1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Meghan et Harry : derrière la première photo de Lilibet, une nouvelle stratégie
3 min de lecture

Meghan et Harry : derrière la première photo de Lilibet, une nouvelle stratégie

ÉCLAIRAGE - Le public va sans doute devoir attendre avant de découvrir le visage de la fille du prince et de l'ex-actrice.

Meghan et Harry présentant Archie à la presse
Meghan et Harry présentant Archie à la presse
Crédit : AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Quand verra-t-on Lilbet ? Au sein de la famille royale britannique, les enfants deviennent instantanément des cibles pour les photographes. Tout le monde veut voir le nouveau visage des héritiers. Une frénésie liée à la tradition monarchique, à l'économie de la presse et à la curiosité du public.

Il est presque traditionnel que les parents de la famille montrent leurs derniers-nés sur les marches de la Lindo Wing de l'hôpital St Mary à Londres. La presse est conviée et les photographes peuvent se faire plaisir. Diana a vécu ces séances photos pour William et Harry par exemple et on se souvient que Kate et William ont toujours présenté leurs enfants, George, Charlotte et Louis, habillés de blanc devant cet établissement. 

Mais Meghan et Harry n'avaient pas envie de faire comme les autres et cette singularité a toujours provoqué des commentaires plus ou moins agréables à leur endroit. Harry s'est présenté seul devant les caméras pour annoncer la naissance de son fils Archie. Devant des écuries mais absolument radieux, il a joué le jeu. Pour découvrir le visage de l'enfant et son prénom, la presse a dû attendre un long moment : deux jours. Une éternité pour les tabloïds.

Emmitouflé dans un lange blanc, tête recouverte d'un bonnet de la même couleur, l'enfant endormi dans les bras de son père a été présenté au public dans le hall St George du château de Windsor. Les nouveaux parents ont dévoilé le nom complet de leur fils quelques heures après cette présentation rapide. Ils ont également partagé sur leur compte Instagram une photo montrant la reine Elizabeth II et le duc d'Édimbourg observant en souriant leur arrière-petit-fils, porté par sa mère. Au côté de Meghan se trouvait aussi sa mère Doria Ragland.

Stratégies et risques

À lire aussi

Pour leur fille, le paradigme est totalement différent et le rapport de force a changé. Harry et Meghan ont mis à exécution le fameux Megxit. Ils ne sont plus membres de la famille royale et peuvent donc faire exactement ce qu'ils veulent avec l'image de cet enfant. Ils peuvent la garder secrète le plus longtemps possible quitte à faire monter les enchères et risquer une confrontation avec les paparazzis. Ils peuvent aussi vendre l'exclusivité à un magazine américain. Les stars d'Hollywood font souvent ce choix qui permet de se remplir les poches tout en contrôlant l'image des parents et de l'enfant. Meghan et Harry ne risqueront pas d'abîmer leur image avec ce choix sauf si l'argent finit dans les caisses de leur fondation. 

La stratégie la plus plausible est certainement celle du contrôle total mais sans argent en gérant eux-mêmes la séance photo et en révélant les clichés sur leurs réseaux sociaux avec ou sans le concours d'une presse triée sur le volet. Le jeune Archie n'a plus été aperçu depuis des mois et il est probable que les Sussex continue de conserver cette règle pour Lilibet et l'exposant le moins possible à la presse. 

Les petits cousins d'Archie et Lili, héritiers plus directs de la couronne, n'ont pas cette chance-là et doivent déjà faire avec les médias lors de visites officielles ou pour la rentrée des classes. Kate Middleton, qui apprécie beaucoup la photographie, offre régulièrement aux médias et à ses abonnés sur les réseaux sociaux des photos de familles toujours charmantes et souriantes plusieurs fois par an (souvent pour les anniversaires de ses enfants). Une stratégie qui permet de contrôler totalement l'image de marque de la famille tout en satisfaisant l'appétit des médias. Cet équilibre semble gagnant pour les Cambridge mais les Sussex veulent être plus discrets et cherchent encore la bonne formule. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/