3 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "Nous devions dire si oui ou non les excuses de JoeyStarr étaient recevables après qu'il ait giflé Gilles Verdez"

ÉDITO - Après la vidéo d'excuses de JoeyStarr, l'équipe de "Touche Pas à Mon Poste" a voté le maintien ou non de l'émission.

Cyril Hanouna a sur le plateau de "Touche pas à mon poste"
Cyril Hanouna a sur le plateau de "Touche pas à mon poste" Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

"Dites-en du bien, dites-en du mal, mais parlez-en". Ce dicton est aussi connu que la hauteur du Mont-Blanc ou la marque du caleçon de Justin Bieber. Il est aussi considéré comme un mode d'emploi dans un milieu où le faire savoir est déjà du savoir-faire. Certains se contrefichent de la médiatisation et du plan de carrière. J'en suis. Ça laisse la parole plus libre. Et c'est utile quand vous commencez à être plus proche de la carte vermeille que de la carte d'étudiant avec un parcours vous valant des questions du style "mais comment vous avez-fait pour en arriver là". Un "là" pas complètement défini. 

Les étudiants en journalisme vous ramènent plus au temps qui passe qu'au temps qu'il fait, et vous interpellent sur les passerelles entre presse écrite et radio (VSD, RTL dès 95), et bien évidemment entre radio et télévision avec aujourd'hui Cyril Hanouna pour ne pas le nommer. Ou plutôt si, parlons-en, puisqu'il fait parler. J'ai en cherchant bien constaté que j'avais toujours fait un peu de télévision "de loin, cahin-caha, et cela m'a toujours moins effrayée que la radio, eu égard à ma voix pas évidente qui faisait dire à un de mes profs : "presse écrite oui, télévision oui, radio jamais". Puisque l'on se dit tout, disons déjà ça. 

La télévision est un monde fascinant

Et pour en revenir à notre propos et aux questions diverses, ajoutons que c'est ici, à RTL, que j'ai connu Cyril, que j'ai pu apprécier chez lui un vrai sens de la camaraderie. Ensuite, comme dit la chanson de Jeanne Moreau "on s'est perdu de vue, on s'est r'perdu de vue, puis on s'est retrouvé". Sur D8. Pour là aussi parler de médias. Comme tous ceux qui n'ont pas eu de "tévé" étant petits, j'adore le petit écran. Pas pour en faire. Pour raconter ce qui se passe derrière et ce qui se passe dessus, voire dedans. Enquêter, visionner, monter, raconter, c'est un bonheur absolu que j'ai actuellement la chance de pouvoir tenter de faire partager dans les petits matins de Stéphane Carpentier (à 6h20) et dans Laissez-vous tenter (9h-9h30), la tranche culturelle que dirige notre rédacteur en chef culture Anthony Martin

Aucune lassitude au fil des ans. Et c'est un sacré bonus de pouvoir s'intéresser aussi de façon ludique dans Touche Pas à Mon Poste à la télévision du monde entier, à ses images les plus drôles comme les plus loufoques ou les plus choquantes. Cela dit, c'est le plateau de TPMP qui m'a d'abord le plus touchée. Parce qu'on y voyait, parce qu'on y voit, quelque chose d'invisible partout ailleurs. Des fauteuils roulants. Touche Pas à Mon Poste est la seule émission télévisée qui accueille toutes les personnes handicapées quelles que soient leurs différences, de surcroît avec chaleur. 

À lire aussi
Grégory Lemarchal est décédé des suites d'une mucoviscidose en 2007 Télévision
DIAPORAMA - Grégory Lemarchal : découvrez le casting de son biopic

Moi, j'ai eu la chance de pratiquer dès l'adolescence le "vivre ensemble" avec des amis valides, déficients et paraplégiques que mes autres copains gauchistes excluaient de leurs marches étudiantes contre l'exclusion. Or donc oui, j'aime voir des invités qui, comme dans un fauteuil rient à des facéties que, avouons-le, je trouve nettement plus drôles quand elles ne m'impliquent pas (moi, l'eau sur la tête, déjà à mon baptême, c'était pas mon truc). 

Fallait-il annuler l'émission ?

Quant aux grands débats à haut débit entre chroniqueurs, ils ont également souvent lieu en loge. Entre deux jeux de mots et trois blagues bon enfant. Oui, malgré la présence du séducteur en chef Jean-Michel Maire, il y a plus de débats que d'ébats. Débat de fond. Comme mercredi 20 avril dans la loge de Cyril Hanouna, où nous devions tous répondre à la question (après réception des excuses vidéo de JoeyStarr) : "Les regrets de JoeyStarr à Gilles Verdez, qu'il a giflé, sont-ils recevables ? Faut-il faire l'émission ? L'annuler ? Laisser Cyril la présenter seul avec des téléspectateurs, vu qu'il doit contractuellement assurer et assumer ?". 

La suite, on l'a vu : Marathon Man ! Avant, nous avions démocratiquement voté. Maintenant, puisque vous me demandez ma vérité sans l'exiger (je déteste les diktats), je vous la dois, je vous la donne. Tout en soutenant inconditionnellement mon ami Gilles Verdez, je peux admettre qu'un JoeyStarr arrivé tard et "déconnecté", ait été agacé par l'intrusion d'un supposé vendeur de pizza démonstratif. Ses excuses sont certes de mini mini excuses. Mais comme le dit la chanson "c'est peut-être un détail pour vous, mais pour lui ça veut dire beaucoup"! Ben si !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Musée Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants