4 min de lecture Mode

Karl Lagerfeld et Yves Saint Laurent : 54 ans d’amitié et de rivalité

ÉCLAIRAGE - Les deux couturiers n'ont cessé d'être comparés depuis l'année 1954 où il remportent le même jour le concours du Secrétariat international de la laine.

>
ARCHIVES RTL - Yves Saint Laurent et Karl Lagerfeld, les couturiers ennemis ("À la croisée des destins", 30/07/2013) Crédit Image : AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date :
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Ce sont probablement les deux plus grands couturiers français de notre époque. Yves Saint Laurent et Karl Lagerfeld ont totalement transformé le visage de la haute-couture. Les deux hommes resteront dans la mémoire collective comme deux immenses dessinateurs, deux personnalités singulières, deux silhouettes reconnaissables entre mille, l'un avec des lunettes aux montures massives et l'autre avec son catogan et ses lunettes noires.

Mais ils n'étaient pas simplement deux étoiles montantes de la mode qui ont eu le plaisir de vivre à la même époque dans le même pays. Yves et Karl se connaissent très bien, ils sont entrés dans la lumière de leur profession à quelques mètres l'un de l'autre sur le même podium un jour de l'année 1954. 

Ce jour-là, l'une des institutions les plus reconnues de la mode parisienne, le Secrétariat international de la laine, a sacré ex-æquo les deux jeunes hommes. Yves Saint Laurent se fait remarquer pour une robe fourreau noire drapée et Karl Lagerfeld pour un grand manteau de laine au dos plongeant. Le jury de ce concours est particulièrement prestigieux : Pierre Balmain (qui recrutera le jeune Karl), Jacques Fath et Hubert de Givenchy. 

Karl Lagerfeld, né à Hambourg et Yves Saint Laurent, né à Oran voient ce jour les fils de leurs destins se lier par le hasard d'une passion et d'un talent partagés. Socialement, ils se ressemblent. Ils ont deux sœurs chacun et ont grandi dans le confort et l’opulence. Leurs pères respectifs avaient des affaires florissantes, leurs mères, douce pour Yves et plus sèche pour Karl, s'occupaient avec une grande attention de leurs fils. 

À lire aussi
Bilal Hassani, le 12 mai 2019, à Tel-Aviv eurovision
Eurovision 2019 : Bilal Hassani défile dans une robe incroyable

Tous les deux ont rapidement compris leur différence et leur entourage aussi... La maturité, la créativité et l'homosexualité déjà pressentie ont construit une enfance difficile pour le jeune Saint Laurent martyrisé par ses camarades de classe lorsque Karl Lagerfeld balayait, du mépris qu'on lui connaissait adulte, les critiques de son entourage.

Deux étoiles aux trajectoires très différentes

Leurs débuts sont totalement asymétriques. Yves Saint Laurent travaille chez Christian Dior. À la mort du grand couturier, la maison Dior place son jeune lieutenant à la tête de la création des collections. Ses premières créations de la collection Trapèze font sensation. Par un coup du sort, Saint Laurent devient le nouveau visage de la mode mondiale, un petit génie. À l'époque, les deux brillants esprits de la mode sont amis, ils déjeunent souvent ensemble dans le triangle d'or parisien et partagent le même cercle d'amis.

L'une des robes de la collection Trapèze de Saint Laurent chez Dior
L'une des robes de la collection Trapèze de Saint Laurent chez Dior Crédit : NTERCONTINENTALE / AFP

À la même époque Karl Lagerfeld est recruté par Pierre Balmain mais il s'ennuie. Il devient alors un freelance et travaille pour des dizaines de marques simultanément. Il dessine des robes, des chaussures et des meubles avec son nom ou anonymement. Après des années à jouer les butineurs, le couturier débarque chez Chloé et Fendi, il y posent (un peu) ses valises. Il devient un directeur artistique et ne rechigne pas à mettre sa griffe sur les collections de prêt-à-porter.

Le prêt-à-porter, Yves Saint Laurent s'y met plus tard lorsqu'il aura créé sa propre maison avec Pierre Bergé. Expulsé de Dior après la Guerre d'Algérie qui a placé le jeune homme à l’hôpital du Val-de-Grâce pour dépression.

Autodestruction et vertu sans mérite

Alors que leurs gloires se font, les deux hommes observent deux modes de vies radicalement opposés. Yves Saint Laurent s'enferme avec un groupe d'amis proches et s'isole pour créer. Le sexe, l'alcool, la drogue et la fête composent ses nuits dans des pulsions autodestructrices. De l'autre côté du spectre il y a Karl Lagerfeld qui s'inspire d'absolument tout ce qui l'entoure, il est présent lors de fêtes, mais il ne touche à rien. Les paradis artificiels, très peu pour lui. "Je suis un prix de vertu sans mérite", disait Karl Lagerfeld. 

Puis il y eut le dandy français Jacques de Bascher avec qui Karl Lagerfeld est resté près de 18 ans jusqu'à sa mort en 1989. Celui qui fut le grand amour de Karl Lagerfeld fut aussi l'amant de Saint Laurent. Karl Lagerfeld expliquait vivre un amour absolu mais pas sexuel avec de Bascher. "Les gens ne le crois pas, mais je ne couchais pas avec Jacques (...) le côté 'activité sportive' ça je ne suis pas du tout amateur et ce n'était pas dans mes goûts", racontait Karl Lagerfeld dans le documentaire Une guerre en dentelles de l'émission Duels.

En revanche, Jacques de Bascher et Yves Saint Laurent partageaient ce goût pour les excès. L'amitié entre les deux couturiers ne résista pas. La légende veut que ce sont les menaces (ou le "mépris" comme le dit l'intéressé) de Pierre Bergé qui éloignèrent de Bascher de Saint Laurent, le dandy retournant vivre auprès de son bienfaiteur Karl Lagerfeld. La drogue, le sexe et les excès eurent raison de cette comète au style si singulier qui fut terrassé par le sida en 1989. 

"Jacques de Bascher jeune, c’était le diable avec une tête de Garbo (…). Il s’habillait comme personne, avant tout le monde. C’est la personne qui m’amusait le plus, il était mon opposé. Il était aussi impossible, odieux. Il était parfait. Il a inspiré des jalousies incroyables", disait de lui le Kaiser. 

Contempler (ou non) son oeuvre

Collection Chanel 2018-2019 présentée au Grand Palais le 3 juillet 2018
Collection Chanel 2018-2019 présentée au Grand Palais le 3 juillet 2018 Crédit : Alain JOCARD / AFP

Sur le plan créatif, si le look Saint Laurent est aisément reconnaissable. À la fin de sa carrière ses collections sont dans les musées et des rétrospectives isolent déjà les temps forts de sa création. Lagerfeld, lui, ne fait que commencer. Il ne s'illustre pas par un style unique, mais par sa faculté à innover, à renouveler sans cesse les silhouettes. Regarder dans le rétroviseur pour voir son impact dans la mode, très peu pour Karl. 

Il a entièrement changé les codes et l'image de Chanel avec des défilés spectaculaires sous la coupole du Grand Palais, créé sa propre marque avec un succès modéré et est devenu une icône mondiale. Le jeu des comparaisons a cessé le 1er juin 2008, à la mort d'Yves Saint Laurent.

"Yves fut mon meilleur ami pendant 20 ans. Yves était l'être le plus amusant et sympathique qui soit (...) À la fin, il n'était plus la personne que j'ai connue", confiait Karl Lagerfeld à Elle, peu après les obsèques de Saint Laurent, auxquelles il n'avait pas assisté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mode People Karl Lagerfeld
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796989182
Karl Lagerfeld et Yves Saint Laurent : 54 ans d’amitié et de rivalité
Karl Lagerfeld et Yves Saint Laurent : 54 ans d’amitié et de rivalité
ÉCLAIRAGE - Les deux couturiers n'ont cessé d'être comparés depuis l'année 1954 où il remportent le même jour le concours du Secrétariat international de la laine.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/karl-lagerfeld-et-yves-saint-laurent-54-ans-d-amitie-et-de-rivalite-7796989182
2019-02-19 16:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jGJHdyhOTKqeWXPNC0Hmnw/330v220-2/online/image/2019/0219/7796991005_karl-lagerfeld-et-yves-saint-laurent.png