est d'autant plus lorsque d'anciens conjoints doivent travailler dans le même service. En étant affectée à l'hôpital Madeleine-Brès, Nina se retrouve à travailler sous les ordres de son ex-mari, le docteur Costa Antonakis (Thomas Jouannet), chef du service de médecine interne. 

Si les premiers temps sont difficiles pour les deux, qui ont bien du mal à trouver leur rythme, Nina et Costa finissent pourtant par trouver une sorte d'équilibre à la fin de la première saison. Mais les sentiments qu'ils ressentent de nouveau l'un pour l'autre viennent tout chambouler dans la deuxième saison. Le lendemain d'une soirée arrosée, Nina et Costa se réveillent dans le même lit : Nina découvre qu'elle est enceinte alors qu'ils se posent toujours des questions sur leur relation. 

Nina et Léo dans la série "Nina"
Nina et Léo dans la série "Nina" Crédit : Gilles Scarella/FTV
À lire aussi
Game of Thrones
"House of the Dragon" : qu'est-ce que la "Danse des Dragons" ?

Mais Nina ne garde pas l'enfant. En froid dans les derniers épisodes de la saison, Nina et Costa ont des difficultés à trouver le calme dont ils auraient tant besoin, surtout que leur fille, Lily, présente des troubles du comportement alimentaire. La situation se complique d'autant plus lorsque Costa part pour une mission humanitaire de six mois. La troisième saison s'ouvre sur son retour en France.

Le décès de Nadine

Nadine était un des personnages principaux de la série. L'infirmière en chef au grand cœur a été poussée à bout au fil des épisodes : une surcharge de travail, de stress et des coupes budgétaires sans fin lui ont fait enchaîner les heures supplémentaires jusqu'au point de non-retour. La cadre fait une tentative de suicide dans les locaux de l'hôpital et est retrouvée inanimée par Nina le lendemain matin. 

Plongée dans le coma durant deux épisodes, son état de santé se dégrade petit à petit, malgré les soins prodigués par ses collègues et les espoirs qu'ils fondent dans sa guérison. Le geste de Nadine ne semble pas attendrir la direction de l'hôpital, qui continue sa politique de réduction des coûts et donc du personnel.

>
Trailer NINA saison 2

Nadine décède après plusieurs jours de soins intensifs et laisse un service endeuillé. Nina, Léo et surtout le docteur Proust ont beaucoup de difficulté à passer au-delà de leur chagrin et à reprendre le travail. L'enterrement de Nadine, qui a lieu dans le huitième épisode, est un moment particulièrement difficile pour tous les membres du service de médecine interne. La douleur de la perte est encore bien présente à la fin de la saison.

L'humanité de Proust

Le docteur Proust est paradoxalement le personnage le plus antipathique et le plus attachant de la série. D'abord très autoritaire avec Nina, il finit par lui accorder sa confiance et à accepter d'avoir tort lorsqu'elle pose un meilleur diagnostique que le sien. Ce quadragénaire revêche, solitaire et maniant parfaitement le second degré ne semble se lier à personne et préfère rester le plus loin possible de ses collègues en dehors du travail. 

La deuxième saison de Nina révèle pourtant une deuxième facette du docteur Proust (Grégoire Bonnet) et montre qu'il est en réalité très humain. Extrêmement attaché à Nadine, le médecin n'arrive pas à se remettre de sa tentative de suicide et se plonge d'autant plus dans le travail pour dissimuler sa tristesse aux autres et pour l'oublier. Mais son plan ne fonctionne pas tellement puisqu'il finit par craquer. 

Les infirmières de l'hôpital Marie-Brès dans la série "Nina"
Les infirmières de l'hôpital Marie-Brès dans la série "Nina" Crédit : Laurent Denis/FTV

Si le décès de Nadine est une épreuve difficile pour le docteur Proust, il lui permet aussi de montrer plus d'humanité dans sa relation avec ses patients. Au fil des épisodes, le docteur revêche semble en effet s'ouvrir plus aux autres et même ressentir de l'empathie pour certains de ses patients. Sans aller jusqu'à se lier avec eux, le docteur Proust va au-delà du cas purement médical et prend en considération la personne qu'il a en face de lui.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôpitaux France 2 Séries
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants