2 min de lecture Nabilla

Nabilla : "Souvent, j’ai vu des scènes insoutenables" livre sa grand-mère dans "Paris Match"

Alors que sa petite-fille est en détention provisoire, Livia Benattia se confie dans les colonnes du magazine et évoque le caractère sanguin et jaloux de Thomas Vergara, ainsi que ses problèmes avec la cocaïne.

Nabilla et sa grand-mère Livia
Nabilla et sa grand-mère Livia Crédit : AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

"Des bleus sur le corps", "la drogue", "les cris"... Livia, la grand-mère de Nabilla, se confie dans Paris Match et peint un portrait de Thomas peu avantageux. Elle raconte que dès le début de la relation entre sa petite-fille et le beau ténébreux sorti de Secret Story, elle dort toujours avec son téléphone à proximité d'elle. Une ex de Thomas l'aurait d'ailleurs prévenue du caractère sanguin et imprévu du jeune homme : "Méfiez-vous, c’est quelqu’un d’intéressé et il a de drôles réactions", lui aurait-elle soufflé.

Et Livia Benattia avoue en toute simplicité ne jamais avoir fait confiance au jeune homme. Notamment à cause de toutes ces personnes qui l'ont mise en garde contre lui : l'attaché de presse de Nabilla, "des assistants plateaux, d'anciens candidats et des présentateurs de chaîne de télé", énumère-t-elle.

Nabilla, une femme battue ?

La violence des disputes serait au cœur des problèmes du couple et peut-être aussi l'élément déclencheur de la crise qu'il traverse en ce moment. Nabilla a été placée en détention provisoire après que Thomas ait été retrouvé blessé de coups de couteau et transporté à l'hôpital jeudi soir. Mais personne n'est encore en mesure de dire la réalité des faits. Plusieurs versions s'opposent

L'une d'entre elle, c'est le comportement violent de Thomas. Nabilla serait alors une femme battue, ce qui pourrait aller en faveur de la théorie de la légitime défense. Sa grand-mère ne dément en tout cas pas la rumeur. "Souvent, j’ai vu des scènes insoutenables que je ne souhaite à personne, et encore moins à ma petite fille (...) Quand on est une femme battue, on a honte. Elle n’osait pas appeler. Si jolie et en pleine ascension malgré les critiques, elle ne voulait pas montrer que sa vie privée était un tel désastre", explique sa "mémé".

Thomas décrit comme un homme jaloux et drogué

À lire aussi
Nabilla et Thomas Vergara évoquant leur futur enfant sur les réseaux sociaux People
VIDÉO - Homophobie : Thomas Vergara ne veut pas que son fils soit un "Bilal Hassani"

Livia Benattia raconte également que le bourreau des cœurs de la Maison des secrets ne lui faisait pas confiance. Trop proche de Nabilla et trop influente sur sa petite-fille. "J’ai senti que ça ne finirait pas bien... J’ai tout de même essayé de l’apprivoiser en me disant que c’était peut-être moi qui étais vieux jeu. Mais il m’a toujours fuie", confie-t-elle. Puis il était également jaloux de la notoriété de sa fiancée. D'après la grand-mère, "il vivait très mal le nouveau rôle de chroniqueuse de Nabilla Touche pas à mon poste, ndlr) (...) qui l'empêchait de participer aux soirées (...) où elle apparaissait au bras de Thomas".

Mais Livia Benattia n'a pas fini s'en prendre à Thomas Vergara. Quand le sujet de la drogue est abordé par la journaliste, la grand-mère Benattia affirme clairement que oui, Thomas est un consommateur de cocaïne. Sa propre mère serait également au courant. Mais pour le moment, ce qui l'a préoccupe surtout, c'est que sa petite-fille soit en sécurité, et que "la vérité éclate".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nabilla Faits divers Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants