1 min de lecture Médias

Le journaliste Hugo Clément arrêté en Australie

Le journaliste et son équipe de tournage ont été arrêtés alors qu'ils réalisaient un documentaire sur l'environnement.

Hugo Clément lors d'une conférence de presse de France TV, le 18 juin 2019
Hugo Clément lors d'une conférence de presse de France TV, le 18 juin 2019 Crédit : AFP
micro générique
La Rédaction RTL

Hugo Clément et son équipe de tournage, ont été arrêtés par la police australienne, ce lundi 22 juillet. Dans le cadre de la réalisation d'un documentaire sur l'environnement, le journaliste filmait une manifestation dans le Nord du Queensland (Australie) lors de l'interpellation. 

D'après la police, les Français auraient été appréhendés puisqu'ils se seraient introduits dans un terminal charbonnier. Selon nos confrères australiens, Hugo Clément aurait déclaré être surpris de cette arrestation. "Nous ne faisions que filmer l'action de ces personnes et nous ne savons pas pourquoi, mais la police a décidé de nous arrêter", aurait-il ajouté. Précisant qu'il ne sont pas militants et qu'ils se trouvaient simplement sur ce lieu pour relater les événements.

Toute l'équipe a pu être libérée sous caution dans la journée, mais devra comparaître devant la justice australienne le 3 septembre prochain. 

Les manifestations contre l'exploitation de la mine de Carmichael sont un sujet controversé en Australie, mais presque inconnu en France. Un fait qui a poussé Hugo Clément, selon ses dire, à s'intéresser à ce conflit. "Nous continuerons à travailler sur ce sujet, car je pense qu'il est important d'en parler, ne pas enfreindre la loi, mais en parler", a-t-il assuré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias Arrestation Journaliste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants