3 min de lecture Télévision

"Joséphine, ange gardien", un succès à la française

La série avec Mimie Mathy fête ses vingt ans de télévision. Sa bienveillance et son héroïne en font une des fictions françaises préférées des téléspectateurs.

Mimie Mathy dans "Joséphine, ange gardien".
Mimie Mathy dans "Joséphine, ange gardien". Crédit : TF1
103132103886089535955
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

C'est un succès que les producteurs de TF1 n'avaient pas vu venir. La série Joséphine, ange gardien revient ce lundi 16 octobre pour une dix-huitième saison avec un épisode intitulé La femme aux gardénias, dans lequel Joséphine va voyager dans le temps et se retrouver dans les années 1930. Un retour en force pour la série de TF1 qui fête ses vingt ans en 2017, vingt ans d'antenne et de succès pour ce feuilleton familial. 

Le temps ne semble pas avoir eu d'emprise sur l'attachement des téléspectateurs pour l'ange gardien et ses petits protégés. Chaque diffusion donne lieu à des succès d'audience, avec une moyenne de quatre millions de téléspectateurs pour les épisodes de la dernière saison. 

La série Joséphine, ange gardien est l'exemple même d'un succès à la française, qui a déjoué les mauvaises critiques pour s'attirer les faveurs du public, et qui a su le fidéliser depuis deux décennies.

À lire aussi
Nolwenn Leroy, Jade et Eric Dussart Eric Dussart
Nolwenn Leroy : "C’est peut-être trop tard pour "The Voice" !"

Une brouille avec France 2

Paradoxalement, TF1 doit en partie le succès de Joséphine, ange gardien à France 2. En 1994, la chaîne publique diffuse un téléfilm avec Mimie Mathy intitulé Une nounou pas comme les autres et qui rencontre un succès inattendu. Le feuilleton réunit 12.8 millions de téléspectateurs, ce qui représente 52,7% de part d'audience. Fait rarissime, TF1 est largement distancée par une chaîne concurrente.

Beau joueur, ou avec une petite idée derrière la tête, le patron de TF1 Etienne Mougeotte fait envoyer des fleurs à Mimie Mathy pour la féliciter de ce succès dont elle est en grande partie responsable. France 2, elle, ne remercie pas particulièrement la comédienne. Vexée par l'attitude de la chaîne, Mimie Mathy arrête sa collaboration avec France 2 et arrive sur TF1 pour ce qui s'appelle alors Joséphine, profession ange gardien

Mais la série a bien failli s'arrêter dès le premier numéro. Quelques heures avant la diffusion du premier épisode, la direction de TF1 découvre les critiques assassines de la presse : Etienne Mougeotte appelle les producteurs de Joséphine pour annuler les épisodes suivants. Mais, à la surprise générale, le feuilleton réunit près de sept millions de téléspectateurs. La chaîne va à l'encontre des critiques et suit son public : l'une des séries préférées des français est née.

La popularité de Mimie Mathy

Le succès de Joséphine, ange gardien, tient à la popularité de sa comédienne principale, Mimie Mathy. Au milieu des années 1990, Mimie Mathy est principalement une comédienne de théâtre et est connue pour le trio qu'elle forme avec Michèle Bernier et Isabelle de Botton sur la scène du Petit Théâtre de Bouvard. 

>
Les filles - Mimie Mathy, Michèle Bernier et Isabelle De Botton

Les téléfilms diffusés sur France 2 en 1994 et 1995 assoient la popularité de Mimie Mathy, qui devient une comédienne phare du petit écran et ses téléspectateurs les plus fidèles la suivent sur TF1 dès les premiers épisodes de la série. Elle est appréciée pour son humour, la légèreté de son jeu et la gentillesse qu'elle dégage à travers son personnage. Sa popularité est telle qu'en 2015 Mimie Mathy devient la comédienne préférée des téléspectateurs dans une fiction française, d'après un sondage du Figaro réalisé par OpinionWay. 

Des histoires rassurantes

Joséphine, ange gardien installe rapidement son succès grâce à ses histoires rassurantes, qui tournent autour de registres similaires depuis le début de la série en 1997. Les épisodes reposent sur une même trame narrative, définie depuis deux décennies : Joséphine Delamarre vient en aide à une personne en difficulté, dont elle résout rapidement le problème, jusqu'à ce qu'un événement inattendu rebatte les cartes et lui permette de démasquer le véritable méchant de l'histoire. Ce n'est pas inventif, mais cela fonctionne. 

Mimie Mathy, Ingrid Chauvin et Arnaud Gidoin dans "Joséphine, ange gardien"
Mimie Mathy, Ingrid Chauvin et Arnaud Gidoin dans "Joséphine, ange gardien" Crédit : Manuelle Toussaint/DEMD Productions/TF1

La série s'intéresse à des thèmes de société comme le chômage, la violence, l'adoption ou encore la précarité. Elle mélange les tons, alternant drame et comédie, et met en avant des protagonistes qui trouvent un écho chez les téléspectateurs : des adolescents qui rejettent l'autorité de leurs parents, des familles qui se déchirent, des adultes qui font face à des difficultés dans leur vie professionnelle. 

Comme beaucoup des séries qui fonctionnent sur la durée, Joséphine, ange gardien, ne doit pas son succès à la qualité de ses intrigues mais à ce qu'elle apporte aux téléspectateurs : un bon moment et beaucoup de bienveillance.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision TF1 Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790538047
"Joséphine, ange gardien", un succès à la française
"Joséphine, ange gardien", un succès à la française
La série avec Mimie Mathy fête ses vingt ans de télévision. Sa bienveillance et son héroïne en font une des fictions françaises préférées des téléspectateurs.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/josephine-ange-gardien-un-succes-a-la-francaise-7790538047
2017-10-16 17:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zXbR0ADA8CKmB15PMpq0QQ/330v220-2/online/image/2014/0825/7773891465_mimie-mathy-dans-josephine-ange-gardien.jpg