2 min de lecture Famille royale

Japon : Ayako, l'ancienne princesse impériale, a donné naissance à son premier enfant

Celle qui a été contrainte de quitter la famille impériale après son mariage à un roturier vient d'accoucher de son premier fils.

La princesse Ayako et son mari Kei Moriya
La princesse Ayako et son mari Kei Moriya Crédit : JIJI PRESS / JAPAN POOL / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Ayako Moriya, anciennement connue sous le nom de princesse Ayako de Takamado, est devenue mère. La jeune femme et son mari, Kei Moriya, viennent d’accueillir leur premier enfant, un petit garçon qui est né au matin du dimanche 17 novembre 2019 à l'hôpital Aiiku de Tokyo. Le prénom de l'enfant n'a pas été révélé et aucune photo du nouveau-né n'a été publiée par l'Agence de la Maison impériale.

Le petit garçon ne deviendra cependant pas prince impérial et ne pourra jamais accéder au trône du Chrysanthème. La princesse Ayako a en effet perdu sa place dans la famille impériale et son titre lors de son mariage à un roturier le 28 octobre 2018

Une tradition ancienne et de plus en plus critiquée dans la société japonaise puisque ce traitement ne concerne que les femmes de la famille impériale. Les lois de succession japonaises privilégient encore les hommes sur les femmes ce qui n'est pas sans conséquence sur la longévité de la dynastie. Très récemment encore, l'absence d'héritier mâle au trône  avait plongé le Japon dans le doute et une idée de réforme avait éclos pour permettre aux héritières d'accéder au trône.

Le prince Hisahito et la princesse Aiko sont en compétions pour accéder au trône
Le prince Hisahito et la princesse Aiko sont en compétions pour accéder au trône Crédit : AFP

Les conservateurs souhaitaient conserver la primogéniture mâle, les progressistes souhaitaient une primogéniture stricte sans considération du sexe, d'autres en appelait à respecter une règles ancienne et intermédiaire qui avait permis à sept impératrices de régner dans le passé. 

À lire aussi
Elizabeth II prononcant son traditionnel message de Noël depuis Buckingham Palace. famille royale
VIDÉO - Elizabeth II : redécouvrez le premier discours télévisé de la reine

La naissance du prince Hisahito en 2006 avait simplifié considérablement la question en offrant un jeune héritier mâle pour succéder à l'actuel empereur Naruhito (qui n'a qu'une fille Aiko) et son père, le prince Akishino. Si la loi ne change pas dans les prochaines année, Hisahito deviendra empereur. Si une réforme égalitaire vient bousculer la maison impériale c'est la princesse Aiko de Toshi qui deviendrait impératrice en tant que fille unique de l'empereur Naruhito et de son épouse l'impératrice Masako.

La princesse Ayako est née en septembre 1990 et restait très éloignée dans l'ordre de succession de l’empereur actuel qui vient tout juste d'accéder au trône après l'abdication d'Akihito. Ayako est la fille Norihito (troisième fils de Takahito de Mikasa et oncle de l'ex-empereur Akihito), prince de Takamado et de Hisako Tottori, la princesse de Takamado. Norihito est mort d'une crise cardiaque en 2001 alors qu'il n'était âgé que de 47 ans. Ayako Moriya est la plus jeune d'une fratrie de trois filles. Seule l'aînée, Tsuguko, a conservé son titre de princesse puisqu'elle n'est pas mariée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Famille royale Japon Asie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants