1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Laurent Ruquier : "Angot dans 'On n'est pas couché', c'était une évidence"
3 min de lecture

Laurent Ruquier : "Angot dans 'On n'est pas couché', c'était une évidence"

INTERVIEW - L'animateur a une rentrée chargée. Premier grand rendez-vous télé avec "On n'est pas couché" et sa nouvelle polémiste : l'écrivaine Christine Angot.

Laurent Ruquier sur le plateau d'"On n'est pas couché", le 16 avril 2017
Laurent Ruquier sur le plateau d'"On n'est pas couché", le 16 avril 2017
Crédit : Capture d'écran Youtube / On n'est pas couché
Christine Angot, les politiques-journalistes, "Les Enfants de la télé"... Laurent Ruquier se confie
00:05:01
Isabelle Morini-Bosc

Laurent Ruquier fait triplement l'actualité cette semaine si on considère le redémarrage en fanfare des Grosses têtes sur RTL, bien entendu. Côté télé, c'est la reprise à 23h10 sur France 2 demain samedi 2 septembre avec On n'est pas couché, le grand magazine de débats, avec une nouvelle chroniqueuse, l'écrivain Christine Angot, qui est à la nuance ce que Les Anges de NRJ12 sont à la grammaire soyons francs. Est-ce que ça plait à Laurent Ruquier ? L'auteure divise tellement que beaucoup vont regarder en espérant qu'elle se plante...

"Certains adorent Christine Angot. Elle a e nombreux admirateurs, d'autres pas. C'est comme ça. Y'a des gens qui ne supportent pas Isabelle Morini-Bosc et d'autres qui l'adorent, remarque L'animateur. Le choix de Christine Angot s'est fait assez naturellement. C'était comme une évidence. On était moins certains que Christine Angot accepte. Ça avait l'air de l'intéresser, de l'amuser même. Cette possibilité pour une écrivain de venir dans une émission populaire, de pouvoir émettre des opinions culturelles, littéraires et aussi politiques. J'ai senti à mon premier appel téléphonique qu'elle avait envie de dire oui."

Des politiques comme chroniqueurs ?

Deux écrivains dans une émission comme celle-là, c'est quand même une jolie marque, un joli signe que donne France 2 et On n'est pas couché. Dans ONPC, aucun chroniqueur politique issu d'un gouvernement passé. D'ailleurs, il paraîtrait que Jean-Pierre Raffarin désormais chez Laurent Delahousse, ça laissait Laurent Ruquier, comment dire, perplexe. "C'est pas mon sujet (rires). Dans On n'est pas couché, on a toujours fait différent. On reçoit les politiques. J'imagine mal un politique accepter que Najat Vallaud-Belkacem lui dise : 'Ah ben dites donc !". Un débat oui. Mais pas des politiques que je vais prendre comme des chroniqueurs. Je pense que chez Laurent Delahousse ce sera principalement des débats, j'imagine". 

Laurent Ruquier ne veut pas non plus trop s'inquiéter pour les audiences des premières émissions et met en garde les commentateurs impatients. "Ce week-end comme tout le monde ne sera pas rentré on ne ne fera pas un très bon score, prévient-il. Je le dis déjà pour tous ceux qui vont dès dimanche commenter nos premiers résultats. Attendez trois ou quatre semaines pour que les téléspectateurs soient tous rentrés. Cette saison sera une saison sans élection donc ça va faire du bien. On va être heureux et donc pourquoi pas une 13ème saison après...", glisse-t-il dans un sourire.

"Les Enfants de la télé"

À lire aussi

Entre autres invités demain dans ONPC, Mathieu Amalric, Nolwenn Leroy (qui a très peur) et le ministre de l'Éducation. Mais Laurent Ruquier a une autre actualité, le retour des Enfants de la télé le dimanche à 14h20. L'enfant de la télé, c'est lui. "Je suis même arrivé chez mes parents en même temps que la télé. en 1963, mes parents ont acheté un téléviseur et je suis né. Je peux pas être plus un enfant de la télé".

"On aura un œil sur ce qu'il se passe sur le 'troisième écran'. Les tablettes, les ordinateurs. Si j'ai été candidat, c'est que j'estime, j'espère, avoir les compétences. Il fallait quelqu'un capable de vous dire que la fille qui présentait les premiers résultats du Loto s'appelait Annie Poirel. Sur les années 60, 71, 80 voire 90, je suis assez incollable. On essayera de suivre de temps en temps l'actualité de la semaine mais on va continuer avec les archives et casseroles des invités comme Vianney, Chantal Ladesou, mais aussi le garçon du Palmashow", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/