3 min de lecture Miss France

Miss France 2020 : dans les coulisses des répétitions

REPORTAGE - Ce mercredi 11 décembre, les 30 miss ont découvert pour la première fois la salle du Dôme de Marseille. Des premières répétitions qui ont nécessité quelques corrections et ajustements.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Dans les coulisses des répétitions Crédit Image : Laurent Marsick / RTL | Crédit Média : Laurent MARSICK (RTL) | Durée : | Date : La page de l'émission
Laurent Marsick
Laurent Marsick
édité par Maria Aït Ouariane

C'est l’événement télé de ce week-end. Marseille accueillera la 90ème élection de Miss France ce samedi 14 décembre. RTL a assisté aux premières répétitions des miss dans la salle du Dôme de Marseille. 

Elles sont 30 à concourir au titre suprême de Miss France, mais en attendant elle ne sont que des miss régionales, et la découverte de la scène du Dôme de Marseille ne se fait pas toujours dans la facilité. Sur la scène, le metteur en scène, Stéphane Jarny, et le chorégraphe Mehdi Kerkouche ajustent et règlent un des 9 tableaux que les jeunes filles réaliseront pendant la soirée : "souvenez-vous les filles, on avance jusqu'à la marque blanche qu'on va poser ici...", explique Stéphane Jarny micro en main. "Aquitaine, plus au centre, précise Medhi Kerkouche, Guada [Miss Guadeloupe, ndlr] écarte un peu y'a un trou. Alsace ! décale toi sur la droite".

Dans le climat actuel, avoir un divertissement comme Miss France c'est important.

Sylvie Tellier
Partager la citation

Toute l'après-midi les jeunes filles ont répété. Pendant qu'un groupe est sur scène, un autre est assis dans la salle, emmitouflé dans de grands manteaux bleus. Elles ont leur nounou qui sont là pour satisfaire le moindre désir et ne les lâchent jamais du regard. On papote, on rigole. "C'est une promo moderne, glisse Sylvie Tellier la directrice de la société Miss France. Elle ajoute, comme en réponse à ceux qui critiquent l'élection : "Il me semble que cela fait toujours rêver les petites filles, la place de la femme évolue, évidemment elles ont de l'ambition, des rêves plein la tête mais la simple idée de défiler dans une jolie robe devant des millions de téléspectateurs : oui ça fait rêver. Dans le climat actuel, avoir un divertissement comme Miss France oui c'est important, avec 30 jeunes femmes qui ont les 2 pieds dans leur époque".  

Sur la scène, Medhi Kerkouche attrape un drapeau blanc : "alors les filles écoutez-moi, je vais me placer là sous les caméras, avec le drapeau je vais vous indiquer vers où et quand sortir de scène". Musique. Stéphane Jarny prend à son tour la parole "les filles, écoutez moi c'est important. Il faut vraiment vous décaler, pour qu'on puisse toutes vous voir à l'écran". L'equité à Miss France, c'est une obsession. Toutes les jeunes filles doivent beneficier d'un temps d'exposition égal. 

Miss France est, avant tout, une grande famille

À lire aussi
Clémence Botino, Miss France 2020 divertissement
Miss France 2020 confinée chez ses parents: "J'ai l'impression d'avoir 16 ans !"

Autour de la scène on s'active, près de 400 personnes sont mobilisées pour cette soirée. Des décors en polystyrène de poupées russes, de lune et des cabines téléphoniques anglaises en bois sur roulettes attendent patiemment sur le coté, elles sont encore emballées. "Attention amis danseurs, lance Stéphane Jarny, attention aux panneaux que vous manipulez, ce sont ceux du spectacle, on a pas de plan B pour les remplacer, faites très attention en les manipulant !". Les voilà prévenus. 

En arrière scène un technicien numérote les micros "un-deux, un-deux, celui là, le 2 tu me reçois ?" - "Oui parfaitement" répond une voix. On installe la grue, qui comme les 11 autres caméras saisira chaque instant de la cérémonie. On zigzague entre les câbles, pour aller saluer Jean-Pierre Foucault, tout sourire, ravi de "jouer à domicile". Un regard, un sourire vers les miss. L'élégance des grands, il salue tout le monde, "comment va ?".  Car Miss France c'est aussi une grande famille avec ses fidèles, comme "Fifi" (Philippe Berger) l'ex-complice de Fabrice sur RTL dans les années 80/90 qui ne manquerait pour rien au monde ce rendez-vous annuel et pour lequel il oeuvre en tant que régisseur général. 

Les répétitions vont se poursuivre ce vendredi dès 14h. Une journée particulière puisque le soir, la générale à lieu, en public. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Miss France Télévision TF1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants