2 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "'Thalassa', 'Intervilles', des histoires qui durent"

ÉDITO - Quelques émissions se sont hissé au patrimoine télévisuel, comme "Thalassa", qui fête ses 40 ans ce vendredi 2 octobre, ou "Intervilles", qui sera diffusé dans le monde entier samedi soir.

Georges Pernoud, le présentateur de Thalassa
Georges Pernoud, le présentateur de Thalassa
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Que voulez-vous, on peut ne pas être très sentimental et se sentir tout de même émus devant les histoires qui durent. Oui, elles sont magiques, les aventures qui se poursuivent alors que personne ne croyait à la possibilité qu'elle traversent les années, sinon les âges. Dans le monde télévisuel notamment, dans le monde télévisuel surtout. Si on avait ainsi dit à l'équipe de Thalassa qu'un certain vendredi 20 novembre 2015, elle fêterait les 40 ans d'existence du magazine, elle aurait sûrement ri très fort.

Et c'est sûr que c'est incroyable de mener le téléspectateur en bateau aussi longtemps ! Que dire des Enfants de la télé qui, sans atteindre un chiffre aussi impressionnant, étaient tout de même sur la ligne de départ il y a 21 ans. On n'oublie évidemment pas non plus Le jour du seigneur, cette dominicale avec dominicains (parfois) qui existe depuis 66 ans, au grand dam des PDG de chaîne successifs. Mais si, soyons réalistes et francs : beaucoup de patrons de France Télévisions ont rêvé de se "priver" (!) d'un programme religieux qui les empêche de diffuser (entre autres) des dessins animés à forte teneur en audience.

On peut aussi considérer qu'un peu de spiritualité ne nuit pas et passer plutôt à autre chose. Passer, par exemple, à une émission qui n'a pas toujours été très catholique justement mais qui peut se vanter d'avoir 53 ans d'âge. Même le meilleur whisky ne fait pas mieux. Cette émission, c'est évidemment Intervilles. Alors que ce concept né en Italie en 1962 a été ensuite immortalisé en France puis arrêté et ensuite repris sur différentes chaînes privées ou publiques, voilà qu'il a aujourd'hui droit à l'International. Intervilles va en effet être diffusée partout dans le monde ce soir et demain (en fonction des fuseaux horaire).

Un "Intervilles" franco-chinois spécial

Histoire de célébrer en grandes pompes le cinquantenaire de la reconnaissance de la Chine par la France, les officiels ont en effet choisi ce jeu mythico-bordélique dont la population de l'Empire du milieu raffole, dans une spéciale qui permettra d'opposer leurs champions aux nôtres (évidemment des gagnants des saisons les plus récentes). On ne peut rêver meilleure exposition, avec plusieurs centaines de millions de téléspectateurs dans le monde entier, dont la plupart pourra suivre l'émission grâce à TV5 Monde et à son dynamique patron Yves Bigot, qui n'ignore rien de l’événement et des vachettes présentes dans le programme.

À lire aussi
"The Prom" ou encore "Le Blues de Ma Rainey" seront au programme de Netflix en décembre Télévision
Netflix : "The Prom", "Le Blues de Ma Rainey", "Bridgerton"... Que voir en décembre ?

Il révèle ainsi que, faute d'accord entre la France et la Chine côté service vétérinaire, les belles bêtes à cornes sont venues du Mexique, parquées à la douane le temps de la quarantaine, soit un mini-blocus moins contraignant que bien d'autres. Yves Bigot, à qui rien n'échappe, a également noté que si les Chinois sont performants dans certains exercices de force, ils aiment moins les épreuves style saut à l'élastique. On ose à peine conclure en précisant que ce qu'ils préfèrent, c'est mener leur monde à la baguette. Notamment les candidats français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision France 2 France Télévisions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants