2 min de lecture Société

Miss France : Sylvie Tellier ne dit pas non à une candidate trans mais émet des réserves

D'après la directrice du concours, le règlement permettrait l'élection de Miss trans, mais le public français ne serait pas prêt à une telle ouverture.

Sylvie Tellier
Sylvie Tellier Crédit : VALERY HACHE / POOL / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Une femme trans pourrait-elle devenir la prochaine reine de beauté française ? Interrogée sur la question par nos confrères du journal Le Parisien, Sylvie Tellier semble ne pas fermer la porte à cette possibilité. Si "un garçon ayant changé de sexe, et ayant donc un état civil féminin, se présente au concours Miss France, nous ne sommes pas la police, je ne vais pas lui faire passer de visite médicale", a déclaré la directrice générale de la société Miss France. Une position ouverte en apparence mais profondément maladroite puisque Sylvie Tellier se réfère toujours au genre passé de l'éventuelle candidate.

De plus, la patronne du concours de beauté ne semble pas très à l'aise avec l'idée d'une Miss trans. "Ce n'est pas interdit dans le règlement, même si c'est compliqué dans les faits", explique-t-elle, en rappelant que le règlement actuel de l'émission est d'"être de sexe féminin", et non "né de sexe féminin", comme l'était "le vieux règlement de Geneviève de Fontenay". 

Je ne pense pas que les Français soient prêts à élire une Miss transsexuelle

Sylvie Tellier
Partager la citation

"Si une jeune femme transsexuelle se présente à Miss France et que le public l'élit, on ne s'y opposera pas, parce que nous suivons le choix du public". Mais Sylvie Tellier de trancher : "De toute façon, je ne pense pas que les Français soient prêts à élire une Miss transsexuelle. Et s'ils ne sont pas prêts, il n'y aura pas de Miss transsexuelle".

Une vision pessimiste qui pourrait décourager certaines candidates. L'utilisation fréquente du terme "transexuelle", stigmatisant pour beaucoup (les termes "trans" ou "transgenre" sont préférés par les personnes concernées) et l'évocation - en sous-texte - de la transition médicale et chirurgicale des candidates pourraient aussi refroidir les personnes trans qui rêvent de porter l'écharpe Miss France. 

À lire aussi
Christian Jeanpierre offre son nouveau roman à tout le monde en période de confinement coronavirus
Coronavirus : "On voit bien que le monde vacille", dit Christian Jeanpierre sur RTL

Si Sylvie Tellier ne fait guère confiance au progressisme du public français, d'autres Miss à travers le monde montrent la voie. Angela Ponce fut la représentante de l'Espagne en décembre 2018 au prestigieux concours Miss Univers par exemple. "J'ai toujours été une femme, avant même ma naissance, parce que mon identité est là, expliquait-elle. Nous pouvons élever une nouvelle génération d'êtres humains beaucoup plus tolérants et respectueux". 

En 2012, Jenna Talackova avait fait appel à la justice pour pouvoir compter parmi les candidates au concours de Miss Univers Canada. C'est Donald Trump qui avait fini par poser son veto pour autoriser la jeune femme à concourir. Le concours est, en effet, une des nombreuses propriétés de la Trump Organization.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Miss France Transgenre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants