1 min de lecture A la bonne heure

Les visiteurs sont de retour, ils sont les invités de Stéphane Bern

REPLAY - Jean Reno et Sylvie Testud sont les invités de Stéphane Bern et de toute l'équipe d'A la bonne heure du Vendredi 1er Avril 2016. Les visiteurs sont de retour dans la révolution française.

A la bonne heure - Stéphane Bern À la Bonne Heure ! Stéphane Bern iTunes RSS
>
A la bonne heure - Stéphane Bern avec Jean Reno et Sylvie Testud - Vendredi 1er Avril 2016 - partie 1 Crédit Image : Capture Canal + | Crédit Média : rtlnet | Durée : | Date :
La page de l'émission
Ariane Spément

Le 6 Avril prochain, Jean Reno et Sylvie Testud vous donnent rendez-vous au cinéma pour le très attendu numéro 3 des Visiteurs. 
Bloqués dans les couloirs du temps, Godefroy de Montmirail et son fidèle serviteur Jacquouille sont projetés dans une époque de profonds bouleversements politiques et sociaux : la révolution française. Période pendant laquelle les descendants de Jacquouille la Fripouille, révolutionnaires convaincus, confisquent le Château et tous les biens des Montmirail, aristocrates arrogants en fuite, dont la vie ne tient qu'à un fil. 

>
LES VISITEURS 3 La Révolution - Bande Annonce (2016)

Stéphane Bern et ses chroniqueurs

Stéphane Bern retrouve ses chroniqueurs : Patrice Carmouze, Eric Dussart, Régis Mailhot, Danielle Moreau, Adeline François, pour un tour d'actualité. 

Eric Dussart vient de publier Brèves de télé, le pire de A à Z édité aux éditions Chiflet & Cie.
Régis Mailhot vous donne rendez-vous tous les samedis à La Nouvelle Scène
Danielle Moreau vient de publier Drôles d'endroits pour un coup de foudre aux éditions Michel Lafon. 

L'équipe d'A la bonne heure vous recommande

Lire la suite
A la bonne heure Divertissement Dailymotion
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants