1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Mort des Bogdanoff : "C'est peut-être mieux si Igor ne s'est pas réveillé", confie l'attaché de presse sur RTL
1 min de lecture

Mort des Bogdanoff : "C'est peut-être mieux si Igor ne s'est pas réveillé", confie l'attaché de presse sur RTL

INVITÉ RTL - Cédric André, l'attaché de presse des frères Bogdanoff a confié qu'après la mort de Grichka, Igor n'aurait peut-être pas supporté de vivre sans son frère.

Les frères Bogdanoff sont décédés de la Covid-19
Les frères Bogdanoff sont décédés de la Covid-19
Crédit : Valery HACHE / AFP
INVITÉ RTL - Mort des Bogdanoff : "C'est peut-être mieux si Igor ne s'est pas réveillé", confie l'attaché de presse sur RTL
12:19
Amandine Bégot & Pascal Praud

À peine six jours après son frère Grichka, Igor Bogdanoff est mort lui aussi des suites de la Covid-19, le 3 janvier 2022. Invité de RTL Midi, leur attaché de presse Cédric André est revenu sur la relation si forte entre les jumeaux les plus connus de la télévision française. 

"Finalement c'est peut-être mieux si Igor ne s'est pas réveillé" après la mort de son frère, survenue le 28 décembre, a confié Cédric André. Selon lui, Igor "n'a jamais repris conscience" avant de s'éteindre définitivement. "C'est terrible à dire, mais quelle aurait été la vie de l'un sans l'autre ?", s'interroge celui qui a longtemps travaillé avec eux.

"Ils étaient plus qu'inséparables, ça sortait de l'entendement. C'était fusionnel, l'un ne pouvait pas ne pas être avec l'autre, l'un commençait une phrase l'autre la terminait", poursuit leur agent, qui revient sur les années passées à leurs côtés. "Travailler avec eux, c'était à la fois simple et compliqué. Humainement parlant, c'était des gens extrêmement gentils, bienveillants, plein de bons conseils", explique-t-il.

Avec le public, "ils prenaient le temps de prendre une photo, même s'ils étaient en retard. Ce qui me rendait dingue c'est qu'ils étaient toujours en retard", se souvient Cédric André. "Ils vous disaient 'j'arrive dans deux minutes" et ils arrivaient 30 minutes, 45 minutes après. Mais ce n'était pas méchant, c'était parce qu'ils étaient pris par les gens", conclut-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/