1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Mort des Bogdanoff : Éric Brunet raconte les jumeaux métisses, descendants d'une aristocrate hongroise
1 min de lecture

Mort des Bogdanoff : Éric Brunet raconte les jumeaux métisses, descendants d'une aristocrate hongroise

Igor Bogdanoff est décédé ce lundi 3 janvier du coronavirus, six jours après son frère Grichka. Ils étaient hospitalisés depuis le mois de décembre.

Igor (à gauche) et Grishka Bogdanoff à Cannes, le 24 mai 2013/
Igor (à gauche) et Grishka Bogdanoff à Cannes, le 24 mai 2013/
Crédit : VALERY HACHE / AFP
micro generique
Benoît Leroy

Une histoire aussi incroyable que les deux frères. Igor Bogdanoff est mort des suites d'une infection au coronavirus, a annoncé son agent en fin de journée, ce lundi 3 janvier. Son décès intervient six jours après celui de son frère jumeau, Grichka, le 26 décembre dernier.

Si leur appétence pour la science n'était pas un mystère et bien connue de tous, en revanche, leur histoire personnelle, elle, l'est bien moins.

Leur existence tient d'abord à l'histoire d'une aristocrate autrichienne, dans les années 1920, Berta Kolowrat-Krakowská. "Celle-ci, marié à un comte viennois tombe amoureuse d'un chanteur d'opéra noir, Roland Hayes, ce qui fera scandale", raconte Eric Brunet à l'annonce de la mort d'Igor ce lundi.

Contrainte au divorce, elle va fuir vers la France où elle possède un château, près de Saint-Lary dans le Gers. Les deux amants auront une fille, Maya, la mère des frères Bogdanoff

Un métissage parfois surprenant

À écouter aussi

Années après années, les deux jumeaux, issus par leur mère d'une union métisse, ont grandi dans le Gers. "Ils parlaient parfaitement le patois gersois, c'était très touchant d'ailleurs. Ils sont le fruit de ces amours entre ce noir américain et cette aristocrate hongroise. Elle va leur transmettre les valeurs de l'aristocratie, à commencer par le savoir-vivre", précise Éric Brunet ce lundi sur RTL. 

Et de poursuivre, "un jour je les avais rencontrés alors qu'ils chantaient du flamenco en allemand, ils étaient originaux", se rappelle-t-il. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/